HALLOWEEN

 

                                     ARTICLE DE ROLAND ROTH 

 

 

Wbsg  HISTOIRE DE HALLOWEEN EN AMERIQUE 

 

Halloween est une fête païenne traditionnelle qui a ses origines Celtes en Grande-Bretagne d’influence gaélique et galloise.

Halloween est célébré tous les ans le 31 octobre, à la veille de la fête chrétienne de la Toussaint. 

Son nom vient de l'anglais All Hallows-Even qui signifie the « eve of All Hallows' Day » en anglais actuel, « la veille de tous les saints » ou « la veillée de la Toussaint ».

 

Cndj    L’ Étymologie   Capture d e cran 2019 10 20 a 19 38 52

 

Le mot Halloween ou Hallowe'en date d'environ 1745 et il est d'origine chrétienne.

L’étymologie du mot « Halloween » ou « Hallowe'en » ou « All Hallows 'Eve » est originaire de la langue anglaise. 

Son nom actuel est une altération d'un terme écossais. 

« Hallow » est une forme archaïque du mot anglais holy et signifie « saint », le mot « eve » ou « even » est une forme usuelle qui a formé evening, le soir. 

L'expression « All Hallows » provient du vieil anglais et « All Hallows 'Eve » date de 1556.

Au fil du temps, « All Hallows Eve » a évolué en Hallowe'en .

Au Canada, « Halloween » est précédé de l'article « l' » : « C'est l'Halloween ! ».

 

Dhjs         ORIGINES         Cbfh

 

Selon différentes sources, l’origine d’Halloween est un héritage de la fête païenne celtique de Samain qui était célébrée au début de l'automne par les Celtes et qui représentait pour eux le nouvel an. Elle était connue sous le nom de Oíche Shamhna en gaélique. 

Lors de la période celtique, cette fête religieuse du Samain en Irlande ou Samonios, une cérémonie en Gaule, se déroulait pendant sept jours sous l’autorité des druides. 

Ce fut une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir.

D’après la tradition, les Celtes éteignaient le feu des cheminées dans leurs foyers puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l'autel. Puis le feu était étouffé pour éviter l'intrusion d'esprits maléfiques dans le village. 

Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leurs maisons pour ainsi protéger la famille des dangers de l'année à venir.

 

Selon les croyances de l'époque, l'irréel côtoie le réel dans lequel les hommes peuvent communiquer avec les gens de l'autre monde ( avec les démons ou des dieux des Tuatha Dé Danann).

Les fêtes druidiques ont disparu d’Irlande au 5ème siècle avec l'arrivée d'une nouvelle religion, le christianisme.

C’est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles avec des témoignages historiques comme la « Jack-o'-lantern », la lanterne emblématique d'Halloween issue d'une légende irlandaise.

 

Poiu       LEGENDE       

 

Jack-o'-lantern est le personnage le plus populaire qui est associé à Halloween. 

Une jack-o’-lantern (ou citrouille-lanterne) est un lampion fabriqué à partir d'un navet ou d'une citrouille évidée dans laquelle un visage, souvent grimaçant a été découpé.

Il est originaire d'un vieux conte Irlandais.

Selon la légende, Jack aurait poursuivi le diable pendant cinq ans. Jack aurait été un avare, un ivrogne, méchant et égocentrique. 

Un soir, dans une taverne, le diable lui apparut et lui réclama son âme. 

Jack demanda au diable de lui offrir un dernier verre avant d’aller en enfer. 

Le diable accepta et se transforma en pièce de six pence. 

Jack la saisit et la place dans sa bourse. 

Cette bourse ayant une serrure en forme de croix, le diable ne pouvait s'en échapper. 

Finalement, Jack accepta de libérer le diable à condition que ce dernier lui accorde dix ans de plus à vivre. 

Lorsque Jack meurt, l'entrée au paradis lui fut refusée et le diable refusa également l’entrée en enfer. 

Jack réussit toutefois à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d'éclairer son chemin dans le noir. Il plaça alors le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et se trouva condamné à errer sans but jusqu'au jour du jugement dernier. 

Il est alors dénommé « Jack of the Lantern » (Jack à la lanterne) ou Jack-o'-lantern et il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

 

                 Snap                              Xvcb

 

La fête chrétienne de la Toussaint tire son origine de Rome, en 613, par le pape Boniface IV, pour commémorer tous les martyrs chrétiens de l’empire romain. 

A l'origine elle était fêtée annuellement le 13 mai, jour anniversaire de la dédicace du Panthéon. 

Elle remplaçait la fête des « Lemuria » de la Rome antique célébrée à cette date pour conjurer les spectres malfaisants.

