L'AGE D'OR DE LA COUNTRY MUSIC 2/4

 ARTICLE DE ROLAND ROTH   

 

2ème PARTIE

 

 

 

Eddy arnold     EDDY ARNOLD

Richard Edward Arnold est né au Tennessee en 1918 et décédé en 2008.

Il grandit dans une famille de musiciens, son père jouait du violon et sa mère de la guitare.

Très jeune, il travailla dans la ferme familiale.

Eddy joua de la guitare pendant ses études à la High School qu’il quitta avant de passer ses examens.

Il fit ses débuts à la radio WTJS-AM à Jackson Tennessee à l’âge de 16 ans.

En 1937 il se produisit dans les clubs locaux.

En 1938, il était très actif dans les radios à Memphis Tennessee, puis à St. Louis au Missouri, à Louisville Kentucky et finalement en 1943 à la WSM-AM au Grand Ole Opry en tant qu’artiste solo.

Arnold signa en 1944 avec le label RCA Records et le colonel Tom Parker qui sera le futur manager d’Elvis Presley.

Le succès arrivera en 1945 avec un single classé dans les Country Charts à la 5ème place.

Ses 57 prochains singles rentreront tous au Top 10 dont 19 hits seront N°1 dont « That’s How Much I Love You » en 1946.

Début des années 1950, il avait sa propre émission de télévision « The Eddy Arnold Show ».

Il apparut dans de nombreux shows sur ABC-TV entre 1955 et 1960, puis sur NBC-TV en 1960 et 1961. Pendant que la vente de ses albums chutait à cause de l’avènement du Rock-n-Roll, il s’associa avec Jim Reeves pour ajouter des instruments à cordes et renforcer les chœurs et créa ainsi le style appelé le Nashville Sound.

Arnold a été en concert avec un orchestre symphonique au Carnegie Hall de New York, à Las Vegas et à Hollywood.

Il entrera au Country Music Hall of Fame en 1966.

Il a eu 147 chansons classées au Billboard country music Charts durant sa carrière et totalisera 145 semaines de hits N°1.

Il vendit plus de 85 millions d’albums entre 1943 et 2008 Il prit une semi-retraite dans les années 1980 mais continua à enregistrer.

En 1999, il annonça son arrêt définitif de sa carrière de 70 ans lors du concert pour son 81ème anniversaire au Casino Orleans à Las Vegas,.

Il décédera de mort naturelle à l’âge de 90 ans en 2008, juste deux mois après sa femme Sally (66 ans).

 

 

Marty robbins     MARTY ROBBINS

Martin David Robinson est né en 1925 en Arizona et décéda en 1982 à Nashville.

Il a été un chanteur de chansons à histoires et se sentait aussi à l’aise dans le créneau de la musique pop.

Il a été également acteur (10 films ou séries TV), compositeur, producteur et jouait de nombreux instruments.

Marty a été dans l’US Navy pendant la deuxième guerre mondiale et stationné aux îles Salomon dans le Pacifique.

Après la guerre, il s’installa à Phoenix/Arizona où il eut sa propre émission de télévision.

Un de ses invités dans son show a été Little Jimmy Dickens qui lui fera signer un contrat avec Columbia Records.

En 1948, Marty se maria avec Marizona Baldwin à laquelle il dédicaça la chanson « My Woman, My Woman, My Wife ».

Il a eu un fils et une fille.

Marty a également été un coureur automobile invétéré en 1973 dans la course Daytona 500 et aussi dans les NASCAR races ou il finissait six fois dans les dix premiers.

En 1967, il joua dans le film de courses automobiles « Hell On Wheels ».

Sa dernière course a été dans une Junior Johnson de Buick en 1982, un mois avant sa mort.

Marty rentra au Nashville Songwriters Hall of Fame en 1975 et pour sa contribution à l’industrie du disque avait reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6666 Hollywood Boulevard à Los Angeles.

Il a été introduit au Country Music Hall of Fame en 1982.

