JOHNNY CASH

                             
                                   ARTICLE DE ROLAND ROTH 

 

  

 
              Cash jr  SA VIE SA CARRIERE 
 « The Man In Black / « l’homme en noir » 

 

Johnny R. Cash (1932 – 2003) est né à Kingsland dans l’Arkansas dans une famille pauvre et rurale d’origine écossaise et fut le quatrième des sept enfants de Ray Cash (1897-1985) et de Carrie Cloveree Rivers (1904-1991)

Ses parents ne pouvant pas se décider  sur le prénom du bébé « Johnny » a été seulement baptisé par les initiales J.R. et portera ce prénom jusqu’à son engagement dans l’armée de l’air qui refusa ces initiales et il adoptera son prénom John Ray. Ce n’est qu’en 1955, lors de la signature avec Sun Records qu’il avait pris le nom de Johnny Cash comme son nom de scène.

Les enfants du couple Cash furent dans l’ordre : Roy, Marguerite Louise, Jack, JR (John), Reba, Joanne et Tommy. 

Johnny Cash est un descendant de la famille royale écossaise. C'est un ancien laird des Falkland, le major Michael Crichton-Stuart, qui lui a retracé son arbre généalogique en Ecosse jusqu’au 11ème siècle. Des recherches également effectuées par sa fille Rosanne concernant la lignée de Johnny Cash montrent qu'il est descendant de la reine Ada, la soeur de Malcolm IV d'Écosse, roi d'Écosse de 1153 à 1165 et descendant du roi Duff, premier souverain d'Ecosse.

La devise de la famille sur les armoiries était : "Better times will come", "Des temps meilleurs viendront".

Le nom d'origine écosssaise a été : Caesche et fut transformé par la suite en Cash.

Johnny Cash prétendait aussi que son ancêtre William Cash (1653-1708) était un marin et fut son ancêtre à la neuvième génération. Il fut capitaine de son propre navire, le "Good Intent" et transportait plusieurs chargements de puritains de Glasgow au Nouveau monde jusqu'à ce qu'ii s'installa en 1667 dans le comté d'Essex dans le Massachusetts.  Ses descendants s'installèrent  par la suite dans la  Westmoreland County en Virginie en 1673.

Son arrière grand-père Reuben Cash était né en Georgie et combattit dans les rangs des confédérés et survécut à la guerre de Sécession.

 

                     Jrcash 1                                  Jorcash   

 

Johnny Cash croyait durant sa jeunesse qu'il était d’origine irlandaise et partiellement amérindienne. Même sachant qu'il n'était pas d’origine amérindienne, Johnny Cash a gardé un grand estime et de la compassion pour les Amérindiens qu'il a aussi exprimé dans plusieurs de ses chansons dont "Apache Tears" et "The Ballad of Ira Hayes", écrites par le chanteur de folk Peter La Farge et aussi dans son album "Bitter Tears: Ballads of the American Indian".

Le père de Johnny, Ray Cash, épousa sa mère Carrie Rivers le 18 août 1920. 

Johnny avait trois frères et trois soeurs et il était le quatrième enfant de la fratrie.

Roy est l'aîné, ensuite il y a Louise, Jack, Johnny, Reba, Joanne et Tommy.

Son frère cadet, Tommy Cash, fut également chanteur de Country Music.

En Mars 1935, quand Johnny avait trois ans, la famille s'installa à Dyess dans l’Arkansas.

JR commenca à travailler dans les champs de coton à l'âge de cinq ans et chanta du folk, des hymnes religieux, du gospel et de la country avec sa famille tout en travaillant.

Les temps durs suite aux conséquences de la Grande Dépression ou à une grande inondation inspireront plusieurs des futures chansons de Johnny Cash. 

Sa mère et un ami d’enfance lui ont enseigné la musique et JR commença très jeune à jouer de la guitare et à composer des chansons.

Lors de ses études à la High School il se produisit déjà à la radio locale.

La ferme familiale a été inondée à plusieurs reprises ce qui lui inspira plus tard la chanson « Five Feet High and Rising ».

JR a été très proche de son frère Jack de deux ans son aîné.

Il fut très marqué par la mort de celui-ci alors qu’il n’avait que 14 ans. Jack fut presque coupé en deux par une scie circulaire dans la scierie où il travaillait et il mettra presque une semaine avant de décéder.

Johnny était absent lors du drame et avait exprimé, à de nombreuses reprises, la culpabilité qu'il ressentait et des rêves qu’il faisait suite à ce décès. JR prétendait se réjouir de le retrouver un jour au paradis. 

Il n'aimait pas trop l'école et fut souvent réquisitionné pour travailler dans les champs de coton où il fut bercé, comme tous les petits blancs du sud, par le gospel et la country music. Il écrivit ses premières chansons dès l'âge de douze ans. Ses diplômes primaires obtenus, il déménagea brièvement à Detroit (Motor City, capitale des belles voitures) pour occuper un emploi dans une usine d'automobiles.

 

                   

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 19 19   Capture d e cran 2019 11 05 a 11 46 01   Capture d e cran 2019 11 05 a 11 45 43

 

Après différents petits boulots insignifiants JR fut enrôlé dans l’U.S. Air Force et partira pour San Antonio au Texas, puis pour la base aérienne de Landsberg en Allemagne pendant trois années, jusqu’en juillet 1954.

il y achèta sa première guitare, perdit l'usage d'un tympan dans un accident et Il formera son premier groupe « The Landsberg Barbarians ».

Il sera démobilisé le 3 juillet 1954, avec le grade de sergent, et retourna vivre au Texas.

Puis, Johnny Cash s'installa à Memphis dans le Tennessee où il épousa à l'âge de 22 ans une Texane, une certaine Vivian Liberto. 

Il y travailla comme vendeur et prenait des cours pour devenir DJ à la radio.

Il chanta avec deux amis musiciens, le guitariste Luther Perkins et le contrebassiste Marshall Grant, les « Tennessee Two ».

