JAMES BUTLER "WILD BILL" HICKOK

Dsc04467    ARTICLE & PHOTOS DE ROLAND ROTH 

             (sauf quelques photos anciennes)

 

Dgft   LA VIE DE JAMES BUTLER « WILD BILL » HICKOK 

 

James Butler Hickok alias "Wild Bill" (1837-1876) est né le 27 mai 1837 à Homer dans le comté de LaSalle dans l’Illinois, aujourd’hui appelé Troy Grove.

Il fut une des figures emblématiques et un héros du Far-West  américain.

Il est mort assassiné le 2 août 1876 à l’âge de 39 ans à Deadwood (comté de Lawrence), anciennement territoire du Dakota et actuellement Dakota du Sud.

 

On le connaissait aussi sous d’autres noms selon les circonstances :

Dans le Nebraska, James B. Hickok a été appelé "Duck Bill" à cause de son long nez et ses lèvres saillantes.

Dès 1858, Hickok a aussi utilisé le nom William Hickok et William Haycock pendant la guerre civile.

Avant 1861, il fut également connu en tant que "Bill de Changhaï" en raison de sa petite taille et sa minceur.

A partir de 1861, il a laissé pousser une moustache suite à l'incident de McCanles et pendant la guerre civile on a commencé à l'appeler « Wild Bill » pour ses actes héroïques.

En 1865, il a été arrêté en utilisant le nom de Haycock. 

Jusqu'en 1869, les journaux l'appelaient également William Haycock.

 

Hickok a grandi dans une famille baptiste d'origine anglaise et dans une ferme dans le nord de l'Illinois où il fut agriculteur avec son père William Alonzo Hickok et sa mère Pamelia (Butler) Hickok.

Il était le quatrième de six enfants.

 

Wild bill Voici les grandes lignes de sa vie d’aventurier Wild bill hickok sepia

 

1852  

En 1852, le père de James Butler, William Alonzo Hickok (fermier et abolitionniste) est décédé alors que James avait 15 ans.

 

1855 

En 1855 ; le jeune James Butler partit à l’âge de 18 ans de la ferme familiale en se dirigeant vers l’Ouest américain, en passant par les territoires frontaliers du Kansas et du Nebraska pour devenir :

 bouvier, équipier et conducteur de diligence, soldat, espion, scout, détective, homme de loi (shérif), gunfighter émérite, justicier,  joueur professionnel, showman et acteur interprète …

 

1857 à 1859 

En 1857, Hickok a revendiqué un terrain de 65 ha dans le comté de Johnson, au Kansas (près de l'actuelle Lenexa ).

 

Le 22 mars 1858, il a été élu l'un des quatre premiers constables du canton de Monticello.

 

En 1859, il rejoignit la compagnie de fret Russell, Waddell & Majors, la société mère du Pony Express.

 

1860 

En 1860, il a été grièvement blessé par un ours alors qu'il conduisait une équipe de fret d'Independence (Missouri) à Santa Fe (Nouveau-Mexique).

Selon le récit de Hickok, il a trouvé la route bloquée par un ours et ses deux oursons.

Hickok a été grièvement blessé, avec une poitrine, une épaule et un bras écrasés. Il a été alité pendant quatre mois avant d'être envoyé à la station de Rock Creek, dans le territoire du Nebraska, pour travailler dans une écurie pendant qu'il se rétablissait.

 

1861 

Le 12 juillet 1861, il participa à une fusillade au relais de poste de Rock Creek dans le Nebraska.

David C. McCanles, l’ancien propriétaire du relais, se rendit au bureau de la station pour réclamer par la force un paiement non effectué de la part de Horace Wellman, le nouveau directeur de la station.

McCanles tenta d'intimider Wellman, mais James Butler Hickok, caché derrière un rideau, s'interposa et tua McCanles ainsi que ses deux compères armés qui se trouvaient à l'extérieur du relais : James Woods et James Gordon.

