MOUNT RUSHMORE

Dsc04732     ARTICLE & PHOTOS DE ROLAND ROTH

                      

 

Dsc04720 MOUNT RUSHMORE Dsc04715

 

Le mémorial national du Mont Rushmore, « The Mount Rushmore National Memorial », se situe près de la ville de Rapid City à côté de Keystone dans l'État du Dakota du Sud.

 

Les énormes sculptures monumentales hautes de 18 mètres taillées dans le granite représentent de gauche à droite les 4 présidents les plus représentatifs des Etats-Unis, en l’occurrence :

 

Dsc04748  GEORGE WASHINGTON

Un des pères fondateurs des Etats-Unis George Washington (1732-1799) chef d’État-major de l’Armée continentale pendant la guerre d’indépendance entre 1775 et 1783 et premier président des États-Unis de 1789 à 1797.

Il a laissé son empreinte sur les institutions du pays et sur l’histoire des États-Unis.

George Washington a fait l'objet de nombreux hommages depuis la fin du 18ème siècle : son nom a été donné à la capitale des États-Unis, à un État du nord-ouest de l'Union, ainsi qu'à de nombreux sites et monuments.

Son effigie figure depuis 1932 sur la pièce de 25 cents (quarter) ainsi que sur le billet d'un dollar.

 

Dsc04750  THOMAS JEFFERSON

Thomas Jefferson (1743-1826), 3ème président des USA, en fonction de 1801 à 1809. Il était également secrétaire d'État des États-Unis entre 1790 et 1793 et vice-président de 1797 à 1801. Durant la révolution américaine, il représente la Virginie au Congrès continental.                                                    

Il négocie, avec Napoléon 1er en 1803, la vente de la Louisiane et il participa activement à la rédaction de la Déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776.                                                                                                                                                                                                                                                

Homme des Lumières et polyglotte, Jefferson se passionne pour de nombreuses disciplines, allant de la géométrie aux mathématiques en passant par la mécanique et l'horticulture et se révèle également être un architecte confirmé de tradition classique ; en outre, son intérêt marqué pour la religion et la philosophie. 

 

Dsc04751  THEODORE ROOSEVELT

Theodore Roosevelt Jr. (1858-1919) surnommé Teddy est le 26ème président des États-Unis en poste de 1901 à 1909.                                                                

Il fut également historien, naturaliste, explorateur, écrivain et soldat.

Membre du Parti républicain, il est successivement chef de la police de New York entre 1895 et 1897, adjoint du secrétaire à la Marine de 1897 à 1898, engagé volontaire dans la guerre hispano-américaine de 1898 où il s'illustre à la tête de son régiment de cavalerie, les Rough Riders, à la bataille de San Juan, puis il est gouverneur de l'État de New York entre 1899 et 1900.

Vice-président des États-Unis sous le mandat de William McKinley, il lui succède après son assassinat et termine son mandat du 14 septembre 1901 au 3 mars 1905.

.

Dsc04752  ABRAHAM LINCOLN

Abraham Lincoln (1809-1865) est le 16ème président des États-Unis lors de la crise constitutionnelle militaire et morale, la Guerre de Sécession et il réussit à préserver l'Union en sortant victorieux de la guerre civile. Il est élu à deux reprises président des États-Unis, en novembre 1860 et en novembre 1864. Il est le premier président républicain de l'histoire du pays.                                                                                                                                            Il fit ratifier le 13ème amendement de la Constitution des États-Unis, abolit l’esclavage. Il sort victorieux de la guerre. Il fut assassiné cinq jours plus tard à la suite d'un complot organisé par des confédérés et il ne termine pas son second mandat.

Le meurtre de Lincoln est le premier assassinat d'un président des États-Unis et plonge le pays dans le deuil. Lincoln est considéré tant par les historiens que par le public comme un des plus grands présidents des États-Unis.

 

Cette sculpture se situe à l’intérieur du « Mount Rushmore National Memorial » dans les black Hills.

 

Dsc04795                  Dsc04793

 

                                             UN PEU D’HISTOIRE 

 

Les Américains blancs étaient attirés par les richesses de l’Ouest, l’or, l’argent et les autres minerais qui se situaient sur les territoires donnés par l'État fédéral américain aux Amérindiens Sioux Lakotas suite à la signature en 1868 du traité de Fort Laramie.

 Ceci fut le cas après la guerre et les batailles livrées par le gouvernement américain aux Amérindiens de 1876 à 1877 notamment celle de Little Bighorn.

Les Indiens Lakotas considèrent ces collines comme étant sacrées.

 

Pour les pionniers blancs, la montagne possédait plusieurs noms différents comme Cougar Mountain, Sugarloaf Mountain, Slaughterhouse Mountain ou bien encore Keystone Cliffs.

La colline fut nommée « Mont Rushmore » durant l'expédition, pour explorer la région, menée par Charles E. Rushmore, David Swanzey et Bill Challis.

 

Rushmore, ce grand avocat de New-York, remarqua la montagne lors d’une expédition en 1885.

Les Amérindiens Lakotas (les Sioux) baptisèrent le lieu sacré « The Six Grandfathers », les « Six grands-pères ».

        Avant  Le site avant les sculptures

 

En 1923, l'historien Doane Robinson parlait déjà du Mont Rushmore et suggéra en 1924, au sculpteur Gutzon Borglum, de visiter la montagne pour lancer ce projet faramineux pour l’époque et ceci afin d’attirer le tourisme local et les visiteurs dans cette région des Black Hills au Dakota du Sud.