Cash demanda une audition dans un répertoire de chants religieux à la maison de disques Sun Records du légendaire Sam Phillips qui avait déjà comme artistes les rockers Elvis Presley et Jerry Lee Lewis.

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 32 00 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 44 56 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 31 23

         

                       

 

Sam Phillips, de "Sun Records" n'était pas trop impressionné par le genre gospel présenté par Cash, le renvoyant en lui proposant de trouver son propre son, plus commercial. Cash est revenu avec ses compositions se situant entre le rock and roll, la country et le honky tonk pour  séduire le producteur. Celui-ci finira par signer lorsque Cash lui chanta ses chansons qu'il a lui-même écrites et interprétées dans son propre style. Le premier enregistrement en 45 tours pour Sun comprenait "Hey Porter" et "Cry! Cry! Cry!" qui sortit en 1955 et se vendit bien.

Le style musical de Cash oscille entre la Country, le rock'n'roll, le blues, le folk, le rockabilly et le gospel.

Pendant son service militaire en Allemagne, Cash avait écrit la chanson « Folsom Prison Blues » suite au film « Inside the Walls of Folsom Prison »  qu’il avait vu là-bas.

En janvier 1956, le single suivant de Cash sera donc "Folsom Prison Blues" qui atteignit la 5ème place des meilleures ventes Country.

Ses 45-tours seront tous vendus à plus de 100 000 exemplaires.

En 1956, il chanta à la radio la chanson « Swing Low, Sweet Chariot », puis sortit son premier grand hit « I Walk The Line » qui se classa N°1 et en juin 1957 « Home of the Blues ».

Cash devint le premier artiste du studio Sun à sortir un album "Johnny Cash With His Hot and Blue Guitar" car c'est surtout les singles qui se vendaient à l'époque sur le marché du disque. Mais le label de Sam Phillips devient rapidement trop petit pour Cash. Il fut pourtant son artiste le plus vendeur car Elvis Presley avait déjà quitté Sun et Sam Phillips se focalisait surtout sur la carrière de Jerry Lee Lewis. 

Des tensions commencèrent à se faire sentir entre Sam Phillips et Johnny, en particulier à l'occasion d'un projet d'album gospel refusé par le producteur.

En 1957, Cash quittera donc Sun et accepta l'offre alléchante du label Columbia Records pour une musique plus personnelle avec qui il enregistra au début des années 1960  « Don’t Take Your Guns to Town et « The Ballad of Ira Hayes ».

Il commença à se produire sur scène en compagnie de June Carter, membre éminent de la première grande famille de la musique country.

La Carter Family fut à l'origine un trio virginien avec une une profonde influence sur la musique bluegrass, country, folk et même pop des années 1920 aux années 1950.

June et Johnny étaient amoureux l'un de l'autre  mais, étant engagés chacun de leur côté (de plus, Johnny est déjà le père précoce de deux enfants en bas âge), leur relation devint tumultueuse.

Cash clôtura les années 1950 avec les titres « All Over Again » en 1958 et « Don't Take Your Guns to Town » l'année suivante.

Cash chanta au Grand Ole Opry une grande messe spectaculaire à la gloire de la Country Music. Il fera sa première apparition à l'écran où il incarna un serial killer dans le film "Five Minutes To Live" et se produisit au sein de l'historique "Million Dollar Quartet" complété par Jerry Lee Lewis, Elvis Presley et Carl Perkins.

 

            

 

En 1961, Johnny Cash sera également acteur dans le film « Five Minutes to Live »  et présenta une soirée de Noël à la télévision sur CBS, puis par la suite jouera dans des séries de télévision comme dans « Colombo » en 1974, dans la « Petite Maison dans la prairie » ainsi que dans la mini-série de 1985 « Le Nord et le Sud » « North and South », sur le thème de la Guerre de Sécession.

En 1981, on le verra dans le film « The Pride of Jesse Hallam » et en 1983 dans « Murder in Coweta County » où il joua le rôle d'un shérif.

En 1981, il apparaîtra également en tant que « very special guest star » dans un épisode du Muppet Show.

Au début des années 1960, les triomphes de plus en plus importants de Cash avec des albums comme l'album "Ride This Train" en 1960, "Tennessee Flat-Top Box" et "Bonanza" en 1961-62 et la pression qui en résulte notamment pour tenir le coup lors des longues et difficiles tournées de plus de 300 spectacles par an, souvent dans des lieux très éloignés qu'il faut rejoindre en voiture, font que Cash commença son addiction à consommer de grandes quantités d'alcool et de drogues, des amphétamines pour lutter contre la fatigue, des barbituriques pour lutter contre la dépression.

Il devint rapidement dépendant de ces amphétamines et barbituriques qui affectaient énormément son comportement. 

Pendant quelque temps, il partagea un appartement à Nashville avec le chanteur Country Waylon Jennings, son compagnon de dérive, lui aussi dépendant des amphétamines. Cash affirmera plus tard avoir essayé « toutes les drogues qu'on pouvait consommer ».

En 1961, Cash est d'ailleur victime d'une overdose.

 

      

 

En 1963, Cash sortira le morceau « Ring of Fire », chanson co-écrite par June Carter et Merle Kilgore qui fait référence à sa dépendance à l'alcool et à la drogue.

La chanson "Ring of Fire" comporte un arrangement musical original de cuivres dans le style des mariachis, une idée de Cash. La chanson atteindra la 1ère place des charts Country et entra au Top 20 des ventes de disques Pop.

Cette belle chanson et hit de June Carter  « Ring of Fire »  se classera à la 17ème place dans les charts en mai 1963 et décrit le « cercle de feu » dans lequel s'est enfermé le chanteur.

Cette période inspirera le romancier Stephen King dans la rédaction de Shining (Cash avait alors coutume de séjourner dans des motels où il  faisait du petit bois et ce à coups de hache).

En 1965, Cash a été arrêté à El Paso au Texas par la brigade des stupéfiants qui le soupçonna de transporter de l'héroïne en provenance du Mexique.

Mais il fut relâché car les policiers ne trouveront que des amphétamines et barbituriques légaux qui étaient cachés dans son étui de guitare et pour lesquels il posédait une ordonnance. Il fut toutefois condamné à une peine avec sursis. 