Hickok, Wellman et un employé JW Brink furent accusés de meurtre et jugés mais ils ont été acquittés pour avoir tiré en état de légitime défense.

McCanles a peut-être été le premier homme tué par Hickok.

Hickok a été trouver la veuve de McCanles en s’excusant pour le meurtre en lui offrant les 35 $ qu'il avait sur lui.

 

En avril 1861 et pendant la guerre civile américaine (1861-1865), James Hickok s’engagea dans l'armée de l'Union à Sedalia au Missouri.

 

À la fin de 1861 jusqu’en septembre 1862, il était un maître de wagon.

Puis, il a été incorporé dans la brigade Kansas du général James Henry Lane et il y a fait connaissance avec son ami Buffalo Bill Cody qui servait comme éclaireur.

 

James hickok           Dsc04461 1           Dsc04457 1

 

1863 

À la fin de 1863, il était membre de la police de Springfield dans le sud-ouest du Missouri et son travail consistait à identifier et à compter le nombre de soldats en uniforme qui buvaient pendant leur service, à vérifier les permis d'alcool de l'hôtel et à repérer les personnes qui devaient de l'argent à l'armée de l'Union.

 

1864 

En 1864, Hickok a été embauché comme éclaireur par le général John B. Sanborn.

Il parait qu’ensuite il fut espion de l'Union dans le territoire confédéré.

 

1865 

En juin 1865, Hickok se rendit à Springfield pour jouer dans les saloons.

Il y rencontra un autre joueur, un certain Davis Tutt avec qui il eut des différents au sujet d’une montre volée, de dettes et à cause de femmes.

 

Le 21 juillet 1865, les deux hommes se sont affrontés au cours d'un duel au revolver sur la place de Springfield.

Tutt a manqué son tir mais Hickok a frappé Tutt en plein cœur.

Leur duel « rapid-draw » a été le premier du genre et qui était utilisé par la suite de modèle dans de nombreux films westerns.

Deux jours plus tard, Hickok a été arrêté pour meurtre et homicide involontaire mais il fut libéré sous caution de 2 000 $

 

Le 3 août 1865, il fut jugé et le jury a déclaré qu’il était en état de légitime défense, qu’il n’avait pas pu éviter le combat et il a été libéré.

En septembre 1865, Hickok est sorti à la deuxième place dans l'élection du marshal de la ville de Springfield.

1866 

En 1866 il quitta Springfield et il devint shérif adjoint à Fort Riley au Kansas pour peu de temps car, pendant les guerres indiennes, Hickok rejoignit l’armée pour servir d’éclaireur dans la 7ème compagnie de Cavalerie du Général George A. Custer.

 

1867 

Vers la fin de 1867, en entrant dans un saloon dans le comté de Jefferson au Nebraska pour boire une bière, quatre hommes ivres se moquèrent de lui, sur son nez et ses vêtements.

Il dégaina et en tua trois, le quatrième étant blessé à la joue et au menton.

Wild Bill fut blessé à l’épaule.

 

1868 

Le 1er septembre 1868, dans le comté de Lincoln, au Kansas, Hickok a été embauché comme éclaireur par le 10th Cavalry Regiment, une unité ségrégationniste afro-américaine.

Le 4 septembre, Hickok a été blessé au pied alors qu'il sauvait plusieurs éleveurs qui avaient été attaqués par des Indiens.

 

En octobre 1868, il stationna au Fort Lyon au Colorado avec le 10ème  Régiment de cavalerie.

 

Dsc04460 Sfdr Dsc04455

                                                                                                    DEADWOOD    

1869 

En juillet 1869, Wild Bill fut élu comme shérif à Hays City au Kansas.

Le 27 septembre, lors de son premier mois comme shérif, il tua deux hommes, Bill Mulvey et Samuel Strawhun.

 

Hickok a été attaqué par des soldats de la 7ème de cavalerie.

Après avoir tué trois des soldats, il a déguerpi redoutant la vengeance des autres soldats et de leur capitaine Tom Custer (le frère de George A. Custer).

