PIONNIERS DE LA COUNTRY MUSIC 2/2

PIONEERS OF COUNTRY MUSIC


       2ème PARTIE

 

 

Ernest tubb 1    ERNEST TUBB

Né dans une ferme de coton près de Crisp au Texas

( actuelle ville fantôme dans le comté d’Ellis) (1914 – 1984)

Il fut surnommé le « Texas troubadour ».

Il commença très jeune à apprendre le chant et à jouer de la guitare et s’inspira beaucoup des chansons de Jimmie Rodgers.

Il travailla dans une station de radio de San Antonio puis s’installa à San Angelo.

Il contacta, en 1936, la veuve de son idole Jimmie Rodgers pour lui demander une photo avec autographe. C’est elle qui lui permit d’enregistrer chez RCA.

Il n’avait pas de succès avec ses deux premiers disques. Finalement son plus grand succès arrive en 1941 avec « Walking The Floor Over You » avec Decca Records.

Il rejoint le Grand Ole Opry en 1943, avec son groupe les Texas Troubadours.

On lui doit le premier enregistrement de « Blue Christmas » vers 1948/49, repris par la suite par Elvis Presley.

Un autre très grand succès a été « Waltz Across Texas » en 1965.

Etant considéré comme un des meilleurs groupe Country de l’époque, il enregistra des duo avec Loretta Lynn dans les années 1960, dont leur fameux hit « Sweet Thang ». Il fit d’ailleurs une apparition dans le film biographique de Loretta Lynn « Nashville Lady » avec Roy Acuff et Minnie Pearl.

Il entra au Country Music Of Fame en 1965 et au Nashville Songwriters Hall of Fame en 1970.

Il décéda en 1984 à l’hôpital baptiste de Nashville.

 

 

Hank snow 1    HANK SNOW

Canadien d’origine (1914 – 1999) il est né en Nouvelle Ecosse.

Chanteur et guitariste, membre du Country Music Hall Of Fame canadien (en 1985) et du Tennessee (1979), il était surtout connu pour ses chansons des grands espaces et des voyages.

Il démarra sur une station de radio locale RCA Victor à Montreal dans la province du Québec.

En 1936, il signa avec ce label pour y rester pendant 45 ans.

Il quitta le Canada pour Nashville en 1945, et modifia son surnom de « Singing Ranger » pour « Yodeling Ranger ».

Snow avait travaillé avec le jeune Hank Williams.

C’est lui qui persuada le directeur du Grand Ole Opry en 1954, d’autoriser le jeune Elvis Presley à monter sur scène.

Il prenait Elvis en première partie de son concert et lui présenta le Colonel Tom Parker.

Il comptait plus de 70 singles dans les Billboard Country Charts entre 1950 et 1980 incluant des N°1 comme « I’m Movin’ On », « The Golden Rocket », « Let Me GO, Lover » ou « I’ve Been Everywhere ».

Il sera naturalisé citoyen américain en 1958.

Il s’éteignit dans son Rainbow Ranch à Madison au Tennessee en 1999.

 

 

Hank williams 1    HANK WILLIAMS Sr.

 
   

Né dans l’Alabama (1923 – 1953) Icône de la Country Music et du Rock, pionnier du Honky-Tonk.

C’est sa tante Alice McNeil qui lui apprit à jouer de la guitare et son cousin J.C. lui apprit à boire du Whiskey. Chanteur, guitariste et auteur/compositeur, connu pour « I'm So Lonesome I Could Cry », « Your Cheatin' Heart » (utilisé dans une Pub de pepsi), « Hey Good Lookin’ » , « Cold,Cold Heart » et « Jambalaya (On the Bayou) ».

Il fut un des plus influents musicien du XX ème siècle. Son groupe se nommait les « Drifting Cowboys.

Au début, ils voyagèrent à travers l’Alabama pour se produire dans les clubs et soirées privées.

Suite à l'entrée du pays dans la Seconde Guerre mondiale, en 1941, ses musiciens furent appelés par l'armée et leurs remplaçants refusèrent de continuer à jouer dans le groupe, en raison de l'aggravation des problèmes d'alcoolisme de Hank.