Il est à nouveau arrêté le 11 mai 1965, à Starkville, Mississippi, pour s'être introduit en pleine nuit dans un jardin privé dans le but d'y cueillir des fleurs. 

Ce sera la source de sa chanson "Starkville City Jail". Malgré ces incidents Cash ne passera jamais plus d'une nuit en prison, ce qui ne l'empêchera pas de cultiver une image romantique de détenu endurci, de nombreux fans croyant réellement qu'il a passé des années au pénitencier de Folsom.

Egalement en 1965 il conduisit un camion qui prit feu. L’incendie se propagea sur des kilomètres à travers le parc national de Los Padres en Californie en tuant 49 des 53 condors protégés du parc.

Le juge demanda à Cash quel est son sentiment quant à ce fait divers. Cash lui répondit alors de la façon suivante : « moi, je ne sais pas... vous n'avez qu'à demander à mon bus... mais comme il est mort... »

Il écopa d’une amende de plus de 125 172 dollars dont il  payera 82 000. Cash ne montra pas de remords au cours de son procès. Cash affirmera être la seule personne jamais poursuivie par le gouvernement américain pour avoir déclenché un feu de forêt.

Il sortira les albums  « Bitter Tears » en 1964, racontant la vie des Indiens d'Amérique et « Ballads of the True West » en 1965, narrant le Far West.

En pleine addiction à la drogue et à l’acool et suite à ses infidélités, Cash divorça le 18 août 1966  avec sa première femme Vivian Liberto qu’il avait épousé le 7 août 1954 à San Antonio au Texas.

Il annula aussi tous ses concerts.

Ils avaient ensemble quatre filles : Rosanne (née en 1955), Kathy (née en 1956), Cindy (née en 1958) et Tara (née en 1961).

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 29 20 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 29 11 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 28 26

 

Tous ces problèmes de drogue et d'alcool ne l'empêcheront pas d'obtenir en juillet 1967 un Grammy Award, avec June Carter, pour la chanson "Jackson".

Bob Dylan l'invita à participer au Festival folk de Newport. Au fond du gouffre, Johnny Cash chanta son amour éperdu pour sa belle dans « I Still Miss Someone » de l'album I Walk The Line - 1964. 

En 1968, Cash, après une tentative de suicide sous l'influence de la drogue, va arriver à stopper ses pulsions néfastes avec l’aide de June Carter et de sa famille.

La mère Maybelle Carter s’installa chez lui pendant un mois pour s'occuper de sa désintoxication.

Cash redécouvrit sa foi religieuse et il deviendra pratiquement un chrétien fondamentaliste. Il célébra l'évènement par une cérémonie dirigée par le Pasteur Jimmy Rodgers Snow, le fils du célèbre chanteur  Country Hank Snow. 

 

          

 

Le 22 février 1968, soit treize ans après leur première rencontre dans les coulisses du Grand Ole Opry, Johnny Cash demanda à June Carter de l’épouser en live sur la scène du concert au London’s Garden, à London dans l’Ontario au Canada.

June Carter lui avait promis de l'épouser quand il serait « clean ».

Cela se fit pendant l'interprétation commune de leur chanson « Jackson ».

Ils se marièrent finalement le 1er mars 1968 à Franklin dans le Kentucky, ce fut le sevrage contre la bague au doigt

Le couple aura un fils John Carter Cash, né le 03 mars 1970.

Comme cité plus haut, Cash sera Impressionné pendant l'armée en Allemagne par le film documentaire "Inside the Walls of Folsom Prison" de  1951. Johnny Cash s'était intéressé au sort des détenus qui lui avait inspiré son célèbre titre "Folsom Prison Blues". 

Vers la fin des années 1960, il se produisuit pour les pensionnaires de diverses prisons des États-Unis. Ces concerts produiront deux célèbres albums live, "At Folsom Prison" en 1968 et "At San Quentin" en 1969.

Lors d’un concert à la prison de Folsom, Cash interprèta une chanson d’un détenu chanteur Country : Glen Sherley.

Le titre « Greystone Chapel » lui fut remis seulement la veille du concert par le pasteur de la prison et figure sur l'album live. 

L'album "At Folsom Prison" fut originellement édité dans une version censurée dans laquelle on élimina les divers écarts de langage proférés par Cash et le public au cours du concert. 

Cash prendra ensuite la défense de Sherley en arrivant à faire démarrer sa carrière de chanteur Country et même à le faire libérer de prison. Mais Sherley supportera mal sa mise en liberté et les contraintes de la vie de musicien et retombera dans l'anonymat dans les années 1970 avant de se suicider en 1978. 

Une réédition de l'album de l'intégralité du spectacle et des échanges entre les chansons fut réalisée, bien qu'une partie des réactions du public ont été des sons enregistrés en studio et ajoutés au mixage. L'album "At Folsom Prison" figure dans le Registre national des enregistrements (National Recording Registry) de la Bibliothèque du Congrès et fut classé dans la liste des 500 plus grands albums de tous les temps par le  magazine Rolling Stone. 

En 1969, un certain Gordon Jenkins accusa Cash d'avoir plagié sa chanson "Crescent City Blues" sortie en 1954 avec Folsom Prison Blues (en effet les deux premiers et deux derniers vers sont identiques). Il décida de poursuivre Cash en justice. Un accord à l'amiable sera trouvé en 1969 moyennant un dédommagement de 75 000 dollars.

 

                                  

 

Cash ajouta un autre album « de prison » qui s'intitula  "På Österåker" et fut enregistré en 1972 dans la prison suédoise de "Österåker". Cash y parla en suédois, ce qui avait beaucoup impressionné les détenus.

Entre 1969 et 1971, Cash présenta sa propre émission de télévision "The Johnny Cash Show" sur ABC au Ryman Auditorium de Nashville. 