 

1871 

Le 15 avril 1871, Hickok est devenu marshal d'Abilene au Kansas.

Il remplaça Tom "Bear River" Smith qui avait été tué le 2 novembre 1870.

 

Là, il eut à faire à du sérieux : la bande de tireurs du célèbre John Wesley Hardin, Ben Thompson et Phil Coe.

John wesley hardin    JOHN WESLEY HARDIN

 

Le hors-la-loi John Wesley Hardin débarqua à Abilene à la fin d'une expédition de bétail au début de 1871.

Hardin, un excellent tireur, était bien connu pour avoir tué au moins 27 hommes.

En août 1871, "Wild Bill" Hickok voulait arrêter Hardin pour avoir tué Charles Couger dans un hôtel d'Abilene mais Hardin avait quitté le Kansas avant que Hickok ne puisse l'arrêter.

Puis Hickok et Phil Coe, le propriétaire du Bull's Head Tavern à Abilene, eurent un différend qui a abouti à une fusillade le 5 octobre 1871.

Coe a tiré deux coups de feu et Hickok lui ordonna d'arrêter de tirer avec un pistolet dans les limites de la ville.

Coe a affirmé qu'il tirait sur un chien errant, puis il a soudainement tourné son arme vers Hickok qui tira le premier et tua Coe.

 

Puis Hickok a cru voir quelqu'un qui courait vers lui et il a tiré instinctivement deux autres coups de feu en tuant accidentellement un adjoint Marshal nommé Mike Williams qui venait à son aide.

 

Cet événement a hanté Hickok pour le reste de sa vie.

Hickok a été démis de ses fonctions de marshal suite à cet incident qui l’obligea à quitter la ville.

 

1872/1873 

Entre 1872 et 1873, pendant sept mois, Wild Bill Hickok se produisit en public dans le fameux "Wild West Show" de son ami Buffalo Bill.

 

Wild bill buffalo bill   WILD BILL HICKOK, TEXAS JACK et BUFFALO BILL               

 

"Wild Bill" Hickok faisait un numéro d'exhibitionnisme en portant deux ceintures croisées et deux holsters dans lesquels il plaçait ses revolvers la crosse en avant, ce qui l'obligeait à croiser les bras sur la poitrine lorsqu'il devait dégainer.

Après quelque temps avec Buffalo Bill, il reprit la fonction de shérif à Abilène au Kansas.

 

En 1873, Hickok partit chercher de l’or à Cheyenne dans le Wyoming.

 

Là, il se maria avec  Agnes Thatcher Lake  en 1876.         7bbdd722267651e3796c2dd3f91ff102

 Voici l’histoire : 

 

 

Agnès était née dans le nord-ouest de l’Allemagne le 23 août 1826 dans la famille Mersman se disant d’origine alsacienne.

 

Sa mère est décédée peu de temps après et elle et le reste de la famille (père et frères) a émigré vers l'Amérique début des années 1830 en s'installant à Cincinnati dans l’Ohio.

 

À l'âge de 16 ans, elle a rencontré un clown de cirque qui se produisait près de chez elle.

Agnès s’est donc mariée avec lui, (son premier mari) Bill Lake Thatcher (surnommé professionnellement Bill Lake).

 

Agnes était très connue comme funambule, dompteur de lions et artiste équestre de cirque et elle fit des tournées avec le cirque de son mari pendant 13 ans.

Ils ont même fait une tournée en Europe en 1862 avec un autre cirque.

En 1869, Bill Lake a été tué à Granby au Missouri, par un homme qui avait tenté de se faufiler dans le spectacle sans payer.

Lake a été abattu alors qu'il tentait d'expulser l'homme.

 

Agnès a repris la gestion du cirque dans lequel elle continua de travailler et elle fit des tournées aux Etats-Unis.

En 1871, le cirque a visité Abilene au Kansas et Agnes a rencontré le marshal d'Abilene qui n’était autre que « Wild Bill » Hickok.