Son idole, Roy Acuff, le prévint des dangers de l'alcool, en lui disant « Tu as une voix qui vaut un million de dollars fils, mais un cerveau qui vaut dix cents ».

Ses chansons ont été reprises par de nombreux artistes. Son fils Hank Williams Jr., sa fille Jett Williams et ses petits-enfants Hank Williams III et Holly Williams sont également des chanteurs de Country Music très connus. Il a été classé en 2004 par le magazine Rolling Stone à la 74ème place sur la liste des 100 plus grands artistes de tous les temps.

Sa mort à l’âge de 29 ans, sur la banquette arrière de sa Cadillac, le 01 janvier 1953, est très controversée.

 

 

Bill monroe 1    BILL MONROE

(1911 – 1996) Il est né dans le Kentucky et surnommé le père de la musique « Bluegrass » (herbe bleue).

C’est son oncle Pen Vandiver, joueur de violon, qui l’influença  dans sa musique, mais aussi le musicien noir Arnold Shulz qui lui fit aimer le Blues.

A ses débuts, il créa en 1929 le groupe « Monroe Brothers » avec ses deux frères et RCA Victor signa avec eux un contrat en 1936.

Puis il fonda en 1938, le groupe « The Kentuckians » à Little Rock en Arkansas et tout de suite dans la foulée, son groupe principal « les « Blue Grass Boys ».

Ils étaient nommés ainsi en l’honneur de leur Etat d’origine, le Kentucky.

Lester Flatt jouait à l’origine dans le groupe, puis fut remplacé par Jimmy Martin.

En 1945, Bill inova en ajoutant l’accordéon en tant qu’instrument dans son Band.

Sa carrière a couvert une soixantaine d’année en tant que chanteur, instrumentaliste (de mandoline) et compositeur.

Plus de 150 musiciens jouèrent en tout avec Bill Monroe. Son titre le plus connu « Blue Moon Of Kentucky » fut repris par Elvis Presley en 1954 en face B de son premier morceau chez Sun Records, par Paul McCartney, Johnny Cash ou Patsy Cline.

Il enregistra jusqu’à sa mort en 1996, à Springfield dans le Tennessee.

 

 

Minnie pearl 1    MINNIE PEARL

(1912 – 1996 ) Elle née pas loin de Nashville dans le Tennessee, de son vrai nom Sarah Ophelia Colley Cannon.

Elle était membre du Grand Ole Opry de 1940, date de sa première apparition, jusqu’en 1991, soit pendant 50 ans.

Elle participa au show télévisé « Hee Haw » de 1969 à 1991, à l’émission Ozark Jubilee, et également au Nashville Now, le Talk Show Country de Ralph Emery sur Nashville Network.

Sa carrière musicale s’étalera de 1950 à 1985. Comédienne à l’origine, elle jouera des comédies musicales, souvent satiriques, dans les petites villes du Sud-Est des Etats-Unis.

Son mari était aussi son manager, mais également pour Eddy Arnold, Hank Williams Sr., Carl Smith, Webb Pierce et Elvis Presley.

Minnie était une proche amie de Dean Martin et Paul Reubens.

Elle portait toujours une robe et un chapeau à fleurs, sur lequel pendait une étiquette de prix, indiquant la somme de 1,98 $.

Elle était atteinte d’un cancer du sein avec des traitements très lourds et en 1991, pendant son séjour en maison de repos suite à un AVC, elle reçu des visites fréquentes de Vince Gill, d’Amy Grant ou de Chely Wright.

Une statue de bronze de Minnie (et de Roy Acuff) est exposée à l’entrée du Ryman Auditorium à Nashville.

 

 

Lester flatt 1    LESTER FLATT

Né à Duncan’s Chapel dans le Tennessee en 1914, songwriter, chanteur et guitariste, il joua dans les Blue Grass Boys de Bill Monroe en 1945.

Il créa de nombreuses chansons et avait un répertoire impressionnant durant sa carrière. 

En 1948, il fonda avec Earl Scruggs, les Foggy Mountain Boys pour jouer de la Bluegrass Music traditionnelle. Quand il se sépara de ce groupe en 1969, il fonda les Nashville Grass, dont il tenait le rôle de chanteur et de guitare rythmique, et avec lequel il enregistra et chanta jusqu’à sa mort.

