WAYLON JENNINGS

 

                                    ARTICLE DE ROLAND ROTH 

 

Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 52 10          SA VIE SA CARRIERE

 

Waylon Arnold Jennings est né le 15 juin 1937 à Littlefield au Texas et décéda le 13 février 2002 à Chandler en Arizona à l’âge de 64 ans. 

Il est le fils de William Alvin Jennings et de Lorene Beatrice Shipley. Sa mère lui acheta à l’âge de 8 ans sa première guitare, une Harmony Patrician. 

Elle lui apprit patiemment à jouer de la guitare. 

 

Puis Waylon a formé son premier groupe deux ans plus tard. 

Waylon a été expulsé de la classe de musique à l'école par manque de talent et il n'a donc jamais appris à lire les notes de musique. 

Pendant son travail en tant que DJ, il se lia d'amitié avec Buddy Holly. 

Les deux compères furent inspirés par la musique des Mayfield Brothers du West Texas : Smokey Mayfield, Herbert Mayfield et Edd Mayfield. 

 

A l’âge de 21 ans, Jennings a joué de la basse dans le nouveau groupe de Buddy Holly et fit une tournée à travers le Midwest au début de 1959. 

Holly avait aussi fait appel au guitariste Tommy Allsup et au batteur Carl ‘Goose’ Bunch pour le « Winter Dance Party » tour.

Le 3 février 1959, l’avion qui transportait Buddy Holly, Ritchie Valens et J. P. ‘The Big Bopper’ Richardson ainsi que le pilote Roger Peterson s’écrasa près de Clear Lake dans l’Iowa.

 Dans son autobiographie de 1996, Waylon Jennings a écrit qu’il se sentait coupable de l'accident. 

En effet, Jennings préférait partir en bus au lieu de prendre l’avion, compte tenu des mauvaises conditions météorologiques. 

Il quitta donc son siège d’avion et Holly lui dit en plaisantant : « J'espère que votre bus de tournée gèlera »,  

Jennings lui rétorqua en plaisantant : « Eh bien, j'espère que votre avion s'écrasera ». 

Cette déclaration hanta Jennings pendant des décennies.

 

    Waylon jennings klll

 

Après quelques années d’inactivité, Waylon quitta le Texas pour l’Arizona où il travailla pour une radio et il se mit à enregistrer à Phoenix notamment « Four Strong Winds » et « Just To Satisfy You ».

Il joua dans un nouveau night-club appelé JD, puis signa un contrat avec A&M Records. 

Il a également enregistré un album du nom de « JD » avec le label MTD. 

Il a vendu 500 exemplaires au night-club, puis 500 autres copies sont sorties sous le label Sounds.

 

En 1964, il joua la lead guitare pour la chanteuse Patsy Montana sur un album enregistré en Arizona.

Duane Eddy et Bobby Bare ont recommandé Waylon au producteur Chet Atkins qui lui fit signer un contrat chez RCA Victor. 

 

          

 

Puis, en 1965, Jennings déménagea à Nashville au Tennessee. 

Il avait l’habitude de jouer et d’enregistrer avec son propre groupe « The Waymores ». 

Par la suite, il se sentait limité et frustré par le Nashville Sound en vigueur dans l’industrie de la Country Music des années 1960.

En 1972, il lutta contre une hépatite qui l’a presque emporté.

 

Waylon jennings promotional picture cropped       Waylon jennings rca cropped       Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 53 26

 

Cette année-là, Jennings rencontra Willie Nelson et ils devinrent amis.

Il a renégocié son contrat d’enregistrements et de tournées avec Neil Reshen qui devint également directeur artistique de Willie Nelson.

Waylon était épris d’une certaine liberté et de créativité pour chanter, ce qu’il aimait. 

De ce fait, en 1972, la RCA lui fit enregistrer un album « Ladies Love Outlaws » qu’il refusa de publier. 

Reshen lui avait conseillé de garder la barbe qu'il avait laissée pousser à l'hôpital afin de cultiver une image plus Rock’n Roll.

 

          

                                                                           

 

En 1973, Jennings enregistra les albums « Lonesome, On'ry and Mean» et « Honky Tonk Heroes » qui eurent une énorme réussite commerciale et une bonne critique.

D’autres albums à succès suivirent comme « The Ramblin' Man » et « This Time » en 1974, ainsi que  « Dreaming My Dreams » en  1975, puis  « Are You Ready for the Country ? » en 1976.

Egalement en 1976, Jennings commença sa collaboration avec Willie Nelson avec l'album de compilations « Wanted: The Outlaws », son premier album platinium.

 

L'année suivante, la RCA publia « Ol 'Waylon », un album qui a généré l’énorme succès Country-Pop (en duo avec Willie Nelson) «  Luckenbach, Texas ». 

           

 

L'album « Waylon and Willie » sortit en 1978 et sera suivi d'un « Greatest Hits » l'année suivante. 