 

En 1873, son cirque se produisit à Rochester, New York.

Par hasard, Wild Bill Hickok était aussi sur place avec le spectacle de Buffalo Bill Cody et de «Texas Jack».

 

En février 1876, Wild Bill et Agnes se revirent après avoir gardé le contact par des correspondances.

Agnès, revenant d'une visite à San Francisco, s'est rendue à Cheyenne dans le Wyoming pour rendre visite à des amis et elle rencontra à nouveau Wild Bill.

 

Le 5 mars 1876, le révérend W.F. Warren a marié Agnes Lake Thatcher de Cincinnati, Ohio, propriétaire de cirque de 50 ans, à James Butler Hickok, dit Wild Bill, de Cheyenne, à la résidence de S.L Moyer, à Cheyenne, Territoire du Wyoming.

Hickok avait 39 ans et sa femme Agnès avait 11 ans de plus.

 

Après le mariage, le couple a passé leur lune de miel à Cincinnati dans l’Ohio pendant deux semaines pour rencontrer la famille d’Agnes, les Mersman.

 

Hickok a quitté Agnes à Cincinnati pour retourner en train à Cheyenne afin de préparer son voyage dans les champs aurifères du Dakota du Sud avec son ami Charlie Utter pour y chercher fortune.

 

                                                                                               DEADWOOD CITY 

Dsc04547 Dsc04482 Dsc04477

Dsc04471 Dsc04434 Dsc04427

Dsc04424 Dsc04439 Dsc04432

Dsc04496 Dsc04502 Dsc04426

 

Peu de temps après, il partit donc vers la ruée vers l'or pour Deadwood dans les Black Hills, avec Calamity Jane comme compagne de route pour cette nouvelle aventure.

Il passa son temps au jeu dans les saloons à dépouiller les mineurs de leur poussière d'or ou pépites.

 

Compte tenu du passif affiché par Hickok en ayant tué soi-disant entre 35 et 85 personnes ( selon son biographe et les autorités ce ne serait que moins de dix dans des fusillades ), il était sur les nerfs et sur ses gardes en craignant des représailles des parents, des amis ou des complices de ses victimes.

Il dormait avec ses deux revolvers avec le sol recouvert d'objets métalliques et de boules de papier afin d’entendre toute personne voulant s'approcher de lui sans faire de bruit.

 

  1876 :  SA MORT  

 

Dsc04533 Dsc04532 Dsc04508

Dsc04522 Dsc04503 Dsc04501

 

Le 1er août 1876, Hickok jouait au poker au Carl Mann's saloon n°10. (Saloon de Nuttal & Mann) à Deadwood, dans le territoire du Dakota.

Un homme ivre, genre clochard, nommé Jack McCall s'est assis à la table pour jouer.

McCall a perdu lourdement et Hickok l’a encouragé à quitter le jeu et lui a offert de l'argent pour le petit déjeuner.

McCall a accepté l'argent mais il se sentait apparemment insulté.

 

Le lendemain, le 2 août 1876, à quatre heures de l'après-midi, Hickok s'était à nouveau rendu à une partie de poker dans le même saloon.

 

Les autres joueurs étaient Charles Rich à sa droite, Con Stapleton, Carl Mann le propriétaire et le capitaine William Massie pilote de bateau sur le Missouri.

Il était le dernier des joueurs à s'asseoir à la table sur la seule chaise qui restait et qui était tournée avec le dossier contre la porte.

D’habitude il se mettait toujours le dos au mur pour pouvoir voir l'entrée.

Il avait bien demandé par deux fois à Charles Rich de changer de siège avec lui, mais Rich refusa.

 

Dsc04534 Dsc04500 Dsc04499

 

Puis McCall, le joueur humilié de la veille, entra dans le saloon sans se faire remarquer.

Il se posta décontracté derrière la porte, près de la chaise de Hickok pour observer le jeu pendant quelques minutes.

 

Subitement McCall sortit un revolver de calibre 45 et tira à bout portant dans l'arrière de la tête de Hickok.