Il obtint, à titre posthume en 1998, un Grammy Hall of Fame Award pour sa chanson « El Paso » qui fut un de ses plus grands succès en 1959.

Marty avait joué un musicien dans le film de Clint Eastwood, « Honkytonk Man », mais il décéda avant la sortie du film, d’une complication suite à une opération cardiaque.

La cité d’El Paso au Texas l’a honoré plus tard en nommant de son nom, Robbins, un parc ainsi qu’un centre de loisirs.

 

 

Porter wagoner     PORTER WAGONER

Chanteur country né en 1927 dans le Missouri et décéda en 2007 à Nashville.

Son premier groupe se nommait « The Blue Ridge Boys » et il jouait sur la station de radio KWPM-AM, à partir d’une boucherie, dans sa ville natale de West Plains dans le Missouri.

Sa carrière débuta en 1951 par un contrat avec RCA Victor.

La chanson « Trademark » en 1953 sera un grand succès pour Carl Smith.

A partir de 1955, on a pu le voir fréquemment dans le ABC-TV’s Ozark Jubilee show à Springfield, Missouri dans un trio avec Don Warden et Speedy Haworth. Warden à la steel guitare sera pendant longtemps son manager.

Tous les deux s’installèrent à Nashville en 1957 pour rejoindre le Grand Ole Opry.

Il a été un pionnier de la  télévision country.

Son émission « The Porter Wagoner Show » dura de 1960 à 1981.

Lors d’une de ses émissions de télévision, il lança la jeune Dolly Parton et fera des duos avec elle fin des années 1960 et début des années 1970.

Lors des shows très conviviaux et informels, et de leurs duos, Wagoner et Parton modifièrent souvent les paroles de leurs chansons tout en plaisantant avec l’orchestre.

Une autre habituée de ses shows était Norma Jean.

Wagoner obtint 3 Grammy Awards pour des chansons gospels.

On se souvient de son « Green, Green Grass of Home » de 1965, interprété aussi entre autres par Elvis Presley, Bobby Bare, Charley Pride, Johnny Cash, Merle Haggard, Hank Snow, Kenny Rogers ou Tom Jones etc….

Connu pour ses vêtements extravagants, Monsieur Grand Ole Opry a placé 81 singles dans les country charts entre 1954 à 1983.

Wagoner a joué dans le film « Honkytonk Man » de Clint Eastwood.

Il a créé un groupe de « filles » au milieu des années 1980 « The Right Combination ».

Il a été nommé membre du Country Music Hall of Fame en 2002.

Wagoner a été honoré par le Grand Ole Opry en 2007 pour ses 50 années de membre et son 80ème anniversaire.

Son dernier album « Wagonmaster », produit par Marty Stuart, sortit en 2007. Il fit une tournée avec un passage au Madison Square Garden à New York.

Il décédera quelques mois plus tard d’un cancer du poumon et sera enterré à Nashville.

 

 

Stonewall     STONEWALL JACKSON

Jackson est né en 1932 en Caroline du Nord

Il était une icône du honky-tonk des années 1950, début 1960.

Son nom n’est nullement un surnom ou nom de scène, car son ancêtre était bien le général des confédérés Thomas « Stonewall » Jackson ».

Quand son père décéda, la famille s’installa en Georgie du Sud et il travailla dans la ferme de son oncle.

Il a été enrôlé dans la Navy en 1950, libéré en 1954 et s’installa à Nashville en 1956.

Jackson a été le premier artiste à rejoindre le Grand Ole Opry avant d’avoir un contrat avec une maison de disques.

Fin des années 1950, il était en tournée avec son mentor Ernest Tubb, puis signa avec Columbia Records pour débuter sa carrière avec « Don’t Be Angry » en 1958.

Sa chanson « Waterloo » a été N°1 pendant 5 semaines dans les charts en 1959 ainsi que 24ème dans les Singles charts au Royaumes Unis.