Dans l'émission, il recevait régulièrement la Carter Family ou Carl Perkins, mais aussi des artistes contemporains Country ou non Country comme Neil Young, Louis Armstrong, Kenny Rogers and The First Edition, James Taylor, Ray Charles, Eric Clapton (au sein du groupe Derek and the Dominos), Kris Kristofferson et Bob Dylan.

Cash avait rencontré Bob Dylan au milieu des années 1960 et ils étaient devenus amis alors qu'ils étaient voisins à Woodstock dans l'État de New York à la fin des années 1960. Cash a contribué à relancer la carrière de Dylan après les années maigres de celui-ci à la suite de son accident de moto de 1966.

En 1969, Cash chanta en duo avec lui dans le controversé album réactionnaire "Nashville Skyline" de Bob Dylan et en rédigeant les notes de pochette. Ceci mettra progressivement Cash au ban de la Country Music traditionnelle.

Kris Kristofferson commença alors à se faire un nom en tant qu'auteur-compositeur suite à son passage au "Johnny Cash Show".

Durant les années 1970, Cash commença a être connu en tant que « The Man in Black » « l'Homme en Noir » suite à sa tenue austère de scène en noir qui contrastait nettement avec les costumes bariolés avec chapeau western des autres chanteurs de Country de l'époque, plus friands de paillettes et autres ornements à fanfreluches ou chemises à jabots. Cette tenue était également la sienne dans la vie privée.

La raison de cette habitude vient entre autres de son audition à Memphis aux studios de Sun Records quand Cash était alors un homme pauvre qui ne possèdait qu'un seul costume réellement présentable et celui-ci était noir. Mais elle vient également de son enfance car Johnny Cash est originaire d'une famille très croyante et extrêmement pratiquante. Tous les dimanches et jours de fêtes religieuses la famille se rendait l'église en costume noir.

En 1971, Cash insista avec sa chanson "Man in Black". Cette  image a marqué jusqu'à nos jours la culture américaine avec les uniformes noirs de la marine des États-Unis qui sont surnommés des « Johnny Cashes ».

 

Au milieu des années 1970, la popularité et la vente de disques de Cash commencèrent à décliner. 

Il enregistra alors notamment des chansons d’auteurs progressistes tels que Bob Dylan, Kris Kristofferson et Nick Lowe. Suite à cela, de nombreuses stations de radio country boycottèrent ce nouveau style et préférèrent passer des artistes Country plus traditionnels au son plus populaire. 

En 1972, en collaboration avec son ami Billy Graham, il produisit "The Gospel Road" (Le Sentier de l’Évangile), un film sur la vie de Jésus Christ dont il est le narrateur et le co-scénariste et sa femme June Carter y incarna Marie-Madeleine.

Tout au long des années 1970, Cash se produisit à la télévision en présentant notamment une soirée de Noël sur la CBS.

En 1974, Johnny Cash tourna dans le 7ème épisode de la troisième saison de Columbo : Le Chant du cygne (Swan Song). Il y interprèta le rôle de Tommy Brown, un chanteur de country qui a assassiné sa femme. On y entendit les tubes "I Saw the Light" (une reprise de Hank Williams) et "Sunday Morning Coming Down".

Il apparaissait aussi occasionnellement dans "La Petite Maison dans la prairie" (dans l'épisode « The Collection »), ainsi que dans la mini-série de 1985 "Nord et Sud "(North and South), sur le thème de la Guerre de Sécession. Il y joua le rôle de John Brown.

En 1975, il publiera son autobiographie intitulée « The Man in Black » qui se vendra à plus de 1,3 million d'exemplaires.

Cash sera un familier des présidents américains comme Richard Nixon qu'il rencontra à la Maison Blanche en 1972.

Richard Nixon lui demanda de chanter les titres "Okie from Muskogee" de Merle Haggard et "Welfare Cadillac" de Guy Drake, une chanson qui se moque des manifestants anti-guerre et de l'État-providence. Cash refusa et les remplaça par "The Ballad of Ira Hayes", une chanson parlant d'un vétéran américain de la Seconde Guerre mondiale maltraité à son retour dans le Sud. 

Johnny Cash enregistra avec John William et le Boston Pops Orchestra. Il rencontra aussi l'acteur Kirk Douglas sur un plateau de cinéma pour le film "The Gunfight". 

Il deviendra également par la suite un ami très proche du président Jimmy Carter.

 

           

 

Vers la fin des années 1970, Cash joua au chanteur réactionnaire en enregistrant des standards de Nick Lowe, un chanteur de rock britannique avec le groupe Brinsley Scwharz. Mais son public n'apprécia pas et ne le suivit pas dans ces changements.

En 1980, Cash sera introduit au Country Music Hall of Fame de Nashville et devint ainsi le plus jeune lauréat vivant .

Pendant les années 1980, il aura  moins de succès et sa carrière sera au plus bas, suite à des problèmes de santé liés de nouveau à la dépendance aux drogues mais aussi au niveau des ventes de disques.

Ses années 1980 seront  assombries par des problèmes de santé, un succès discographique ralenti et la fin de sa collaboration avec Columbia Records. Il quittera donc son label Columbia Records et ses relations avec le monde de la musique Country de Nashville seront exécrables.

 

Il se mettra à parcourir les routes de l’Amérique à bord de son bus, seul ou avec les  « Highwaymen » et amis Willie Nelson, Waylon Jennings et Kris Kristofferson, ces chanteurs un peu décalés rassemblés dans le genre de l' « Outlaw Country ». 

Il enregistra avec "The Highwaymen" trois albums. 

 

     Capture d e cran 2019 11 05 a 11 46 42      THE HIGHWAYMEN    

 

 

Cash poursuivit ses apparitions à la télévision et au cinéma en remportant de bonnes critiques pour sa prestation dans les films "The Pride of Jesse Hallam" en 1981 et dans "Murder in Coweta County" en 1983 où il interpréta le rôle d'un shérif. En 1981, on le verra également en tant que « very special guest star » dans un épisode du Muppet Show.

En 1983, il retomba momentanément dans ses problèmes de dépendance aux drogues à la suite de l'absorption d'analgésiques à l'hôpital où il est soigné après avoir été blessé par un animal dans sa ferme.

