JACK DANIELS

ARTICLE & PHOTOS DE ROLAND ROTH

65 10Jack daniels35 11

                                    

 

L’HISTOIRE DU WHISKEY JACK DANIEL’S

(À boire avec modération)

 

A l’origine, un certain Joseph « Job » Daniel était un cocher travaillant pour une riche famille écossaise.

Joseph avait une descendance Welsh (galloise), écossaise, anglaise et irlandaise.

Il tomba amoureux de la fille de son employeur, une écossaise, et en 1772 le couple quitta l’Ecosse et émigra en Amérique pour s’installer au Tennessee.

Leur petit-fils, Jasper Newton « Jack » Daniel est né le 5 septembre 1846, bien qu'on ne connaît pas sa date de naissance exacte, les registres de naissances ayant été détruits dans un incendie du Palais de justice.

Il a été un des 10  (ou 12) enfants du couple Calaway Daniel et Lucinda Cook.

Le petit Jack Daniel perdit sa mère très tôt, en 1847.

Son père se remaria mais le gamin ne s’entendait pas avec sa belle-mère.

Il fut donc placé dès l’âge de 6 ans chez son oncle, « Uncle Felix ».

Il fugua et alla travailler chez un ami proche de son oncle, un certain Dan Call, qui était prédicateur luthérien très religieux et accessoirement distillateur de whiskey.

Il fut recueilli et élevé par ce couple, Dan et Mary Jane Call.
On le surnomma « Little Jack » du fait de sa petite taille.

Grâce à l’alambic de Dan, Jack apprit vite l'art de la distillation, aidé par un esclave nommé Nearest Green.

1 15 2 18 5 20

C'est durant cette période que le petit Jack se familiarisa aux procédés de fabrication du whiskey.

En septembre 1863, il hérita de la petite affaire de ses parents adoptifs, d’ autres personnes dirent que Dan Call, qui voulait se consacrer pleinement à sa vocation religieuse, lui vendit celle-ci à crédit et Jack  devint ainsi le propriétaire de la mini distillerie.

 


En 1866, il obtint son agrément par le gouvernement fédéral faisant  de la distillerie la première légale des Etats-Unis.

Il va donc créer sa propre marque de whiskey, selon le procédé de Lincoln Country, à Lynchburg dans le Tennessee à l’âge de 20 ans.

Sa marque de fabrique, le Old N°7 et ses premières bouteilles sont mises sur le marché avec un succès immédiat.

Différentes versions et suppositions ont été colportées concernant l’origine du chiffre 7 inscrit sur ce whiskey dont celles-ci :

Un ami, marchand juif, avait créé une chaîne de 7 magasins pour vendre son produit et suite à sa réussite il prit le chiffre 7 en tant que porte bonheur.

Une autre version prétend que c’est le numéro d'affrètement inscrit sur ses fûts.

66 10 70 9 69 9

D’autres disent que ce fut en souvenir de 7 fûts qui furent égarés, puis retrouvés, ou alors que le dandy Jack avait 7 petites amies, ou encore parce qu’il écrivit le « J » de son prénom comme un 7.

Allez savoir !  Jack Daniel était le seul à connaître la vraie raison qu’il emporta dans sa tombe.

 

Le petit bonhomme, du haut de son mètre cinquante sept, très dandy, se plaisait en veste en soie avec un nœud papillon et un haut chapeau de paille pour masquer sa petite taille.

 Il fut aidé par son neveu Lem Motlow pour développer son affaire.

Il y avait une spécificité de Jack Daniel par rapport aux autres distillateurs qui livraient le whiskey aux saloons et se chargeaient eux-mêmes du vieillissement en fûts.

Lui le faisait vieillir avant et se chargeait lui-même de la distribution de son produit en voiture à cheval.

Jack Daniel commercialisait à ses débuts son whiskey dans de banales bouteilles rondes, comme tout le monde.

Il ne fut pas satisfait de cette présentation car il pensait que son whiskey étant différent des autres il se devait  aussi d’avoir un emballage différent.

4 21 7 20 8 20

C’est donc en 1895 qu’il trouva le design de la bouteille qui lui plaisait et il décida de changer la forme ronde de ses bouteilles pour une forme carrée ce qui assura sa célébrité.

 

En 1904, il présenta son fameux whiskey à l’exposition universelle de Saint Louis dans le Missouri et gagna une médaille d’or, se faisant ainsi connaître et devenir célèbre et fortuné.