Il a vendu plus de 1 million de copies et fut disque d’or.

En 1963, Jackson a été le premier artiste à enregistrer un album live au Grand Ole Opry.

De 1958 à 1971, il avait 35 hits au Top 40.

En 2006, Jackson a intenté un procès au Grand Ole Opry en demandant 10 millions de dollars de dommages et intérêts compensatoires et 10 millions de dommages de préjudice moral pour discrimination due à l’âge.

Etant membre depuis plus de 50 ans de cette institution, il a considéré que la direction favorise davantage les jeunes artistes et que le « general manager » aurait dit « qu’il était trop vieux et trop country ».

L’action en justice se termina en octobre 2008 en obtenant une somme non communiquée.

Jackson vit dans une ferme à Brentwood au Tennessee avec sa femme Juanita dont il a un fils Stonewall Jackson Jr.

 

 

Faron young     FARON YOUNG

Faron Young est né en 1932 en Louisiane et décéda en 1996.

Chanteur Country et songwriter, il a été un habitué des Country Charts entre début des années 1950 et milieu des années 1980.

Il fut un chanteur de Honky Tonk avec un son et un style particulier.

Il fut le plus jeune de 6 enfants, élevé dans la ferme familiale, une exploitation laitière.

C’est Webb Pierce qui le découvrit dans le bar local, Optimist Club.

Il démarra dans une radio en 1951.

Il signa en 1952 avec le label Capitol Records pour lequel il enregistra pendant les prochaines dix années.

Young déménagea à Nashville pour y enregistrer son premier hit « Goin’ Steady » en 1952.

Mais sa carrière a été interrompue quelques mois après suite à son incorporation dans l’US Army à Fort McPherson en Georgie.

Sa chanson sera classée dans les Billboard Charts pendant ce temps-là.

Le US Army band lui demanda de remplacer leur chanteur Eddie Fisher parti en tournée.

De 1954 à 1962, Young enregistra pas mal d’albums Honky Tonk pour le label Capitol, comme le hit de Don Gibson « Sweet Dream » ou le fameux « Hello Walls » composé par Willie Nelson.

Au milieu des années 1950, il joua dans des films à petits budgets et il fut souvent l’invité de shows télévisés.

Young changea de label pour Mercury Records en 1963.

Il sortit en 1971 la ballade et valse « It’s Four In The Morning » qui sera un grand succès et son dernier hit N°1.

Vers le milieu des années 1970, il a eu quelques incidents de scène quand il donna des claques à des spectateurs.

Début des années 1990, il enregistra un album en duo avec Ray Price, mais l’industrie du disque lui tourna le dos.

Ceci et son découragement concernant la détérioration de sa santé, sont des motifs possibles de son suicide en se tirant une balle de révolver le 09 décembre 1996.

 

 

David houston     DAVID HOUSTON

Charles David Houston est né en 1935 en Louisiane et décéda en 1993.

Il est le descendant du général sudiste Robert E. Lee et du président du Texas Sam Houston.

Son parrain n’est autre que Gene Austin.

Dans sa jeunesse, il vécut à Minden dans la Webster Parish dans le Nord Ouest de la Louisiane.

Sa popularité se situe entre le milieu des années 1960 et début des années 1970.

En 1963, son single co-écrit par Johnny Rivers, Charly Pride et Harold Dorman, « Mountain of Love » sera classé N°2 dans les Billboard’s Hot Country Singles Charts.

En 1966, son énorme succès et standard de la Country Music, « Almost Persuaded », sera un hommage à l’hymne composé au 19ème siècle par Philip Paul Bliss.

C’est pour cette chanson qu’il obtint 2 Grammy Awards en tant que meilleur enregistrement Country & Westren et meilleure performance homme de Country & Western en 1967.

Il aura 6 autres hits N°1 entre 1967 et 1970.

Il enregistra des duos, en 1967 avec Tammy Wynette « My Elusive Dreams », en 1970 « After Closing Time » et en 1974 « I Love You, I Love You » avec Barbara Mandrell.