C'est à partir du 8ème siècle, dans l'Église d'Occident, que le pape Grégoire III (731-741) a mis en place un oratoire à Saint-Pierre pour les reliques « des saints apôtres et de tous les saints, martyrs et confesseurs ». 

Ensuite, au siècle suivant en 835, sous le pape Grégoire IV (827-844), l'église catholique décida que la fête serait étendue à « tous les saints » en déplaçant officiellement la fête de la Toussaint à la date du 1er novembre de chaque année, christianisant ainsi la fête Celte de Samain.

Dès le 9ème siècle, la célébration de la Toussaint fut suivie localement d'un office des morts. 

En 998, les moines de Cluny instituèrent une fête des trépassés le 2 novembre qui entra au 13ème siècle dans la liturgie comme commémoration des défunts. 

Le 31 octobre s’apparente aussi : au Totensonntag, Noël bleu, jeudi des morts, Samhain, Hop-tu-Naa, Calan Gaeaf, Allantide, Jour des morts, Jour de la Réforme, Jour de la Toussaint , Nuit des méfaits.

 

 EN AMERIQUE 

 

On fête de nos jours Halloween principalement dans le Monde anglo-saxon, en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande et d’une façon moins importante dans de nombreux autres pays. 

La fête d'Halloween fut importée aux États-Unis et au Canada par plus de 2 millions d’émigrants irlandais (et écossais) arrivés en grand nombre à la suite de la grande famine en Irlande entre 1845 et 1851 et apportèrent avec eux leurs pratiques et coutumes.

A la fin du 19ème siècle, Halloween devint aux États-Unis une source de festivité mettant en scène des déguisements et des décorations ayant comme thèmes des sujets lugubres. 

Les personnages couramment associés à Halloween sont les fantômes, les goules, les sorcières, les vampires, les monstres, les têtes de morts, les chauves-souris, les hiboux, les corbeaux, les vautours, les maisons hantées, les cimetières, des personnages à tête de citrouille, les chats noirs, les araignées, les gobelins, les zombies, les momies, les squelettes, les loups-garous et les démons.

Aux États-Unis, le symbole est surtout inspiré par les classiques du cinéma d'horreur, avec des personnages comme Dracula, le monstre de Frankenstein, le Loup-Garou et la Momie. 

 

Les propriétaires de maisons participent souvent à cette tradition en décorant leur pas de porte avec des symboles comme des toiles d'araignées, des squelettes en plastiques ou des Jack-o'-lantern. 

 

Img 3448 Img 3450 Img 3451

 

L'orange et le noir sont les deux couleurs traditionnellement associées et les plus utilisées à Halloween. 

Le 31 octobre, à la tombée de la nuit, les enfants déguisés avec des costumes de toutes sortes, amusants ou effrayants, de sorcières ou de fantômes, commencent alors à sillonner les rues en frappant ou sonnant de porte en porte et en demandant des bonbons et autres friandises (par exemple des bonbons aux pommes, bonbons au maïs ou bonbons à la citrouille en Amérique du Nord) sous menace de malédiction et d'un sort en cas de refus.     

 

Halloween   C’est le " Trick or treat "   Hallow

 

L'événement principal de la fête d’Halloween est en effet la chasse aux bonbons, aussi appelé passage d'Halloween. 

Les petits anglophones crient « Trick or treat ! » ce qui signifie « Des bonbons ou un sort ! ». 

Au Québec, les enfants crient « Bonbons s'il-vous-plaît ! ». 

Aux États-Unis et dans les pays du Commonwealth, le « trick-or-treating » est une tradition depuis les années 1930.

 

C'est sur le nouveau continent que les lanternes « Jack-o'-lanterns » fabriquées à partir d’un produit local, les citrouilles, remplacèrent les navets utilisés en Europe.

En effet, en Irlande et en Écosse, le navet était traditionnellement sculpté à l’occasion de l’Halloween mais les immigrants venus en Amérique du Nord utilisaient la citrouille, un produit local, qui était beaucoup plus grosse et donc plus facile à sculpter qu’un navet. 

La tradition américaine de la sculpture des citrouilles date déjà de 1837 et était à l'origine associée à la période des récoltes et ne devenant spécifiquement associée à Halloween qu’à la fin des années 1920 et 1930.

Les familles qui participent à la fête décorent le pas de leur porte d'une citrouille illuminée ou mettent des décorations pour indiquer aux enfants qu’ils sont les bienvenus.