La balle est ressortie par la joue droite de Hickok et elle a touché le poignet gauche d’un autre joueur, le capitaine William Massie.

 

Hickok s'écroula à terre, mort instantanément et les cartes tombèrent de sa main sur le sol.

Son jeu comportait : un As de pique, un As de trèfle, (une paire d’as) un 8 de pique, un 8 de trèfle (une paire de 8), toutes les cartes étant de couleur noire.

Sa cinquième carte n'est pas connue avec certitude.

Il semblerait que ce soit le 5 ou le 9 ou encore le valet de carreau)

 

Ce jeu a été appelé depuis « la main de l'homme mort », « the dead man's hand ».

 

300px stephanie s wikitree images 17 Dsc04450 Dsc04458

 Dsc04463     Dakota du sud deadwood 01     Dsc04454

 

Il parait que Hickok avait dit à son ami Charlie Utter et à d'autres qui voyageaient avec lui qu'il pensait être tué pendant son séjour à Deadwood.

 

 

McCall fut arrêté et convoqué devant un « jury de mineurs » inprovisé et informel.

Il donna comme motif de son geste la vengeance de l'assassinat de son frère par Hickok.

En effet, un nommé Lew McCall (peut-être son frère) a été tué par un homme de loi à Abilene au Kansas.

McCall a été acquitté du meurtre.

 

Jack mccall                                         Dsc04519

 

Après s'être vanté d'avoir tué Wild Bill Hickok, McCall a été à nouveau arrêté.

Le frère de « Wild Bill » Hickok, Lorenzo Butler Hickok, est venu de l'Illinois pour assister au nouveau procès à Yankton dans le Territoire du Dakota.

McCall fut finalement déclaré coupable en ne montrant aucun remord et il fut condamné à mort.

 

Il a été pendu le 1er mars 1877 et enterré dans un cimetière catholique.

Le cimetière fut déplacé en 1881 et en exhumant son corps le nœud coulant a été retrouvé autour de son cou.

 

 

Dsc04536 Dsc04543 Dsc04546

 

Wild Bill Hickok fut enterré dans le cimetière d'Ingelside, le cimetière original de Deadwood, un cimetière en dehors de la ville.

Son enterrement a été payé par son ami et compagnon Charlie Utter.

L’annonce dans le journal local, le Black Hills Pioneer disait :

« Mort à Deadwood, Black Hills, le 2 août 1876, à cause des effets d'un coup de pistolet, J.B Hickock (Wild Bill), anciennement de Cheyenne, Wyoming.

Les funérailles auront lieu au camp de Charlie Utter, le jeudi 3 août 1876, à 15 heures. Tous sont respectueusement invités à y assister ».

 

 Dsc04542  Dsc04538  Dsc04539

Une grande partie de la ville assista à l'enterrement.
Charlie Utter fit enterrer Hickok avec une pierre tombale en bois sur laquelle on pouvait lire :

« Wild Bill, J.B Hickock tué par l'assassin Jack McCall à Deadwood, Black Hills, le 2 août 1876, nous nous reverrons dans l'heureux terrain de chasse pour ne plus nous quitter. Au revoir, Colorado Charlie, CH Utter. »

 

Le cimetière d’origine de Deadwood d'Ingelside fut rempli rapidement et en 1879, à l'occasion du troisième anniversaire de son enterrement, Utter finança le transport des restes de Hickok au nouveau et actuel cimetière du mont Moriah.

 

La pierre tombale originale en bois a été déplacée vers le nouveau cimetière, mais en 1891 elle a été réduite en morceaux par des chasseurs de souvenirs.

Elle fut ensuite remplacée par une statue.

Celle-ci, à son tour, a été encore détruite par les chasseurs de souvenirs et remplacée en 1902 par une sculpture en grès grandeur nature de Hickok.

Egalement endommagée dans sa cage de protection, les vandales ont enlevé la statue dans les années 1950.

 

Plus tard, sa femme Agnes Hickok est revenue à Cheyenne dans le Wyoming.