Sa dernière rentrée au Top 10 a été en 1974 avec « Can’t You Feel It ».

Il enregistra 26 albums studios au cours de sa carrière dont le dernier en 1981 « From Houston To You ».

Houston avait un seul fils Davis Houston Jr. qui réside à Shreveport / Louisiana.

Il est mort d’un anévrisme cérébral à Bossier City, deux semaines avant son 58ème anniversaire.

 

 

Johnny bush     JOHNNY BUSH

John Bush Shinn III est né en 1935 à Houston au Texas.

Son genre de Country Music est le Honky Tonk comme Ernest Tubb, Hank Thompson et Lefty Frizzel, la Texas Country Music et le Western Swing du style de Bob Wills.

Son surnom est « Country Caruso ».

C’est en 1952 qu’il s’installa à San Antonio, au Texas Star Inn, où il débuta sa carrière musicale comme batteur.

C’est à ce moment-là qu’un présentateur l’annonça sur scène par erreur sous le nom de Johnny Bush, nom de scène qui lui restera acquit.

Il continuera d’ailleurs à jouer de la batterie dans différents bands comme « The Mission City Playboys », « The Texas Plainsmen » et « The Texas Top Hands.

En 1963, Bush joua dans le groupe « The Cherokee Cowboys » de Ray Price avec un autre jeune de l’époque, un certain Willie Nelson.

On le trouvera d’ailleurs plus tard dans le band « The Record Men » de Nelson.

Bush enregistra son premier album en 1967 « The Sound of a Heartache ».

En 1972, il signa avec le label RCA Records Nashville dirigé par le légendaire guitariste Chet Atkins.

Il a été musicien (guitare, batterie et violon) et compositeur (songwriter).

Dans les années 1970, Bush a eu de grands problèmes de voix.

En 1978, les médecins avaient diagnostiqué une maladie rare de désordre neurologique appelée dysphonie spasmodique, une altération de la voix par des spasmes des cordes vocales.

De ce fait sa carrière déclina, mais grâce à un coach vocal en 1985 sa voix originale fut rétablie à 70% et il réenregistra un album dès 1986..

Il est très populaire encore actuellement dans son Texas natal.

Il est régulièrement en tournée depuis les années 1990 avec des artistes comme Willy Nelson et Merle Haggard.

D’autres musiciens comme Dale Watson ou Cornell Hurd ont joué dans ses albums.

En 2007, il a publié son autobiographie « Whiskey River (Take My Mind): The True Story of Texas Honky Tonk, ainsi que son album « Kashmere Gardens Mud ».

 

 

Tom t hall     TOM T. HALL

Il est né en 1936 dans le Kentucky.

"The Storyteller" (son surnom) a écrit beaucoup de chansons en tant que songwriter.

De nombreux de ses hits et ballades dont 11 N°1 hits et 26 autres ont été classés au Top 10.

Lorsqu’il était teenager, il fonda un groupe nommé « Kentucky ».

Pendant son service militaire, Hall écrivit des chansons comiques et il s’occupait d’émissions sur la radio des forces armées.

Puis, dans le civil, on le retrouva sur des stations de radios en West Virginia.

Il composa par la suite des dizaines de chansons notamment pour Johnny Cash, George Jones, Loretta Lynn, Waylon Jennings, Bobby bare ou Alan Jackson.

Une des premières chansons composées avec un énorme succès fut « Harper Valley PTA », enregistrée en 1968 par Jeannie C. Riley et puis par lui-même.

Ce morceau s’est vendu avec plus de 6 millions d’albums, avec un Grammy et CMA Award.

Il obtiendra 2 autres Grammy Awards dans les années 1970.

En 1996, la chanson « Little Bitty » enregistrée par Alan Jackson dans son album « Everything I Love », sera N°1 dans les charts.