 

Img 3449 Dsc07887 Dsc07885

   Capture d e cran 2019 10 20 a 19 36 42                Capture d e cran 2019 10 20 a 19 37 26               Capture d e cran 2019 10 20 a 19 37 14

 

Aux Etats-Unis, de nos jours, Halloween a pris de l'ampleur et donne lieu à de multiples activités pour petits et grands et elle est fêtée par un américain sur deux. 

Un sur deux décore sa maison avec la création de véritables décors d'horreur, 72,3 % distribuent des bonbons et 40,6 % se déguisent. 

Ils dépensent en moyenne 62 dollars par personne, ce qui représente un total de 8 milliards de dollars.

Les commerces comme les restaurants, les discothèques, les grands magasins participent également aux décorations.

Il arrive que la soirée soit accompagnée par des feux de joie, des feux d'artifices, des activités amusantes comme des jeux d'enfants, des jeux de divination, de sculpter des citrouilles, de faire des farces, de visiter des attractions hantées, de lire des contes et histoires à faire peur ou de poèmes d'Halloween ou encore de regarder des films d'horreur.

 

Aux États-Unis, lors de la fête d'Halloween, il y a des rumeurs persistantes selon lesquelles des gens introduiraient du poison ou des objets dangereux (lames, aiguilles) dans les friandises.

Certains postes de police organisent même une inspection gratuite des friandises. 

Certains hôpitaux ont aussi offert des radiographies et des scanners pour trouver d’hypothétiques objets malveillants afin de rassurer les enfants et les parents. 

La plupart de ces rumeurs sont des canulars. 

 

Xbcnh Trick Ga teau

 

Les colons anglicans du sud des États-Unis et les catholiques du Maryland avaient inscrit la fête d’All Hallow's Eve (Halloween) dans leurs calendriers d'église.

Un journal de Kingston en Ontario au Canada a fait état la première fois de la pratique de la fête d’Halloween en Amérique du Nord en 1911 en indiquant que des enfants "passaient" dans le quartier.

Dans les régions cajuns de Louisiane, une messe nocturne a été dite dans les cimetières le soir d'Halloween. 

Des bougies bénies ont été placées sur les tombes et des familles ont parfois passé toute la nuit sur celles-ci. 

 

New York Village Halloween Parade : 

Le défilé annuel de Greenwich Village à Manhattan à New York est le plus grand défilé au monde d’Halloween et fut instauré en 1974 par le marionnettiste et fabricant de masques Ralph Lee de Greenwich Village.

Chaque année, plus de 60 000 personnesce viennent participer ou assister à ce défilé costumé géant qui se tient le 31 octobre. Le cortège défile sur la 6eme Avenue,entre Spring Street et la 16ème rue. 

Il est l’un des seuls grands défilés nocturnes aux États-Unis (avec le défilé Starlight de Portland).

Les participants costumés attirent une audience télévisée mondiale de plus de 100 millions de personnes. 

 

 

New orleans Disneyland  Parade

 

C'est dans les années 1930 que les maisons hantées ayant pour thème Halloween ont commencé à apparaître aux Etats-Unis et notamment à la fin des années 1950 principalement en Californie. 

La maison hantée de la « San Bernardino Assistance League » a été inaugurée en 1958. 

La grande vogue des maisons hantées s’est développée dans tout le pays en 1962 et 1963. 

La maison hantée peut être attribuée à l'ouverture du « Haunted Mansion » à Disneyland le 12 août 1969.

 

En 1973, Knott's Berry Farm en Californie a commencé à accueillir sa propre attraction nocturne « Halloween, Knott's Scary Farm ».

Le festival « Six Flags Fright Fest » a débuté en 1986 et « Universal Studios Florida » en 1991 avec Halloween Horror Nights. 

Actuellement les lieux d’attractions des parcs à thème sont de loin les plus importants à fêter Halloween tant par leur ampleur que par leur fréquentation.

Le parc d’ « Universal Studios » Singapore et « Universal Studios » Japan participent tous les deux à Halloween alors que Disney organise les événements de la fête d'Halloween « Not-So-Scary » de Mickey dans ses parcs de Paris, Hong Kong et Tokyo ainsi qu'aux États-Unis. 

La fête d’Halloween est devenue de nos jours une grande affaire purement commerciale essentiellement aux Etats-Unis.

Ce gigantesque événement commercial a généré l'an dernier aux Etats-Unis pas moins de neuf milliards de dollars. 

Les Français commencent aussi à s’y mettre avec 45% des foyers qui confirment avoir cédé à ce marketing lugubre en achetant une guirlande de citrouille, une bougie fantôme, un déguisement, etc….

