VIRGINIA CITY - NEVADA


ARTICLE & PHOTOS DE  ROLAND ROTH

Virginia 2 23 4 24

La ville de Virginia City est une des plus vieilles communautés établies dans le Nevada.

On dit que le nom de la ville vient du surnom « Old Virginny » d’un homme du nom de James Finney.

En réalité il s’appela James Fennimore et s’est installé dans ce lieu après avoir tué un homme.

On dit aussi que ce Finney (Fennimore) a découvert la « Comstock Lode »avec un certain Henry Comstock qui vendit sa concession d’or et mourut pauvre en 1861.

3 19 5 23 6 23

La ville sera tout d’abord nommée « Comstock » puis « Old Virginny ».

Old Virginny sera une des plus grandes « mining boomtown », une ville minière en plein essor.

La « Comstock Lode », sur le versant oriental du mont Davidson, fut la première et plus grande découverte d’une mine d’argent aux Etats-Unis.

 

Après que cette découverte a été rendue publique en 1859, les prospecteurs de tous les états se sont précipités dans la région.

Les camps miniers ont prospéré dans tout le voisinage et sont devenus des centres animés sources d’une fabuleuses richesses qui a généré de fabuleuses fortunes.

A cette époque plus de 20 000 concessions furent enregistrées dans les Mt. Davidson et Sun Mountain.

 

                                                                                 Les mines de Virginia City  

6 23 7 23 9 2

10 19 11 1 12 18

14 215 1913 20

 

Au début de  l’exploitation des mines, les techniques de raffinage étaient rudimentaires et inefficaces, avec d’énormes pertes d’or.

La mine la plus profonde descendait à 3862 pieds (env. 130 m).

Après un an d’existence, en 1860, Virginia City fut une ville très sophistiquée car on y on recensait un grand opéra, un théâtre, 42 saloons, 42 magasins, 6 restaurants, 3 hôtels avec l’eau courante et le gaz, des banques, 10 entrepôts de pompiers et 868 habitations, et maisons de millionnaires pour 2345 habitants.

De fameuses troupes d’artistes jouant du Shakespeare fréquentaient la ville.

On y trouvait du champagne, des huîtres et autres produits de luxe à volonté, mais aussi des fumeries d’opium, des maisons closes, une brasserie, des imprimeries de journaux, au moins 5 postes de police, 9 cimetières, des relais de diligences, des églises, une prison, le premier syndicat de mineurs aux States, l’hôtel « International » avec 6 étages et le premier ascenseur de l’Ouest américain.

Beaucoup de gens sont devenus très riches en investissant dans ces mines et ils placèrent leur argent à San Francisco, ce qui développa cette ville.

18 19 17 19 19 18

16 20 21 18 23 16

 

Les rois miniers James Fair, Wm. Flood, John Mackay et Wm. O'Brien étaient les plus riches, avec Wm. Sharon, Crocker, Wm. Ralston et plusieurs autres.

Leland Stanford (Stanford Univerisity) et George Hearst (éditeur de journaux) sont également devenu millionnaires grâce à Virginia City.

Beaucoup d'inventions industrielles encore utilisées de nos jours dans l'industrie minière ont été inventées dans les mines de Virginia City.

John Mackay a créé une société qui a posé le premier câble téléphonique transatlantique.

L'homme qui a inventé la formule de la vitesse de la lumière a vécu à Virginia City dans les années 1870.

Le Nevada était un territoire depuis 1861, mais est devenu un état fédéral en 1864.

Le président Lincoln qui avait besoin des votes du Congrès pour sa réélection, a voulu s'assurer que le Nevada est bien entré aux États-Unis du côté de l'Union.

Cette richesse de Virginia City attirait des voleurs de chevaux, des trafiquants de whiskey, des hors-la-loi, bandits et malfrats de toutes  sortes, des ouvriers du chemin de fer, des soldats des garnisons aux alentours, des commerçants, des hommes d’affaires et tous les genres de métier utiles dans une ville.

Les duels, les règlements de comptes et les hold-up étaient fréquents. La police, marshal et sheriff ne chômaient pas.

22 17 24 18 25 18

26 17 27 16 28 16

En 1863, la production totale d’or et d’argent de Virginia City représentait plus de 12 millions de dollars.

 

À son apogée, Virginia City avait une population de plus de 15 000 habitants et fut la ville la plus riche des Etats-Unis et la plus grande entre Denver et San Francisco.

 

Entre 1870 et 1880, plus de 30 000 personnes vivaient dans la région de Virginia City, Gold Hill, Silver City et Dayton.