Le whiskey plaît et se vend très bien.

 

Jack Daniel ne s’était jamais marié et n'a pas eu d'enfants. Toutefois, il a pris son neveu préféré, Lem Motlow, sous son aile. Lem était très habile avec les chiffres et s’occupa bientôt de toute la comptabilité de la distillerie.

9 21 11 16 10 18

En 1907, en raison de sa mauvaise santé, Jack Daniel  transmit la direction de la distillerie à Motlow, qui a ensuite légué celle-ci, à sa mort en 1947, à ses enfants, Robert, Reagor, Dan, Conner et Marie.

 

En 1910, le Tennessee avait adopté une loi de prohibition à l’échelle de l'État, ce qui empêcha la distillation légale de Jack Daniel’s dans l'état et par conséquent Lem Motlow  a commencé d’installer des distilleries à St Louis dans le Missouri et à Birmingham en Alabama. Mais aucun whiskey de la production de ces deux sites n’a été vendu en raison de problèmes de qualité.

 

Jack Daniel est mort en 1911 d'un empoisonnement du sang qui a commencé à partir d'une infection, suivi d’une gangrène.

L'infection aurait démarré dans un de ses orteils, suite à une blessure que s’est fait Jack un matin au travail.

En effet, Jack Daniel arriva à son bureau très tôt et voulut ouvrir son coffre-fort.

Mais il avait du mal à se rappeler de la combinaison  et ne pouvant pas ouvrir le coffre, en colère, il se mit à donner un coups de pied dans celui-ci en se fracturant son orteil.

14 18 15 16 17 16

Jack Daniel est enterré au cimetière de Lynchburg et on peut facilement reconnaître sa tombe par deux chaises placées de chaque coté de la pierre tombale.

 

Une loi sur la prohibition, du 16 janvier 1920, fut instaurée aux Etats-Unis, suite au 18ème   amendement de la Constitution interdisant la fabrication, le transport, l’importation, l’exportation et la vente de boissons alcoolisées.

La prohibition stoppa la production Jack Daniel’s de Saint-Louis dans le Missouri.
La production dans l'Alabama avait été arrêtée bien plus tôt suite à une loi  d'interdiction dans cet état.

 

Mais l'adoption du 21ème amendement, sous la présidence de Franklin D. Roosevelt en avril 1933 abrogea l'interdiction fédérale en permettant à l’état de renter de nouvelles taxes sur les ventes d'alcool.

Ceci permit aussi à la production de Lynchburg de reprendre, car les lois sur la prohibition restaient en vigueur dans certains comtés  du Tennessee , dont celui de Moore, qui fut déclaré « dry county ».

Ce qui veut dire que l’on pouvait produire de l’alcool, mai ne pas le vendre. Ceci est toujours valable de nos jours dans ce comté.

12 16 13 18 18 17

Motlow, en tant que sénateur du Tennessee avait participé à cette abrogation, ce qui lui permit de pouvoir redémarrer sa production en 1938.

On a fêté l’évènement en 2008, par deux bouteilles de whiskey commémoratives, l’une pour le 75ème anniversaire de la fin de la prohibition et l’autre pour le 70ème anniversaire de la réouverture de la distillerie.

 

Le gouvernement américain avait interdit la fabrication du whiskey au cours de la Seconde Guerre mondiale et un peu au-delà, soit de 1942 à 1946.

Lem Motlow ne reprit la production de Jack Daniel  qu'en 1947, après qu’un maïs de bonne qualité soit à nouveau disponible.

Plus tard, la société prendra le nom de « Jack Daniel Distillery, Lem Motlow, Prop, Inc ».

33 13 25 14 42 12

Actualité récente

Jeff Arnett, un employé de la compagnie depuis 2001, est devenu maître distillateur pour Jack Daniel en 2008.

A ses débuts, Jack Daniel lui-même était le premier à prendre cette fonction.

 

Jeff Arnett est la 7ème personne à occuper ce poste dans l'histoire de la distillerie.

Son prédécesseur, Jimmy Bedford, a occupé le poste pendant 20 ans. Bedford a pris sa retraite mi-2008.

La société a mis fin à l’affaire par un règlement à l'amiable.

Il est mort le 7 Août 2009, à la suite d’une crise cardiaque à son domicile à Lynchburg.