Sa voix et son jeu de guitare bien particuliers, ont bien défini la musique Bluegrass traditionnelle.

Il décéda en 1979. Il fut introduit à titre posthume en 1985 au Country Music Hall of Fame et au International Bluegrass Music Hall Of Honor en 1991.

A Sparta, sa ville de résidence, a lieu tous les ans un Festival, le « Lester Flatt Memorial Bluegrass Day » en son honneur.

En 2003, Flatt and Scruggs ont été classés au 24ème rang par CMT concernant les 40 plus grands chanteurs de Country Music. 

 

 

Roy rogers 1    ROY ROGERS

Né en 1911 dans l’Ohio et mort en 1998 en Californie, Roy a joué avec sa seconde femme Dale Evans, son cheval palomino Trigger et son chien berger allemand Bullet dans une centaine de films entre 1935 et 1950, pratiquement tous des films Western.

Dans sa filmographie impressionnante, on a pu le voir au côté de John Wayne.

De son vrai nom, Leonard Franklin Slye, il faisait des shows sur les radios et télévisions.

On l’appela le « King Of The Cowboys ».

Sa discographie était, elle, plus modeste. De 1970 à 1991, il n’enregistra que 4 albums.

Il chanta en duo avec Clint Black le titre « Hold On Partner » en 1991.

Il chanta également avec « The Sons of The Pioneers » dans des morceaux comme « Blue Shadows On The Trail », « Pecos Bill »  et « Ride Concrete Cowboy, Ride ».

Roy et Dale ont été membres du Western Performers Hall of Fame au National Cowboy & Western Heritage Museum à Oklahoma City et Roy, bien sûr au Country Music Hall of Fame de Nashville en tant que membre du groupe « The Sons of The Pioneers » en 1980 et comme soliste en 1988.

Il possédait aussi une chaîne de restaurants « Roy Rogers », des « fast- food family restaurants » dans le Nord-Est des Etats-Unis, fondée en 1968 avec la Mariott Corporation en Virginie.

 

 

Sons of the pioneers 1    SONS OF THE PIONEERS

Ce groupe de chanteurs cowboys a été fondé en 1933 par Leonard Slye (mieux connu sous le nom de Roy Rogers), avec Tim Spencer et Bob Nolan, rejoints en 1934 par Hugh Farr, en 1935 par Karl Farr et en 1936 par Lloyd Perryman.

Le groupe était surtout populaire dans les années 1960. Quand tous les membres fondateurs du groupe étaient décédés, celui-ci continua d’exister avec des nouvelles recrues comme Dale Warren, Ken Curtis  …..

Le groupe joua régulièrement à Branson dans le Missouri et à Tucson dans l’Arizona pendant la période hivernale. Sons Of The Pioneers fut le nom du singing cowboy film de 1942 ayant comme star Roy Rogers.

Le groupe enregistra les musiques des films de John Ford « Wagon Master » en 1949, « Rio Grande » en 1950 et « The searchers » en 1956. En 1962, ils apparaissaient dans l’émission de ABC TV, The Roy Rogers and Dale Evans Show.

En 1978, le groupe a enregistré l’album « Western Country » pour Granite Records. 

Ils ont été admis au fameux Country Music Hall Of Fame à Nashville en 1980 et ont leur étoile sur le Hollywood Walk Of Fame au N°6845 à Hollywood Boulevard.

Le fondateur Bob Nolan est mort en Californie en 1980 et Roy Rogers en 1998 également en Californie.

 


Kitty wells 1    KITTY WELLS

De son vrai nom Ellen Muriel Deason, elle est née en 1919 à Nashville et elle a fêté le 30 août 2009 ses 90 ans au Ernest Tubb Record Shop à Nashville.

Elle a été la première femme superstar de la Country Music appelée "Queen of Country Music".

Sa mère était chanteuse de Gospel.

Son style Country est plutôt Honky Tonk, Nashville Sound et Gospel.

En 1952, son premier grand Hit a été «It Wasn’t God Who Made Honky Tonk Angels », 27ème au Billboard Pop Charts avec 800 000 albums vendus. 