En 1986, Cash retourna aux studios Sun de ses débuts pour y enregistrer avec Roy Orbison, Jerry Lee Lewis et Carl Perkins l'album « Class of '55 ».

C'est aussi en 1986 qu'il est victime d'un coma post-opératoire dont il a de la peine à s'en sortir.

La même année, il va publier son unique roman "Man in White" (L'Homme en Blanc) qui raconte la vie de l'apôtre Paul. Il poursuivit en enregistrant "Johnny Cash Reads The Complete New Testament" (Johnny Cash lit le Nouveau Testament).

Après avoir quitté Columbia Records, Cash avait signé avec Mercury Records en 1987, mais ce contrat fut un échec et les ventes d'albums diminuaient progressivement.

Il retournera à l'hôpital pour des problèmes cardiaques en 1988. Cash refusa cette fois l'usage d'anti-douleurs en dépit d'un double pontage.

En 1992, Johnny Cash a été  introduit au Rock and Roll Hall of Fame ainsi qu'au Songwriters Hall of Fame.

Durant les années 1990, Cash perdit encore de son audience sauf auprès d’un public plus jeune car il chantera dans l’album de U2 « Zooropa » en 1993, puis il signa avec le label American Recordings de Rick Rubin, plutôt spécialisé dans le Rap et le Metal ou encore le Hard Rock avec Aerosmith.

En 1994, il enregistra un album intitulé « American Recordings 1 » dans lequel il interprèta seul, dans sa chambre avec sa guitare, des reprises d’artistes contemporains sélectionnés par Rubin. Avec cet album, il aura le Grammy Award du » Best Contemporary Folk Album ».

Puis il enregistra encore 5 autres albums de la série American Recordings

Le cinquième paraîtra à titre posthume, dans lequel il incluera de nombreuses reprises d’artistes d’horizons très variés, pas  Country, comme Depeche Mode, U2, Leonard Cohen, Nick Cave, Soundgarden ou Nine Inch Nails.

En 1994, Cash réalisa enfin son ancien rêve d'enregistrer "My Mother's Hymn Book", une série de chansons traditionnelles de musique gospel.

En 1996, le second album "American Recordings Unchained" connut à nouveau un grand succès et fut récompensé par un Grammy Award pour le « meilleur album country » (Best Country Album). On peut notamment y entendre Cash accompagné par Tom Petty and the Heartbreakers.

Il reprendra son activité d’acteur avec l’apparition dans la série télévisée « Docteur Quinn, femme médecin » avec June Carter, ainsi que dans le dessin animé « Les Simpsons », dans lequel il prêta sa voix à un coyote de l’espace.

En 1997, il publiera une deuxième autobiographie intitulée « Johnny Cash : the Autobiography ».

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 27 38   Capture d e cran 2019 11 05 a 11 27 18   Capture d e cran 2019 11 05 a 11 24 34

 

Cette même année, en 1997, les médecins lui diagnostiqueront une maladie neurodégénérative, le syndrome de Shy-Drager, une affection de type neurologique ainsi qu’une neuropathie associée au diabète.

L’année suivante, il est hospitalisé pour une pneumonie sévère qui lui endommagera les poumons.

En 1999, il a été à nouveau honoré par un Grammy Award qui lui fut attribué pour l'ensemble de sa carrière.

Il sera obligé de diminuer ses activités musicales et ses tournées, mais enregistrera tout de même les albums « American III: Solitary Man » en 2000 et « American IV : The Man Comes Around » en 2002, avec une reprise du titre « Hurt » du groupe Nine Inch Nails, ainsi que le titre « Personal Jesus » du groupe Depeche Mode.

Sa femme June Carter Cash décèdera le 15 mai 2003 à l’âge de 73 ans d’une complication chirurgicale.

June souhaitait que Johnny poursuive son métier de chanteur se produisant notamment en concert avec la Carter Family et il donnera finalement son dernier concert le 05 juillet 2003 en lisant un court texte rédigé juste avant de monter sur scène dans lequel il expliqua qu'il considèrait que June était toujours à ses côtés.

 

            

 

Johnny Cash décèdera à son tour au Baptist Hospital de Nashville à peine 4 mois après son épouse June Carter, à l'âge de 71 ans, victime des complications de son diabète.

Johnny Cash et June Carter seront inhumés côte à côte près de leur maison, au Memory Gardens de Hendersonville au Tennessee.

La famille ne souhaita pas de fleurs sur la tombe mais plutôt de faire des dons à SOS Villages d'Enfants des États-Unis.

Des chanteurs comme Mick Jagger des Rolling Stones et Elvis Costello ont été parmi les premiers à réagir à son décès. Le président des États-Unis George W. Bush a salué une légende de la musique en disant : « Sa voix et sa compassion ont gagné le cœur et l'âme de plusieurs générations ».

En 2004 Johnny Cash obtint un ultime Grammy Award à titre posthume. En 2005, le chanteur des Bee Gees, Barry Gibb, acheta la maison de Cash, avant d'être complètement détruite dans un incendie deux ans plus tard. 

Le 4 juillet 2006 sortira l’une de ses dernières publications, l’album posthume "American V : A Hundred Highways". qui se classera de suite à la première place des charts.

Le prochain album de la série "American VI : Ain’t no grave" sortira quant à lui le 23 février 2010, avec des reprises de Kris Kristofferson, Tom Paxton, Sheryl Crow... et un titre inédit, « 1st Corinthians 5:55 ». Cette parution a eu lieu trois jours avant la date qui aurait été le 78ème anniversaire de Johnny Cash..

La sortie posthume d'albums connut un nouvel épisode avec la trouvaille de bandes enregistrées au début des années 1980 avec le producteur Billy Sherrill et découvertes par le fils de Johnny Cash, John Carter Cash. L'album "Out Among the Stars " paraissait le 24 mars 2014.

 

Voici ce que différents artistes ont dit de JOHNNY CASH :

Willie Nelson : "Johnny Cash transcende les barrières musicales. Il compte parmi les vrais hors-la-loi" .