En 2007, il sortira un CD « Tom T. Hall Sings Miss Dixie & Tom T » par son label indépendant Blue Circle Records.

En tout, Hall enregistra 27 albums studios ainsi que

8 albums de compilations.

Hall sera introduit au Country Music Hall of Fame à Nashville le 12 février 2008.

 

 

 

Lynn anderson    LYNN ANDERSON

 

Elle est née en 1947 dans le Dakota du Nord.

Elle est la fille de Casey et Liz Anderson (voir la 1ère partie).

Son grand-père était né en Norvège.

Elle chante depuis l’âge de 6 ans et participe depuis à des concours hippiques qui lui permirent de remporter environ 700 trophées.

Son premier Single « For Better or For Worse » est sorti en 1966 et elle aura une série de tubes au Top 10 dans la deuxième moitié des années 1960.

Lynn sera une intervenante régulière dans l’émission « The Lawrence Welk Show dès 1967.

Elle se mariera avec le compositeur et producteur Glenn Sutton en 1968.

Elle fut surtout très populaire dans les années 1970 avec ses Hits « I Never Promised You » et « Rose garden » (1971) (bien connu des danseurs), très gros succès et   certifié Or et Platine.

Elle a aussi obtenu les ACM Awards de meilleure chanteuse et interprète de l’année en 1970 et 1971, d’un Grammy Award, ainsi que d’autres distinctions.

Fin des années 1970, elle joua dans la série télévisée de Starsky & Hutch.

En 1980 elle enregistra son dernier album avec Columbia et fera une pause de trois ans.

En 1992, sortira un nouvel album chez Laselight Records dont certains morceaux sont accompagnés par Emmylou Harris et Marty Stuart.

En 1999, elle sera introduite au North American Country Music Association's International Hall of Fame.

En 2000, le gouverneur du Tennessee Don Sundquist a décrété dans l’état, le 15 juin, le « Lynn Anderson Day ».

En 2004, elle enregistre à nouveau un album, après 12 ans « The Bluegrass Sessions ».

On a pu la voir en 2007 sur la scène du  CMA Music Festival de Nashville en compagnie de Jason Michael Caroll et d’Aaron Tippin.

Lynn Anderson est décédée d'un arrêt cardiaque le 30 juillet 2015 à Nashville à l'âge de 67 ans.

 

 

John conley     JOHN CONLEY

John Conley est né en 1946 à Versailles dans le Kentucky.

Il a enregistré 11 albums studios et a classé 32 singles dans les Billboard Hot Country Songs Charts.

Il commença à chanter et jouer de la guitare dès l’âge de 10 ans.

Avant sa carrière musicale, il a obtenu la licence d’entrepreneur de pompes funèbres et plus tard sera disc jockey sur la radio WLAC.

Conley s’est installé à Nashville en 1971, et signa avec le label ABC Records en 1976.

Il enregistra son premier album en 1978.

Cet album a généré deux hits N°1 « Lady Lay Down » et « Backside of Thirty ».

D’autres albums suivirent, en 1979 « Forever » avec MCA, puis en 1980 ce sera « Friday Night Blues » et en 1981 « With Love ».

L’album suivant « Busted », en 1982, comportera une reprise de la chanson de Harlan Howard du même nom. Celle-ci sera d’ailleurs également reprise par Johnny Cash, Ray Charles, Nazareth, Patty Loveless et Chris Ledoux.

Le dernier single de l’album sera classé dans les Charts.

Kix Brooks de Brooks & Dunn a co-écrit « I’m Only In It For The Love ».

MCA sortira fin 1983, un Greatest Hits et en 1984, son dernier album studio « Blue Highway ».

Il passera ensuite pour deux albums chez Columbia Records, puis pour son dernier album chez RCA. 

 

 

Janie fricke     JANIE FRICKE

Janie Fricke est née en 1947 dans l’Indiana et a connu son heure de gloire pour une série de Hits country entre début et milieu des années 1980 où elle fut une des chanteuses country des plus populaires.