 

Cncj          DANS LE RESTE DU MONDE 

 

- En Finlande de nombreuses personnes visitent les cimetières la veille de la Toussaint pour y allumer des bougies votives connues sous le nom de « Valomeri » ou « mers de lumière ». 

- Les enfants du Belize sont déguisés en figures bibliques et en saints chrétiens.

- Les chrétiens orthodoxes d'Orient observent le Jour de la Toussaint le premier dimanche après la Pentecôte. 

- Dans le judaïsme, l'« Halakha » juive n'autorise pas l'Halloween car elle viole le Lévitique 18 : 3, qui interdit aux Juifs de prendre part aux coutumes des « Gentils ».

De nombreux Juifs observent le « Yizkor » en communauté quatre fois par an, ce qui est vaguement similaire à l'observation d'Allhallowtide dans le christianisme et les prières sont dites à la fois pour "les martyrs et pour sa propre famille".

Pourtant de nombreux juifs américains célèbrent Halloween.

- Dans l’Islam, Sheikh Idris Palmer a déclaré que les musulmans ne devraient pas participer à Halloween, affirmant que "la participation à Halloween est pire que la participation à Noël, à Pâques, ... c'est plus un péché …

- Dans l’hindouisme, les hindous se souviennent des morts au cours de la fête de « Pitru Paksha » au cours de laquelle des hindous rendent un hommage lors d’une cérémonie pour garder les âmes de leurs ancêtres au repos. 

Elle est célébrée pendant le mois hindou de Bhadrapada à la mi-septembre. 

Mais certains Hindous choisissent de participer aux coutumes populaires d'Halloween.

 

              Jack                                  Irish

 

- Parmi les immigrants au Canada, une coutume avait instauré la pratique chrétienne d'abstinence qui consiste à observer lors de l’All Hallows 'Eve une journée sans viande et à servir des pancakes.

- Halloween est célébré dans les Caraïbes, dans certaines régions des Antilles britanniques ou il y a des célébrations en l'honneur de la Nuit de « Guy Fawkes » qui ont lieu aux environs d'Halloween. 

Sur l'île de Bonaire, les enfants d'une ville se rassemblent en groupe, et contrairement aux autres endroits du monde, ils fêtent Halloween dans les confiseries au lieu de faire du porte-à-porte.

- Halloween n'est pas célébrée traditionnellement en Chine mais il existe une fête assez proche, la Fête des fantômes.

- Au Mexique, la fête d’Halloween n'est pas célébrée mais les Mexicains fêtent comme nous le jour des morts le 1er novembre.

Mais les enfants font un autel pour inviter le retour des esprits des enfants morts ( angelitos ).

 

                               Hallo

 

- En Espagne, des prêtres chrétiens dans de petits villages sonnent les cloches de leurs églises afin de rappeler à leurs fidèles de se souvenir des morts lors de la veille de la Toussaint.

- Il existe en Catalogne la Fête de la châtaigne ou Castanyada, qui provient d'une ancienne fête rituelle funéraire.

- Au Portugal ainsi qu’en Galice en Espagne, on célèbre le « Magusto », fête des châtaignes, entre la Toussaint et la Saint Martin.

- Le Japon a sa fête traditionnelle des morts : le « O-Bon ». 

On visite les tombes des défunts pour y déposer des offrandes ou des fleurs. 

Cette fête a lieu du 13 au 15 août.

- En Pologne, le jour d'Halloween, on enseignait autrefois aux croyants de prier à haute voix lorsqu'ils marchaient dans les forêts pour que les âmes des morts puissent trouver le réconfort.

 

Beytr      HALLOWEEN AU CINEMA ET A LA TELEVISION 

 

Halloween a initié un grand nombre d'œuvres cinématographiques :

It's the Great Pumpkin, Charlie Brown (1966) (de Bill Meléndez),

La Nuit des masques (1978) (de John Carpenter) et ses suites, Hocus Pocus (1993), (de David Kirschner et Mick Garris), 

L'Étrange Noël de monsieur Jack (1993), (de Henry Selick),

Trick 'r Treat, (2008) (de Michael Dougherty), 

Les Sorcières d'Halloween et ses suites, 

Le Fantôme d'Halloween, 

Le Sauveur d'Halloween, 

ou encore Le Crime d'Halloween.

Les feuilletons et séries télévisés américains ont souvent un épisode consacré à Halloween comme dans « Les Simpson », dans « Charmed », « Buffy contre les vampires » ou encore la série « Friends » ou dans des séries policières comme « NCIS : Enquêtes spéciales) ». 

                          

            

 

                                                         

                                                                          THE END

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 25/10/2019