En dehors de la musique, Jennings avait d’autres activités en étant narrateur et chanteur de ballades dans la série télévisée « The Dukes of Hazzard » et le film « Moonrunners » en 1975. 

La chanson thème « Good Ol 'Boys », une composition de Jennings, est l'un des thèmes les plus connus de l’histoire de la télévision américaine.

En 1985, il apparaissait comme camionneur dans différentes séries télévisées et dans des films tels que « Sesame Street Presents Follow That Bird ». 

Jennings a également été membre de l’action « USA for Africa » et participa à l’enregistrement de « We Are the World », mais comme il était très capricieux il quitta le studio en raison d'un différend sur les paroles de la chanson. 

 

Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 39 10 Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 48 01 Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 43 20

 

En 1976, comme le guitariste de Johnny Cash était tombé malade lors d'une tournée au Canada, Waylon le remplaça gratuitement.

Au début des années 1980, Waylon était complétement dépendant à la cocaïne, ce qui entraina une faillite personnelle de ses finances. 

Mais il tenait à rembourser ses dettes en faisant des tournées supplémentaires. 

Son travail devint moins concentré suite à ses nombreux excès. 

Il décida donc de faire une cure de désintoxication avec l’intention, par la suite, d’utiliser la cocaïne à faible dose.

En 1984, il veut mettre fin définitivement à son addiction qu’il mémorisa plus tard dans la chanson « Working Without A Net » de son album de 1985 « Will The Wolf Survive ».

Sa vie a été plus tard parsemée de problèmes de santé, notamment par une crise cardiaque suivie d’un pontage. 

Le diabète s'est installé suite à l’arrêt à son addiction à la cocaïne. 

Jennings a tout de même continué d'enregistrer et de faire des tournées dans les années 1980 et 1990 et ceci jusqu’à sa mort. 

 

Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 44 00 Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 50 58 Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 42 10

 

Au milieu des années 1980, Waylon Jennings, Johnny Cash, Kris Kristofferson et Willie Nelson ont formé un groupe appelé « The Highwaymen » et eurent un grand succès. 

 

          

 

Au début des années 1990, Jennings est devenu très ami avec les membres du groupe de Hard Rock « Metallica », notamment du chanteur James Hetfield qu’il avait influencé pour certaines chansons de leur album « Load » de 1996. 

En 1993, en collaboration avec « Rincom Children's Entertainment », Jennings a enregistré un album de chansons pour enfants « Cowboys, Sisters, Rascals and Dirt ».

 

En 1998, Jennings a fait équipe avec Bobby Bare, Jerry Reed et Mel Tillis pour former le groupe « The Old Dogs ». 

Le groupe a enregistré un double album « Old Dogs, Volumes 1 et 2 », chansons écrites par Shel Silverstein. 

Ce double album fut suivi par une vidéo ainsi que par un album « Greatest Hits » comprenant des chansons de  chaque artiste individuellement.

Au milieu de 1999, Jennings a réuni et formé le groupe « Waylon & The Waymore Blues Band » composé essentiellement de son ancien band, les « Waylors ».

Entre 1999 et 2001 ce groupe, composé de 13 membres, avait donné un nombre très limité de concerts.

 

En janvier 2000, il a réalisé un enregistrement live au Ryman Auditorium à Nashville. 

Cet album « Never Say Die: Live » de 14 titres est sorti en octobre 2000 et sera son dernier.

Durant ce concert et malgré la maladie, il avait la même fougue sur scène que dans les années 1970. 

 

Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 39 50 Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 41 26 Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 40 31

 

En 2001, Waylon a prêté sa voix dans un épisode « To Love and Die in Dixie » de la parodie télévisée de « Dukes of Hazzard ».

C’est en octobre 2001 que Waylon Jennings a été intronisé au Country Music Hall of Fame. 

Jennings, en tant que chanteur, songwriter et guitariste avait enregistré 60 albums et avait 16 hits country singles N° 1 durant sa carrière pendant les 5 décennies. 

Il effectua son dernier concert à la fin de l’automne 2001. L’aggravation de son diabète lui a valu l’amputation de son pied gauche le 19 décembre 2001 suite à une infection dans un hôpital de Phoenix en Arizona. 

Le 13 Février 2002, Waylon Jennings est décédé dans son sommeil d’une complication diabétique, à Chandler en Arizona et il fut enterré dans le cimetière de la ville de Mesa en Arizona.

 

Sa vie privee

Au niveau de sa vie personnelle, Waylon était marié une première fois avec Maxine Lawrence en 1956 et le couple eut 3 enfants.

Son second mariage était avec Lynne Jones entre 1962 et 1967. 

Il s'est marié pour la troisième fois avec Barbara Rood. 

 

 

Puis il se remaria pour la quatrième et dernière fois à Jessi Colter en 1969. 

Jessi Colter, connue en tant que Miriam Eddy, avait été mariée au guitariste de légende Duane Eddy. 