Elle obtint les CMA music Awards de la « Female Vocalist of The Year » en 1982 et 1983.

Très jeune, elle apprit à jouer du piano et de la guitare et a été influencée par les artistes de folk comme Joan Baez et Judy Collins.

Elle commença dans la chanson par faire des jingles commerciaux pour gagner un peu d’argent.

Elle s’installa à Nashville dès 1975.

Elle chanta dans les chœurs pour d’autres artistes comme Crystal Gayle, Ronnie Milsap, Tanya Tucker, Conway Twitty et Eddie Rabitt.

Puis on l’entendra dans les chœurs de Johnny Duncan dans plusieurs albums.

Sa carrière débuta en 1977 par un contrat avec Columbia Records et son premier single fut « What’re You Doing Tonight ».

Son premier album « Singer of Songs » date également de 1977.

Elle écrivit des chansons an collaboration avec Charlie Rich et Johnny Duncan en 1978.

Un deuxième et troisième album suivirent en 1979, mais aucun ne rentrera dans les Charts du Billboard.

Début des années 1980, elle se mit à enregistrer des ballades country qui eurent un grand succès entre 1982 et 1984 avec six hits N°1.

En 1983, elle fit une tournée avec le groupe Alabama et sera confirmée meilleure chanteuse de l’année par un CMA Award.

Sur l’ensemble de sa carrière, elle a eu 4 Awards.

Elle chantera en 1985 avec Merle Haggard dans son single « A Place To Fall Apart » qui sera N°1.

Le succès de Fricke et son style de musique Country-Pop déclina à partir de 1987 avec l’apparition d’artistes Néo-traditionalistes comme Patty Loveless ou Randy Travis.

Elle sortira d’autres albums en 1992, 1993 et 2000, ce dernier uniquement sur internet.

Puis elle fera paraître un Live au Billy Bob Texas en 2002 et enfin un album Bluegrass en 2004.

Elle passe beaucoup de temps avec sa famille dans son ranch près de Lancaster au Texas.

 

 

The forester sisters     THE FORESTER SISTERS

Les 4 sœurs Forester, Kathy, June, Kim et Christy ont grandi à Lookout Mountain en Georgie.

Le quartet a eu son succès commercial dans les années 1980 en plaçant 15 Top 10 dans les Billboard Hot Country Songs charts.

Elles sortirent, au cours de leur carrière musicale, 10 albums studios dont un album de Noël.

Leur expérience vocale débuta dans une chorale à l’église.

Les deux sœurs aînées, Kathy et June ont travaillé comme enseignantes dans un Collège et chantèrent, le soir, dans un groupe local.

Kim les rejoignit en 1978, puis ce fut le tour de Christy après ses études.

Le groupe a été découvert lors d’un festival d’art, par les compositeurs Bobby Keel et Billy Stone qui les aidèrent à enregistrer une démo, puis elles signèrent chez Warner Bros en 1984.

En 1986, elles avaient obtenu l’ACM Award du meilleur groupe vocal de l’année.

Les Forester Sisters avaient obtenu 8 hits classés consécutivement au Top 10 en 1991.

Après une pause de 5 années, elles renouèrent avec le succès, avec un thème religieux « More Than I am ».

En 2002, elles se retrouvèrent à nouveau ensemble pour l’enregistrement d’un album de Noël, diffusé à travers leur site internet et co-produit par Kim Forester.

Actuellement elles se consacrent à leur vie familiale. Kathy et June sont à nouveau dans l’enseignement près de leur domicile à Lookout Mountain et Kim et Kristy travaillent dans la décoration intérieure à Chattanooga dans le Tennessee.

Le groupe se produit toujours pour des concerts de charité ou des événements comme la fête de l’indépendance.

Elles ont enregistré 10 albums studios ainsi que 4 albums de compilation.

 

 

à suivre …….

 

 

 

 

Octobre 2010

Date de dernière mise à jour : 09/08/2016