Bono (U2) : "La voix la plus mâle de la chrétienté,. Tout homme se sent une femmelette à côté de lui ! ".

Leonard Cohen : "Il est toujours là, haute stature parmi les intègres, voix profonde lorsque la nuit s'abat et le plus droit au milieu d'une mêlée sauvage. Thank you sir".

Keith Richards : "Sa musique était roots, mais électrifiée et d'une façon juste. Une musique respectueuse de ses racines et à la fois moderne". 

Nick Cave : "Enfant, il m'a "déniaisé" musicalement. Soudain je me suis dit qu'il y avait quelque chose de diabolique dans la musique ".

Tom Waits : "Quand Johnny Cash chante, on le croit. Il est LA voix".

 

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 41 27 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 29 53 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 45 34

 

Cash a eu une influence majeure sur la Country Music.

Il a été auteur-compositeur, interprète, musicien et acteur.

Il débuta toujours ses concerts en disant : « Hello, I’m Johnny Cash ». 

Quand Johnny Cash était encore inconnu du grand public et qu'il faisait  ses débuts sur scène aux côtés de grands noms de la chanson, il se croyait  obliger de se présenter ainsi au début de chacune de ses prestations pour se faire connaître. Cette présentation devint par la suite une habitude et une marque de fabrique du chanteur. 

Son genre de musique a été essentiellement la Country, le Rock n’ Roll, le Blues, le Gospel, le Rockabilly, le folk avec des influences significatives de musique traditionelle irlandaise et quelques essais vers d’autres genres hors country.

Il jouait de la guitare, du piano, de l’harmonica et de la mandoline.

En Europe, Johnny Cash a été en tournée à Prague, à Dresde, à Düsseldorf, à Berlin, à Hambourg, à Munich, à Oslo, à Bergen, à Paris, à Bourges, à Graz, à Vienne, à Londres ....

Johnny Cash a vendu plus de 90 millions d’albums durant ses cinquante années de carrière.

En 2004, le magazine Rolling Stone a classé Johnny Cash N° 31 des 100 plus grands artistes de tous les temps.

Sa carrière s’étendit de 1955 à 2003 et ses disques parurent dans 26 pays différents et il a enregistré ausi bien en Espagnol qu'en Allemand.
Le nombre de ses publications à travers le monde est impressionnant : près de 450 singles, 108 albums EP, plus de 1500 albums 33 tours, au moins 300 CD, avec 228 labels différents.

La Highway 31, qui est la Main Street de Hendersonville au Tennessee, a été rebaptisée « Johnny Cash Parkway » et dans la même ville se trouve le musée Johnny Cash.

 

               

 

                                            Sa vie privee

 

                        Cash les femmes     SES FEMMES

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 29 34   Capture d e cran 2019 11 05 a 11 39 10  Capture d e cran 2019 11 05 a 11 45 13

      Aetry        Cash h h        Aqpsi

                                          

Le 7 août 1954 Johnny Cash épousa à l'église catholique Sainte-Anne à San Antonio au Texas, Vivian Liberto, née le 23 avril 1934 à San Antonio, (décédée le 24 mai 2005 à Ventura en Californie).

Le couple va avoir quatre filles : Rosanne (née le 24 mai 1955), Kathy (née le 16 avril 1956), Cindy (née le 29 juillet 1958) et Tara (née le 24 août 1961).

 Leur mariage tumultueux se brisera suite à la vie plus que décousue de Cash liée à ses problèmes de drogue, d'alcool et d’infidélités.

Johnny et Vivian divorcèrent le 18 août 1966.

Cash va rencontrer la chanteuse country June Carter dans le backstage du Grand Ole Opry et il la fréquentera lors de ses tournées, tous les deux étant encore mariés.

En 1968, treize ans après leur première rencontre, Johnny Cash demanda June en mariage au cours d'un concert live à London dans l'Ontario au Canada.

Le 29 février 1968, pendant qu’il interpréta la chanson « Jackson » en duo avec June, Cash interrompit le morceau et demanda June officiellement en mariage devant le public médusé. Il avait déjà fait plusieurs demandes auparavant mais elle les avait toujours refusées.

Finalement, ils se marièrent le 1er mars 1968 à Franklin dans le Kentucky.

De cette union va naître leur fils unique, John Carter Cash, né le 3 mars 1970.

Johnny Cash a continué à travailler avec sa femme June Carter pendant 35 ans.

Celle-ci décédera le 15 mai 2003.

June Carter avait co-écrit un des plus grands succès de Johnny « Ring of Fire » et ils ont remporté deux Grammy Awards pour leur duo.

Johnny Cash, quant à lui, est mort quatre mois plus tard des suites de complications dues au diabète

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 29 26            Capture d e cran 2019 11 05 a 11 19 19             Jrc

 

Sa discographie

 

 Albums Studio 

 

 Années 1950 

Johnny Cash with His Hot and Blue Guitar       

Release date: October 11, 1957

Label: Sun Records

 

The Fabulous Johnny Cash     

Release date: November 3, 1958

Label: Columbia Records

 

Johnny Cash Sings the Songs That Made Him Famous   

Release date: November 17, 1958

Label: Sun Records

 

Greatest !

Release date: January 12, 1959

Label: Sun Records

 

Songs of Our Soil     

Release date: September 1, 1959

Label: Columbia Records

 

 Années 1960 

Ride This Train

Release date: c. August 1960

Label: Columbia Records

 

Sings Hank Williams

Release date: September 15, 1960

Label: Sun Records

         

Now, There Was a Song!  