Ses Hits du Top 10 ont été repris par pas mal de chanteuses Country dès les années 1960.

Sa réussite dans les années 1950 et 1960 étaient tellement grande, pour qu’elle soit considérée comme étant la 6ème  chanteuses ayant eu le plus grand succès dans l’histoire des Bilboard Charts derrière Dolly Parton, Loretta Lynn, Reba McEntire,Tammy Wynette et Tanya Tucker.

Elle avait fait des reprises de chansons de Patsy Montana, de Roy Acuff ou de la Carter Family.

De 1968 à 1990 elle avait son propre show à la télévision avec ses 3 enfants, The Kitty Wells/Johnny Wright Family Show avec des stars Country contemporaines comme Porter Wagoner ou Bill Anderson. 

En 1991, elle fut la 3ème artiste, après Roy Acuff et Hank Williams, à recevoir le « Grammy Achievement Award ».

Une exposition pour honorer Kitty Wells a eu lieu de juin à août 2009 au Country Music Hall of Fame and Museum à Nashville.

 

 

Little jimmy dickens 1    LITTLE JIMMY DICKENS

Né en 1920 en West Virginia, pas plus grand que 4-feet 11 inch (1,50m), Jimmy est connu pour son humour dans ses chansons.

Il débuta sa carrière musicale à la fin des années 1930 pendant ses études à l’université de West Virginia en chantant pour une radio locale.

En 1948, il changea de radio pour s’installer dans le Michigan avec Roy Acuff qui le présenta aux Studios Columbia Records.

Son plus grand succès a été en 1965 « May Yhe Bird Of Paradise Fly Up Your Nose » et sera N°1 dans les Country Charts.

Fin des années 1960, il quitta Columbia pour Decca Records avant de venir chez United Artists en 1971.

En 1975, il retourna au grand Ole Opry. En 1983, il sera membre du Country Music Hall of Fame.

Dickens est toujours actif et chante encore à 89 ans. Hank Williams lui avait écrit spécialement le titre « Hey Good Lookin’ » en 20 minutes dans un Bus, chanson reprise sur un album de Jimmy Buffett avec Clint Black, Alan Jackson, George Strait, Kenny Chesney et Toby Keith.

Ces dernières années, on peut voir et entendre Little Jimmy dans les vidéos clips et albums de Brad Paisley également natif de West Virginia.

Après la mort de Hank Locklin en mars 2009, Dickens était  le plus vieux membre vivant du grand Ole Opry ( depuis 60 ans).

Il est décédé le 2 janvier 2015.

 

 

Webb pierce 1    WEBB PIERCE

(1921 – 1991) Il est né à West Monroe en Louisiane.

Il a été un des plus populaires chanteur et guitariste de Hillbilly et Honky Tonk dans les années 1950 et récolta plus de Hits N°1 dans les Charts qu’aucun autre artiste durant des décades.

A 15 ans, il avait son propre show de 15 minutes par semaine « Songs By Webb Pierce » sur la radio KMLB-AM à Monroe.

En 1949, il signa un contrat avec le label californien « 4 Star Records », puis en 1951 avec Decca Records. 

Dans son groupe, en 1950, jouait un jeune espoir du nom de Faron Young.

Il s’installa à Nashville en 1952.

En 1954, il enregistra «Slowly » qui fut une des premières chanson Country incluant une Pedal Steel Guitar.  

Il chanta un classique d’ Ernest Tubb repris par Buddy Holly «Have You Ever been Lonely ».

On a pu également l’entendre dans des duos avec Kitty Wells ou Willie Nelson.

Au cours de sa carrière de 1950 à 1982 il enregistra 96 Singles dont 54 ont été placé N°1 au Top 10, dont 3 sont restés 46 semaines dans les Charts.

Son plus grand succès a été « There Stand The Glass » considéré comme une icône de la Country Music. Pierce était connu pour ses excentricités.

Il possédait comme voiture, deux convertibles avec des dollars en argent et pistolet sur le capot.

Il se faisait faire ses costumes flamboyants par un tailleur de Hollywood.