Elle y aurait épousé un autre homme plus jeune qu’elle, nommé George Carson qui avait 29 ans alors qu’elle avait 42 ans.

On ne sait pas combien de temps a duré son troisième mariage.

 

Agnes a finalement déménagé au New Jersey où elle a vécu avec sa fille Emma Lake Thatcher Robinson (1856–1911) et son beau-fils jusqu'au 21 août 1907, date à laquelle elle est décédée à l'âge de 80 ans à Jersey City au New Jersey.

Elle a été enterrée au Spring Grove Cemetery à Cincinatti dans l’Ohio à côté de son premier mari Bill Lake.

 

Quatorze ans après la mort de Hickok, en 1900, une autre femme, Calamity Jane se fit photographier près de la tombe de Hickok et elle demanda qu’à sa mort elle soit enterrée près de l'homme qu'elle avait aimé (à voir !).

 

Uio 1                                    Dsc03587 5

 

Apparemment, Jane avait décidé de faire une blague posthume en voulant se faire enterrer à ses côtés.

 

Martha Jane Cannary, plus connue sous le nom de « Calamity Jane » a écrit dans son autobiographie qu'elle était mariée à Hickok ( le 1er Septembre 1870 à Abilene au Kansas) et qu'elle avait divorcé pour lui rendre sa liberté pour qu’il puisse épouser Agnes Lake.

 

Mais aucun document n’existe pour confirmer son récit.

 

Hickok et Jane se sont rencontrés pour la première fois suite à la libération de Jane de Fort Laramie pour rejoindre le convoi de chariots dans lequel Hickok voyageait et qui arriva à Deadwood en juillet 1876.

Calamity Jane décéda le 3 août 1903.

 

 Dsc04545      Dsc04544      Dsc04537

 

Au moment de sa mort, Hickok portait un revolver Smith & Wesson Model 2 Army, un nouveau calibre 38 à cinq coups.

Ce pistolet fut mis aux enchères le 18 novembre 2013, à San Francisco en Californie, mais l'arme n'a pas été vendue parce que l'offre de 220 000 $ n’était pas assez élevée par rapport à la réserve établie par les propriétaires de l'arme.

        

Sur le lieu de naissance de Hickok on trouve maintenant le mémorial « Wild Bill Hickok » sous la supervision de l' Illinois Historic Preservation Agency.

La ville de Deadwood dans le Dakota du Sud reconstitue le meurtre de Hickok et la capture de McCall tous les soirs d'été.

 

Hickok est resté l'une des figures les plus populaires et emblématiques de l’Old West américain.

En 1979, Wild Bill Hickok a été intronisé au “Poker Hall of Fame” situé dans le casino « Binion's Horseshoe » à Las Vegas.

 

Je passe sur la nombreuse littérature et séries TV et je ne citerais que les films sur la vie de Wild Bill Hickok.

 

Film wb                               Film wild bill

 

1923  Wild Bill Hickok

1936. Une aventure de Buffalo Bill

1938. The Great Adventures of Wild Bill Hickok

1940. Young Bill Hickok

1942. Wild Bill Hickok Rides

1953  La Blonde du Far-West

1956. I Killed Wild Bill Hickok

1977  Le Bison blanc

1995. Wild Bill

2016. Wild Bill Hickok - Swift Justice   Film 2016

2017. Hickok.                                          Film 2017

 

Hickok est un film réalisé par Timothy Woodward Jr. avec Luke Hemsworth dans le rôle de Hickok, les chanteurs country Trace Adkins et Kris Kristofferson.

 

 

Anecdote :

En 2008, Barack Obama prononça un discours à Springfield, Missouri, annonçant fièrement être un des descendants de par sa mère, du légendaire James B. « Wild Bill » Hickok.

Et c’est justement sur la place de Springfield, le 21 juillet 1865, que Wild Bill se rendit célèbre avec un duel au révolver.

 

 

 

                                            THE END 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 05/03/2018