Release date: c. October 1960

Label: Columbia Records

         

Now Here's Johnny Cash

Release date: October 21,1961

Label: Sun Records

         

The Sound of Johnny Cash      

Release date: August 1, 1962

Label: Columbia Records

         

All Aboard the Blue Train

Release date: November 15, 1962

Label: Sun Records

         

Ring of Fire: The Best of Johnny Cash    

Release date: August 1, 1963

Label: Columbia Records

 

Blood, Sweat and Tears   

Release date: February 1, 1963

Label: Columbia Records

 

The Original Sun Sound of Johnny Cash

Release date: November 15, 1964

Label: Sun Records

         

I Walk the Line

Release date: June 1, 1964

Label: Columbia Records

         

Bitter Tears: Ballads of the American Indian    

Release date: October 1, 1964

Label: Columbia Records

 

Orange Blossom Special  

Release date: February 1, 1965

Label: Columbia Records

         

Sings the Ballads of the True West  

Release date: September 1, 1965

Label: Columbia Records

         

Everybody Loves a Nut    

Release date: May 1, 1966

Label: Columbia Records

         

Happiness Is You     

Release date: October 1, 1966

Label: Columbia Records

         

From Sea to Shining Sea  

Release date: January 1, 1968

Label: Columbia Records

 

         

 Années 1970 

Hello, I'm Johnny Cash     

Release date: January 1, 1970

Label: Columbia Records

         

The World of Johnny Cash       

Release date: May 1, 1970

Label: Columbia Records

         

Man in Black    

Release date: May 1, 1971

Label: Columbia Records

         

A Thing Called Love

Release date: April 1, 1972

Label: Columbia Records

         

America: A 200-Year Salute in Story and Song

Release date: July 1, 1972

Label: Columbia Records

         

Any Old Wind That Blows         

Release date: January 1, 1973

Label: Columbia Records

         

Ragged Old Flag      

Release date: May 5, 1974

Label: Columbia Records

         

Junkie and the Juicehead Minus Me        

Release date: September 1, 1974

Label: Columbia Records

         

The Johnny Cash Children's Album

Release date: January 1, 1975

Label: Columbia Records

         

John R. Cash   

Release date: March 1, 1975

Label: Columbia Records

         

Look at Them Beans         

Release date: September 1, 1975

Label: Columbia Records

         

One Piece at a Time

Release date: May 1, 1976

Label: Columbia Records

         

The Last Gunfighter Ballad      

Release date: January 1, 1977

Label: Columbia Records

         

The Rambler     

Release date: July 1, 1977

Label: Columbia Records

         

I Would Like to See You Again

Release date: May 1, 1978

Label: Columbia Records

         

Gone Girl

Release date: December 1, 1978

Label: Columbia Records

Silver        

Release date: May 1, 1979

Label: Columbia Records

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 46 20  OH H H H h h h  ! le vilain !               Asjdu

         

 Années 1980 

Rockabilly Blues      

Release date: October 1, 1980

Label: Columbia Records

 

The Baron         

Release date: June 1, 1981

Label: Columbia Records

 

The Adventures of Johnny Cash      

Release date: November 1, 1982

Label: Columbia Records

 

Johnny 99        

Release date: September 1, 1983

Label: Columbia Records

 

Rainbow   

Release date: January 1, 1985

Label: Columbia Records

 

Johnny Cash Is Coming to Town     

Release date: May 1, 1987

Label: Mercury Records

 

Classic Cash: Hall of Fame Series    

Release date: 1988

Label: Mercury Records

 

 Années 1990 

Boom Chicka Boom

Release date: 1990

Label: Mercury Records

 

The Mystery of Life  

Release date: May 1, 1991

Label: Mercury Records

 

American Recordings       

Release date: April 26, 1994

Label: American Recordings

 

American II: Unchained    

Release date: November 5, 1996

Label: American Recordings

 

Pfgt         Pyu        Pli

 

 Années 2000 

American III: Solitary Man

Release date: October 17, 2000

Label: American Recordings

 

American IV: The Man Comes Around      

Release date: November 5, 2002

Label: American Recordings

 

American V: A Hundred Highways    

Release date: July 4, 2006

Label: American Recordings

         

 Années 2010 

American VI: Ain't No Grave      

Release date: February 23, 2010

Label: American Recordings

 

Out Among the Stars        

Release date: March 21, 2014

Label: Columbia/Legacy Recordings

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 20 40 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 21 31 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 44 48

 

               

 

 Live albums 

 

Wjsj          Xnj 2          Qqjqu

 

At Folsom Prison      

Release date: May 1, 1968

Label: Columbia Records

 

At San Quentin

Release date: June 1, 1969

Label: Columbia Records

 

The Johnny Cash Show   

Release date: October 1, 1970

Label: Columbia Records

 

På Österåker     

Release date: January 1, 1973

Label: Columbia Records

         

Strawberry Cake       

Release date: March 1, 1975

Label: Columbia Records

         

Koncert v Praze (In Prague-Live)      

Release date: 1983

Label: Columbia Records

 

At Madison Square Garden       

Release date: 2002

Label: Columbia Records

         

Live from Austin, TX

Release date: 2005

Label: New West Records

 

The Great Lost Performance - Live at the

Paramount Theatre, Asbury Park, New Jersey  

Release date: 2007

Label: Island Records

 

Man In Black: Johnny Cash Live In Denmark 1971   

Release date: 2015

Label: Columbia Records

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 21 54   Capture d e cran 2019 11 05 a 11 41 46   Cash jihnny

         

 Soundtracks 

I Walk the Line

Release date: November 1, 1970

Label: Columbia Records

 

Little Fauss and Big Halsy        

Release date: March 1, 1971

Label: Columbia Records

 

Qqjqu 1             Qhsy 1             Qqpo 1 

 

             

 

 Gospel albums 

Hymns by Johnny Cash   

Release date: May 1, 1959

Label: Columbia Records

 

Hymns from the Heart       

Release date: June 1, 1962

Label: Columbia Records

 

The Holy Land

Release date: January 1, 1969

Label: Columbia Records

 

The Gospel Road     

Release date: June 1, 1973

Label: Columbia Records

 

Sings Precious Memories

Release date: January 1, 1975

Label: Columbia Records

 

A Believer Sings the Truth        

Release date: 1979

Label: Cachet/Columbia Records

 

Sings with the BC Goodpasture Christian School    

Release date: 1980

Label: Cachet

 

I Believe   

Release date: 1984

Label: Cachet/Columbia Records

 

Believe in Him  

Release date: 1986

Label: Word Records

 