Il avait aussi une piscine en forme de guitare pour

30 000 $, dans sa maison de Nashville, une attraction touristique qu’il faisait visiter à 3000 personnes par semaine.

Un album en son honneur « Caught In The Webb », dont les produits sont versés à la « Minnie Pearl Cancer Foundation », est sorti en 2001, avec comme artistes Willie Nelson, Crystal Gayle, George Jones, Emmylou Harris, The Del McCoury Band, Charlie Pride, Allison Moorer, Dwight Yoakam, Pam Tillis, The Jordanaires et bien d’autres artistes.

 

 

Earl scruggs 1    EARL SCRUGGS

Né en 1924 en Caroline du Nord, Earl joua du Bluegrass d’une façon qui lui est bien particulière, un nouveau jeu de Banjo à 5 cordes basé sur le picking à trois doigts (aussi appelé Scruggs style). Après avoir quitté le Band de Bill Monroe et fonda avec Lester Flatt son propre groupe les Foggy Mountain Boys avec lesquels il gagnera un Grammy Award avec le titre « The Foggy Mountain Breakdown » en 1969.

Earl rentra au Country Music Hall Of Fame en 1985 et au tout nouveau International Bluegrass Music Hall Of Honor en 1991.

En 2001, il enregistra son album « Earl Scruggs and Friends » avec Elton John, Sting, Don Henley, John Fogerty, Johnny Cash, Billy Bob Thornton et Travis Tritt (MCA Nashville 2001).

En 2002, il obtint un second Grammy Award pour « The Foggy Mountain Breakdown » ré-enregistré en 2001 avec en solo au second banjo, Steve Martin, Vince Gill et Albert Lee à la guitare electrique, Paul Shaffer au piano, Leon Russel à l’orgue et Marty Stuart à la mandoline.

En 2003, il obtint son étoile sur le Hollywood Walk Of Fame de Hollywood Boulevard à Los Angeles et la même année ; il sera au 24ème rang dans le CMT 40 Greatest Men of Country Music.

Il organisa en 2006, le record du plus grand nombre de banjo jouant ensemble avec 239 musiciens (de banjo) jouant son « The Foggy Mountain Breakdown ». 

 

 
 Jimmy martin 1   JIMMY MARTIN
 
   

(1927 – 2005) Il est né au Tennessee et a été surnommé le roi du Bluegrass.

En 1949, quand Mac Wiseman a quitté le groupe de Bill Monroe les « Bluegrass Boys», Jimmy cherchait à occuper le poste vacant de guitariste.

Il fut présenté à  Bill Monroe qui chanta avec lui 2 chansons, et l’embaucha de suite dans son Band en tant que 2ème voix ( avec Bill).

Avant de former son propre Band « The Sunny Mountains Boys », en 1955, il travailla brièvement avec les Osborne Brothers.

C’est dans les années 1960, qu’il connaissait son plus grand succès avec des morceaux comme «Hit Parade of Love", "Sophronie", "Stepping Stones", "Tennessee" et "Widow Maker".

Martin était connu pour être imprévisible dans ses comportements instables et lunatiques dus à des problèmes avec l’alcool, ce qui l’empêchait d’ailleurs de réaliser son rêve de rentrer au grand Ole Opry.

On a pu le voir fréquemment lors de différents festivals comme le « Louisiana Hayride » ou le « West Virginia Jamboree » rebaptisé Jamboree USA en 1960).

En 1971, il joua avec le Nitty Gritty Dirt Band pour leur album « Will The Circle Be Unbroken ».

En 1995, il rentra au « International Bluegrass Music Hall Of Honor.

Il est mort d’un cancer le 14 mai 2005 à Nashville.

 


Lefty frizzell 1    LEFTY FRIZZELL

(1928 – 1975) Ce texan de naissance (né à Corsicana), a peut-être été le plus grand des Honky-Tonker’s pendant les années 1950 et 60.

A l’âge de 19 ans, il avait déjà une émission d’une 1/2 heure sur un petite radio du Texas, puis il signa avec Columbia Records son premier contrat.

C’est d’ailleurs en 1950 que le Grand Ole Opry l’invita pour s’y produire, et il participa l’année d’après au « Louisiana Hayride » à Shreveport (Louisine).