Avec l'aide de Jennings, Jessi Colter est devenue chanteuse Country à part entière pour une brève période pendant les années 1970 et elle fut connue en 1975 pour sa chanson Country-Pop « I'm Not Lisa ».

 

Waylon et Jessi eurent un fils en mai 1979, Waylon Jennings Albright, mieux connu sous le nom de « Shooter ». 

Il joua le rôle de son père Waylon dans le film de la vie de Johnny Cash « Walk the Line » en 2005. 

Shooter Jennings continue à chanter de la Country Music un peu particulière.

 

Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 50 18        Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 42 21         Capture 20d e2 80 99e cc 81cran 202020 01 15 20a cc 80 2009 42 31

 

Sa discographie

Albums 

1964 - JD's

1966 – Folk-Country

1966 – Leavin' Town

1966 – Nashville Rebel (soundtrack)

1967 – Waylon Sings Ol' Harlan

1967 – Love of the Common People

1967 – The One and Only

1968 – Hangin' On

1968 – Only the Greatest

1968 – Jewels

1969 – Just to Satisfy You

1970 – Waylon

1970 – Don't Think Twice

1970 – Ned Kelly (soundtrack)

1970 – Singer of Sad Songs

1971 – The Taker/Tulsa

1972 – Good Hearted Woman

1972 - Storms Never Last

1972 – Ladies Love Outlaws

1973 – Lonesome, On'ry and Mean

1973 – Honky Tonk Heroes

1974 – This Time

1974 – The Ramblin' Man

1975 – Dreaming My Dreams

1976 – Mackintosh & T.J. (soundtrack)

1976 – Are You Ready for the Country

1976 – Waylon Live

1977 – Ol' Waylon

1978 – I've Always Been Crazy

1979 – What Goes Around Comes Around

1980 – Music Man

1982 – Black on Black

1983 – It's Only Rock and Roll

1983 – Waylon and Company

1984 – Never Could Toe the Mark

1985 – Turn the Page

1986 – Sweet Mother Texas

1986 – Will the Wolf Survive

1987 – Hangin' Tough

1987 – A Man Called Hoss

1988 – Clyde

1990 – The Eagle

1992 – Too Dumb for New York City, Too Ugly for L.A.

1992 – Ol' Waylon Sings Ol' Hank

1993 – Cowboys, Sisters, Rascals & Dirt

1994 – Waymore's Blues (Part II)

1996 – Right for the Time

1998 – Closing in on the Fire

2000 - Restless Kid Live - Live at JD's

2003 - Waylon Live: The Expanded Edition

2006 – Live from Austin, TX

2006 - Waylon Sings Hank Williams (compilation)

2007 - Never Say Die: The Complete Final Concert (Waylon Jennings et The Waymore Blues Band)

 

 

Compilations

1970 – The Best of Waylon Jennings

1972 – Storms Never Last

1973 – Ruby, Don't Take Your Love to Town

1973 – Only Daddy That'll Walk the Line

1979 – Greatest Hits

1984 – Waylon's Greatest Hits, Volume 2

1985 – The Collector's Series

1985 - The Waylon Files, Vol 1-15

1986 – The Best of Waylon

1989 – The Early Years

1989 – New Classic Waylon

1993 – Waylon Jennings - The RCA Years - Only Daddy That'll Walk the Line

1996 – The Essential Waylon Jennings

1996 – Super Hits 1

1998 – Super Hits 2

2000 – 20th Century Masters - The Millennium Collection: The Best of Waylon Jennings

2004 - The Complete MCA Recordings

2006 – Nashville Rebel (four-disc box)

2007 – The Essential Waylon Jennings

Avec Willie Nelson[modifier | modifier le code]

1978 - Waylon and Willie

1982 - WWII

1983 - Take It to the Limit

1991 – Clean Shirt

1999 – Waylon Willie Hits

Avec The Highwaymen (Willie Nelson, Kris Kristofferson, Johnny Cash)[modifier | modifier le code]

1985 – Highwayman 1

1990 – Highwayman 2

1995 – The Road Goes on Forever

1999 – Super Hits

2005 – The Road Goes on Forever (re-release)

 

       

 

Autres collaborations

1969 – Country-Folk (Waylon Jennings et The Kimberlys)

1976 – Wanted! The Outlaws (Waylon Jennings, Willie Nelson, Jessi Colter et Tompall Glaser)

1982 – Leather and Lace (Waylon Jennings et Jessi Colter)

1985 - Old Ways (Waylon Jennings et Neil Young)

1986 – Heroes (Waylon Jennings et Johnny Cash)

1998 - Old Dogs (Waylon Jennings, Bobby Bare, Jerry Reed, Mel Tillis)

2004 - The Crickets and Their Buddies (Waylon Jennings, The Crickets et artistes variés)

 

          

 

 

                                                                THE END

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 21/02/2020