 

                                                                              Les Saloons de Virgina City    

29 14 31 17 32 16

33 17 34 16 35 15

38 17 39 17 40 16

41 16 42 16 43 16

45 18 44 16 46 17

 

Pendant les 20 années de prospection de la « Comstock Lode » 5500 tonnes d’argent et 230 tonnes d’or ce qui représenta plus de 700 millions de dollars.

En effet, Virginia City a également été la plus riche production d’or des Etats-Unis, or découvert dans le Six-Mile canyon au sud de la ville, par Pat McLaughlin, Peter O'Reilly et les Grosh brothers.

Les mineurs sont venus essentiellement de Cornouailles ou d'Irlande.

En 1870, les Asiatiques représentaient 7,6% de la population.

 

En octobre 1875, un grand incendie détruisit les 3/4 de la ville. Il en résultait plus de 10 000 sans-abris mais la ville fut entièrement reconstruite après 18 mois.

 

En 1869, William Sharon et Wm. Ralston ont construit le chemin de fer « Virginia et Truckee Railroad » pour transporter le minerai des mines de Virginia City aux usines de minerai le long de la rivière Carson dans la vallée en contrebas et à l'est de Carson City.

Le chemin de fer ramenait en retour du bois et des fournitures pour les mines.

Avec les profits, la compagnie a construit la ligne de chemin de fer  reliant Reno à Carson City puis à Minden.

 

Virginia City est considérée comme étant le berceau de Mark Twain qui y a résidé dès 1863 et commença sa carrière d’écrivain dans la ville, après avoir été un journaliste local  et d’avoir tenté sa chance dans l'exploitation minière et la prospection.

 

Voici une petite anecdote :

  

On trouve au Delta Saloon, la fameuse « Suicide table » qui date des années 1860.

Elle serait responsable de la mort de trois personnes.

La première victime de la table des suicides fut un gars qui a perdu en une soirée aux cartes ( Black Jack ) la somme de

70 000 $  et il s’est tiré une balle dans la tête.

Une autre victime, un propriétaire anonyme, incapable de payer ses dettes, fut trouvé mort sans que l’on sache s’il s’est suicidé ou s’il fut abattu par ses créanciers en colère.

Dans les années 1890, la table servait à un jeu appelé « 21 ».

Un mineur ivre entre au saloon. Il parie une bague en or contre une pièce d’or de 5 $ et il a gagné. Il joua toute la nuit et avait à son actif au petit matin 86 000 $ cash, un attelage de chevaux et une participation dans une mine d’or.

C’était tout ce que possédait le propriétaire de la table et provoqua le troisième suicide.

 

La « Suicide Table » et le Delta Saloon.   

64 6 56 13 63 13

57 14 55 14 62 12

65 12 66 12 68 11

         69 11         67 12           70 11

74 11 73 9 71 11

 

L’exploitation des mines toucha à sa fin en 1898 ce qui ramena la population de Virginia City à un peu plus de 2000 personnes au début du vingtième siècle.

 

A l'époque de la grande dépression des années 1930, Virginia City  a décliné rapidement et ne comptait plus que quelques centaines de personnes.

 

Après des décennies difficiles et de décadence jusqu’au milieu des années 1900, la cité de Virginia City est aujourd'hui remarquablement conservé.

Les trottoirs de bois et les magasins et échoppes le long de la rue  «C», donne un bon aperçu de son passé.

85 10 86 9 109 4

Les casinos et saloons opulents comme le Delta et Bucket of Blood reflètent toujours un goût authentique de l'histoire du Far West. A quelques pas de la rue "C" on peut trouver de belles églises anciennes, de somptueuses demeures victoriennes, de vieilles structures minières et nombreuses maisons datant du 19ème siècle.

La ville, avec son quartier historique englobe les mines de Comstock,  les villes de Gold Hill et de Silver City où tout a commencé.

La région entière a été classée « Monument National » et est facilement accessible, à seulement 237 km au sud-est de Reno et 26 km au nord-est de Carson City.

La population actuelle est de l’ordre de 1200 habitants.

L’économie est basée surtout sur le tourisme et une faible activité minière.

 

                                                                       Dans les rues de Virginia City 

79 8  77 9  80 10

81 10 82 10 83 4

84 10 88 8 89 8

87 8 90 8 91 8

92 8 94 7 95 7

93 9 96 8 97 8 

99 4 98 8  100 9

101 9 102 4 104 9

105 4       103 9        106 8

107 8  109 4 110 8

112 5    111 6   108 8

113 5 114 6 121 4

                                                                             Le cimetière de Virginia City 

132 2 126 2 127 2

128 2 129 2 130 2

131 2 133 2 134 2

135 2         136 2         137 2

139 2                                                              138 2

                                                                                           ET LE RESTE .....

123 4 122 4  120 4

115 4 119 4 118 4

117 475 9116 4

125 2                          THE END                                124 2 

                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 06/02/2016