 

La compagnie est la propriété du groupe Brown-Forman Corporation depuis 1957.

La société occupe à Lynchburg 365 employés et fait un chiffre d’affaires de l’ordre de 122 millions de dollars.

Pour la petite histoire, Jack Daniel’s a sponsorisé le « Zac Brown Bands Tour ».

 

 

L’ELABORATION DU WHISKEY

19 14 24 14 20 14

 

Jack Daniel’s est une marque de caractère.

Le whisky ou whiskey est une eau-de-vie d'orge malté, parfois additionné de seigle, d'avoine ou encore de maïs.

 

L'origine du whisky est l’Irlande ou encore l’Ecosse.

Par la suite, il a été exporté vers les Etats-Unis et le Canada.

 

Les amateurs de whiskey Jack Daniel’s apprécient particulièrement son goût fort inimitable, son moelleux, son onctuosité et sa longueur en bouche incomparable, un véritable compromis de force et de saveur.

22 13 30 13 31 13

Comme nous l’avons vu, Jack Daniel’s est un whiskey authentique qui est élaboré sur les terres de Lynchburg dans le Tennessee.

Le Jack Daniel's n'est pas un Bourbon ni un scotch mais il bénéficie de l'appellation « Tennessee Whiskey ».

Il est l’héritier d'une technique de distillation particulière qui lui donne sa saveur si spéciale.

 

Le whiskey est obtenu à partir d’ingrédients rigoureusement sélectionnés, d'un moût de céréales cuit à la vapeur, composé de seigle, d'orge maltée et d'au moins 51% de maïs.

Le moût fermenté, appelé « bière du distillateur » est distillé en continu dans des alambics de type « Coffey Still « .45 1454 1255 11

47 1350 1356 11

                           51 12                 60 11

 

De nos jours, la distillerie possède cinq alambics pour la fabrication des différentes sortes de whiskey.

Le secret de la réussite ne réside pas seulement dans le procédé de fabrication mais aussi parce que la distillerie se trouve tout près d'une source, « la cave Spring », dont l'eau filtrée à travers le calcaire a la particularité d'être très pure et surtout dépourvue de fer.

Cette source d'eau, qui débite près de trois mille litres d’eau par minute à 13°C, fut d'une très grande importance pour Jack Daniel qui l’acheta en 1860 et installa sa distillerie à côté d’elle.

Un siècle et demi après, cette même source est encore utilisée pour la production du whiskey.

 

Jack Daniel’s se caractérise par un procédé de fabrication unique, différent de celui du Bourbon, appelé « Tennessee Sour Mash ».

L'alcool est obtenu par un filtrage au goutte-à-goutte à travers une épaisse couche de charbon de bois d'érable, ce qui lui donne ce goût si singulier.

58 11 63 11 59 11

 

 

La fabrication ou carbonisation du charbon de bois se fait directement à la distillerie Jack Daniel's et s’appelle « Rickyard ».

Cela se passe sous un auvent où l’on aspire et recycle la fumée d’un bûcher d’environ 1500 billes d’érable du Tennessee. Elles sont brûlées et se consument selon un procédé spécial après le mouillage du bois.

 

Le charbon de bois propre et pur, d’une épaisseur de 3 mètres, broyé en morceaux d’un demi centimètre environ, est déposé sur un matelas de laine lui-même placé au fond des cuves.

Les cuves de fermentation en acier inoxydable se trouvent à l’air libre.

La levure qui est récupérée après chaque fermentation est conservée dans de petits cruchons réfrigérés sera rajoutée au mou de seigle, de maïs et d’orge maltée, d’où l’origine du terme "sour mash".

67 1064 11 68 9

Au-dessus du charbon de bois, tout un réseau de tuyaux de cuivre perforés, fait couler au goutte-à-goutte le whiskey fraîchement distillé appelé « mellowing ».

La technique de filtrage dure 10 jours avant la mise en fût.

Puis le whiskey est vieilli dans des fûts de chêne blanc (dans le « barrelhouse ») dont on a fait flamber l'intérieur au préalable.

Ceci lui donne sa saveur boisée authentique de fûts de chêne et sa couleur ambrée.

Cette saveur est accumulée pendant ses 5 années de vieillissement.

 

Jack Daniel’s est le seul distillateur à fabriquer ses propres fûts par environ 200 artisans.