Return to the Promised Land   

Release date: 2000

Label: Renaissance Records

 

My Mother's Hymn Book  

Release date: 2004

Label: American Recordings

 

Capture d e cran 2019 11 05 a 11 17 10 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 16 01 Capture d e cran 2019 11 05 a 11 34 41

 

                    


 

 Christmas albums 

The Christmas Spirit

Release date: 1963

Label: Columbia Records

 

The Johnny Cash Family Christmas

Release date: 1972

Label: Columbia Records

 

Classic Christmas    

Release date: 1980

Label: Columbia Records

 

Johnny Cash Country Christmas      

Release date: 1991

Label: Delta Records

 

Christmas with Johnny Cash   

Release date: 2003

Label: Legacy Recordings

 

Country Christmas   

Release date: 2006

Label: Laserlight

 

The Classic Christmas Album  

Release date: 2013

Label: Legacy Recordings

          

    

 

 Johnny Cash comme acteur : 

 

 au Cinéma 

1961 : Door-to-Door Maniac 

1971 : Dialogue de feu (A Gunfight) 

1998 : All My Friends Are Cowboys 

 

 à la Télévision 

1959 : La Grande Caravane (Wagon Train) (série télévisée) 

1959 : Shotgun Slade (en) (épisode "The Stalkers") (série télévisée) 

1960 : The Rebel (en) (épisode "The Death of Gray") (série télévisée) 

1961 : The Deputy (épisode "The Deathly Quiet") (série télévisée) 

1972 : The Night Rider (TV) 

1974 : Columbo (saison 3, épisode 7) : Le Chant du cygne (Swan Song) (série télévisée) 

1976 : La Petite Maison dans la prairie saison 3, épisode 1 (La grande collecte (The Collection)) (June Carter Cash joue aussi dans cet épisode )

1978 : Thaddeus Rose and Eddie (TV) 

1981 : The Pride of Jesse Hallam (TV) 

1983 : Murder in Coweta County (TV) 

1984 : The Baron and the Kid (TV) 

1985 : Nord et Sud (North and South) (série télévisée) 

1986 : La Diligence de Tombstone (Stagecoach) (TV) 

1986 : Les Derniers jours de Frank et Jesse James (The Last Days of Frank and Jesse James) (TV) 

1993 : Docteur Quinn, femme médecin ("saison 1 épisode "La Loi de l'ouest") (série TV) 

1993 : Docteur Quinn, femme médecin ("saison 2 épisode "Les Bienfaits du ciel") (série télévisée) 

1994 : Docteur Quinn, femme médecin ("saison 3 épisode "Thanksgiving") (série TV) 

1996 : Le rebelle (Renegade) ("saison 4 épisode "Le Choix à ne pas faire") (série TV) 

1997 : Docteur Quinn, femme médecin ("saison 5 épisode 16 "Maladie mortelle") (série télévisée) 

1997 : Les Simpson (épisode Le Mystérieux Voyage d'Homer) (série télévisée) : Coyote (voix)

 

 Le film "Walk The Line"

 

Un hommage à Johnny Cash a été réalisé avec le film "Walk the Line" (Twentieth Century Fox) de James Mangold, un biopic retraçant d'une façon relativement romancé la carrière de Johnny Cash. Il y a Joaquin Phoenix dans le rôle de Johnny Cash au côté de Ginnifer Goodwin interprétant Vivian Cash et Reese Witherspoon dans le rôle de June Carter qui a obtenu un oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans le film.

Parmi les seconds rôles, on note Shooter Jennings qui incarnait son père Waylon et de John Carter Cash, le fils, qui joua le personnage de Bob Neal. La bande originale du film est constituée de morceaux signés par Johnny Cash, Elvis Presley, Jerry Lee Lewis .....

Le film "Une voix en or, un destin tragique (Ring on Fire)" est un drame biographique d'Allison Anders de 2012 avec Jewel Kilcher dans le rôle de June Carter et Matt Ross dans le rôle de Johnny Cash.

 

        

 

 ALBUM PHOTOS DE JOHNNY CASH 

Photos de.l'autobiographie 2005 : Johnny Cash - avec Patrick Carr

 

Epson022 1 Epson022 Epson020

         LA FERME à BON AQUA AU TENNESSEE                          JUNE, JOHNNY, LE REVEREND GRESSETT       MARIAGE EN 1968 AVEC JUNE CARTER

                                                                                       à la sortie de la prison de Folsom en 1968

    Epson021                      Epson021 1

               CARLENE CARTER avec son fiancé                                               LES FILLES CASH : CINDY, ROSANNE, TARA et KATHY

 

Epson020 1                Epson019                Epson019 1

        JOHNNY & JUNE MARIAGE en 1968                             JOHN CARTER CASH et son épouse MARY                    JOHNNY, JUNE & le petit JOHN 

                                                                                                        entre JUNE & JOHNNY en Jamaîque

Epson018  Epson018 1  Epson017

    RICK NELSON & JOHNNY en 1969               CARL PERKINS, W.S.HOLLAND & JOHNNY 1970         EN TOURNEE BACKSTAGE avec ELVIS PRELEY

 

        Epson017 1              Epson016 

                          JOHNNY CASH & les membres du CARTER FAMILY SHOW                                                avec ERNEST TUBB en 1956

 

Epson015 1 Epson014 Epson013

          JACK & JOHNNY (REBA au milieu)                    JOHN R. CASH SOLDAT en ALLEMAGNE     SON PERE, SA MERE,  UNE PARTIE DU CLAN CASH

 

Epson015 Epson013 1 Ssk 1

         avec son frère ROY CASH en 1954                            LA MAISON à DYESS en ARKANSAS                avec sa 1ère femme VIVIAN LIBERTO      

 

  ​  LES ENFANTS CASH

Ssjqh 1 Sjj 1 Sjdh 1 Cbcn 1

          ROSANNE CASH                      JOHN CARTER CASH                              TARA CASH.                                          KATHY CASH

 

 

 

 

                                                               THE END

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 27/11/2019