Il a eu 4 chansons en même temps dans le Country Top 10 en 1951.

En 1964, il rivalisait avec les Beatles dans les Pops Charts avec des morceaux comme « Saginaw Michigan » qui lui rapporta une nomination aux Grammy Award. Début des années 1970, il s’installa à Bakersfield en Californie et se produisit dans le Hollywood Bowl.

Sa guitare était une Paul Bigsby 1949 Gibson J-200 personnalisée et innovante.

Frizzel influença plus tard de nombreux chanteurs comme Merle Haggard, Willie Nelson, Roy Orbison, George Jones, Keith Whitley, George Strait ou Dwight Yoakam. Comme beaucoup d’autres célébrités, il sombra dans l’alcoolisme qui lui provoquait des colères irrationnelles et des changements d’humeur.

Ce comportement est à l’origine de la cassure des relations avec sa maison de disque.

Il décéda à l’âge de 47 d’une congestion cérébrale.

En 1982, il fut nommé membre du Country Music Hall of Fame à titre posthume.

 

 


Louvin brothers 1    LOUVIN BROTHERS

Ce duo de frères débuta sa carrière dans la musique Gospel et furent inspirés par les « Everly Brothers ».

Il était composé par les frères Ira Lonnie Loudermilk (1924 – 1965) et Charlie Elzer Loudermilk (né en 1927). Leur genre de Country Music était la « Close Harmony ». Pour le début de leur carrière musicale, en 1940, ils chantaient du gospel.

Ils enregistrèrent un hit mineur « The Get Acquainted Waltz » avec Chet Atkins et avaient rejoint le Grand Ole Opry en 1955 jusqu’en 1963.

Ira Louvin était un alcoolique notoire (lui aussi) et connu pour ses crises de colère.

Il cassa souvent sa mandoline sur scène.

Il a été marié quatre fois et sa quatrième femme lui a tiré trois balles dans le dos après avoir tenté de l’étrangler.

Il est mort en 1965, dans un accident de voiture dans le Missouri.

Son frère Charlie poursuivit en solo sa carrière et s’est installé dans le Tennessee.

Leur style de musique fut fortement influencée par Bill Monroe.

Le groupe Country/Rock « The Byrds » enregistra « The Christian Life » en 1968, repris par Sweetheart Of The Rodeo ».

En 2001, les Louvins Brothers ont été intronisés au Country Music Hall of Fame.

 

 

 

Jean shepard 1    JEAN SHEPARD
 
   

Ollie Imogene Shepard est née en Oklahoma  en 1933, Mais a grandi en Californie, près de Bakersfield.

Elle fut une des plus grandes chanteuses Country Honky Tonk des années 1950.

Elle avait 44 hits dans les Charts entre 1953 et 1978. Elle était membre du Grand Ole Opry pendant plus de 50 ans.

C’est Hank Thompson qui la découvrit au début des années 1950.

En 1952, elle signa avec Capitol Records, et reprit le succès de Kitty Wells « It Wasn’t God Who Made honky Tonk Angels ».

Son mari Hawkshaw Hawkins qu’elle avait rencontré dans Ozark Jubilee et épousé en 1960 est mort dans l’accident d’avion qui avait tué Patsy Cline et Cowboy Copas.

Bill Anderson lui écrivit différents albums et chansons comme « Slippin’ Away ». En 1974, elle créa une controverse quand elle formulait une réponse au Président de l’ Association of Country Entertainers (qui a comme but de préserver la pure Country), en critiquant l’influence de la Pop dans la Country Music (déjà) et ceci quand Olivia Newton-John’s a été nommé Female Vocalist Of The Year.

En 1981, elle sorti son dernier album « Dear John » sous le label Laselight avec pas mal de reprises de ses anciennes chansons et aussi avec un nouveau titre « Too Many Rivers ».

Depuis, elle continua à chanter au Grand Ole Opry et à faire des tournées.

En 2006, Shepard a célébré les 50 années d’appartenance comme membre au Grand Ole Opry et de ce fait, elle est à ce jour, le plus ancien membre féminin et vivant de cette institution.

 

 

THE END

Date de dernière mise à jour : 09/08/2016