Chaque fût n’est utilisé qu’une seule fois pour la maturation du whiskey.

Le whiskey perd près de 30 % de son volume initial d'alcool avant d'être mis en bouteille.

66 10 Cache 2571 9

Après avoir été utilisé pour le vieillissement de son whiskey, la société Jack Daniel vend quelques-uns de ses fûts à la Compagnie McIlhenny de Avery Island, en Louisiane, pour la production de la sauce Tabasco.

 

Le whiskey Jack Daniel's a gagné des prix lors de concours dans toutes les parties du monde comme à St. Louis, Missouri en 1904, en Belgique en 1905, 1913 et 1954, à Londres en 1914 et 1915, à Amsterdam en 1981.

Après cette 7ème médaille, Jack Daniel a arrêté les concours.

 

Il existe différents whisley Jack Daniels dont voici les principaux :

*  Jack Daniel’s à 40 % (le n°7 : la bouteille traditionnelle carrée avec l’étiquette noire

*  Jack Daniel’s Green Label à 40% (le n°7 : la même bouteille carrée mais avec une étiquette verte, c’est un Whisky plus jeune

*  Jack Daniel’s Gentleman Jack à 40 %

*  Jack Daniel’s Single Barrel à 45 %

*  Jack Daniel’s Single Barrel à 45 % : distillé pour la maison du whiskey : 50th anniversary

*  Jack Daniel’s à 43 %: Scenes from Lynchburg (en bouteille de 100 cl)

*  Jack Daniel’s à 50 % : Silver Select

*  Jack Daniel’s à 43 % : Gold Medal 1914 (en bouteille de 100 cl)

*  Jack Daniel’s 43 % : Gold Medal 1904 (en bouteille de 100 cl)

*  Jack Daniel’s 43 % : Gold Medal 1905 (en bouteille de 100 cl)

*  Jack Daniel’s 47% : Monogram (en bouteille de 0,75 cl)

*  Jack Daniel's 45 % : Gold Medal 1904 Old No. 7 (en magnum 150 cl)

72 9 73 7 91 7

Le Gentleman Jack est bien particulier du fait qu’il est filtré deux fois à travers le charbon de bois d’érable.

Il est commercialisé depuis 1988 et en France depuis 2008.

 

Mais Jack Daniel’s produit aussi des dérivés du whiskey comme des mix et des limonades.

On trouve aussi des sauces BBQ au whiskey de Lynchburg.

 

TOURISME

81 8 1 15 2 18

Après avoir quitté la ville de Nashville, on traverse un paysage avec une grande quantité de ranchs et de grandes fermes.

Puis on peut voir un paysage plat dominé par le plateau de Cumberland et on s’approche sensiblement des Smoky Mountains et du pays des « moonshiners », ces bouilleurs de cru clandestins pendant la prohibition qui dura 28 ans dans le Tennessee.

La bourgade de Lynchburg se situe à environ 120 km et 1h30 de voiture de Nashville.

 

Un grand centre d’accueil vous souhaitera la bienvenue.

Iphoto library Iphoto library 2 78 6 

79 6 Iphoto library Iphoto library 1

La distillerie est devenue une véritable attraction touristique de la région, accueillant plusieurs dizaines de milliers de visiteurs et touristes par an.

Cette visite fait partie du circuit de l' »American Whiskey Trail », un peu l’équivalent d’une route des vins en France.

 

Après une visite gratuite guidée, on passe dans l’inévitable boutique de souvenirs où l’on déguste le fameux whiskey  mélangé à du citron.

 

C’est dans la petite ville du comté de Moore à Lynchburg, pas loin de la distillerie qui accueille jusqu'à 250 000 visiteurs par an, que l’on peut trouver des boutiques locales comme le Lynchburg Hardware and General Store ou encore le White Rabbit Saloon.

(achats de souvenirs, de verres, de T-shirts, de casquettes et autres babioles)

87 7 83 8 86 7

Comme le comté de Moore est toujours classé « dry county », le seul endroit pour acheter du whiskey Jack Daniel’s est la boutique de la distillerie qui ne vend que des bouteilles collector.

 

La Distillerie Jack Daniel's est actuellement classée au patrimoine historique national.

88 7 90 7 82 8

85 8 92 7 43 12

 

                                           

THE END

 

 

 

 

 

 

Janvier 2016

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 02/02/2016