 

Le sculpteur était occupé à cette époque à créer un grand bas-relief d’un mémorial célébrant les chefs des États confédérés sur la « Stone Mountain » à Carving en Géorgie.

Le Mont Rushmore fut choisi par Borglum car la roche était adaptée à ce genre de sculpture et bien exposée au soleil.

Au départ, Robinson voulait représenter des héros américains comme Lewis et Clark, Red Cloud et Buffalo Bill Cody, mais Borglum a décidé que la sculpture devrait avoir un attrait plus large et il choisit les quatre présidents.

 

Le 3 mars 1925, une commission nationale du mémorial a été mise en place suite à d’âpres négociations avec le président américain Calvin Coolidge et une délégation du Congrès qui approuvèrent le projet.

Le président Calvin Coolidge voulait absolument

que deux présidents républicains et un président démocrate soient sculptés à côté du premier président Washington.

Ils furent choisis pour leurs rôles dans la préservation et l’expansion du territoire national.

 

Les travaux débutèrent le 4 octobre 1927 et furent terminés le 31 octobre 1941.

 

Pendant cette période, pour commémorer les 150 premières années de l’histoire des États-Unis, Gutzon Borglum fut aidé par 400 ouvriers qui sculptèrent un à un les quatre visages des Présidents d’une hauteur de 18 mètres 10.

 

Dsc04718 2             Dsc04721 2             Dsc04783 3

 

Les quelques centaines d’ouvriers, dont la plupart étaient des mineurs, des sculpteurs ou des spécialistes de l’escalade, utilisaient de la dynamite, des marteaux piqueurs pneumatiques (nouveau pour l’époque) et des ciseaux de taille pour enlever la roche de la montagne.

Un escalier a été construit au sommet de la montagne pour y fixer des cordes.

Les travailleurs étaient reliés par des harnais attachés à ces cordes.

 

Au total, environ 450 000 tonnes de roche ont été excavées de la montagne.

 

Mr1                          Gutzonborglum  

                  En cours                                                           Gutzon Borglum

 

La tête de George Washington a été commencée en premier.

En raison des problèmes économiques des États-Unis causés par la Grande Dépression, elle n’a été achevée que sept ans après et ouverte au public le jour de l'Indépendance, le 4 juillet 1934.

Un grand drapeau américain a été placé sur la tête de Washington avant qu'elle ne soit dévoilée, ce qui sera renouvelé pour chacune des têtes des autres présidents.

 

En 1933, le « National Park Service », qui participa au projet et à ses infrastructures, s’occupera désormais de la juridiction du site.

 

La tête de Thomas Jefferson fut la suivante à être mise en chantier, à la droite de celle de Washington.

Le sculpteur Gutzon Borglum a dû s’y reprendre par deux fois pour réussir le visage de Thomas Jefferson.

 

Dsc04781 Dsc04748 Dsc04728 1

 

En 1934, la première tentative, à droite de George Washington, n’a pas été couronnée de succès pour un problème de qualité du granite et le visage fut détruit à coups d'explosifs.

La deuxième tentative, inaugurée en 1936, a été la bonne mais cette fois-ci à gauche de George Washington.

 

La tête d'Abraham Lincoln était la plus difficile à réaliser à cause de sa barbe. Mais elle fut achevée le 17 septembre 1937, située à l'extrême droite de la falaise.

Cette date de finition du visage de Lincoln correspondait au 150e anniversaire de la signature de la Constitution des États-Unis en 1787.

 

Pendant la construction de la tête de Roosevelt, des aménagements pour les touristes étaient en cours de construction comme les canalisations, l'éclairage et un centre d'accueil.

Ne trouvant pas la roche appropriée, les sculpteurs ont été obligés de reculer le visage plus profondément dans la montagne.

Le 2 juillet 1939, le visage du président Theodore Roosevelt fut à son tour inauguré.

     

Un projet de loi présenté au Congrès en 1937 a proposé qu'une sculpture de la tête de Susan B. Anthony soit incluse parmi les Présidents du Mont Rushmore, mais ce projet a été abandonné pour un manque de crédits.

Susan B. Anthony était une militante américaine des droits civiques qui joua notamment un rôle central dans la lutte pour le suffrage des femmes aux États-Unis.

 

Il est à noter qu’aucun ouvrier n'a trouvé la mort lors de la réalisation de la sculpture, ce qui est remarquable pour l’époque.

 

Dsc04801    Dsc04800 2   Dsc04763

 

L'atelier du sculpteur, le « Sculptor's Studio », contenant une exposition de moules en plâtre et d’outils ayant servi à la réalisation de l’œuvre, fut construit en 1939.

 

Borglum avait pensé réaliser un panneau géant en lettres dorées, haut de 2,44 mètres, qui aurait indiqué les faits historiques comme la déclaration d’indépendance, la constitution américaine, l’achat de la Louisiane et sept autres acquisitions comme l’Alaska ou le Texas.

 

Mais Gutzon Borglum mourut en mars 1941 d’une embolie.

C’est finalement son fils, Lincoln Borglum, qui acheva le projet avec les derniers détails du Mount Rushmore restant à réaliser, juste à temps pour la cérémonie d’inauguration du 31 octobre 1941.


Suite au manque de fonds, les travaux s’achevèrent car initialement le projet prévoyait de sculpter également le buste des quatre présidents.

 

L’œuvre magistrale de Borglum coûta 989 992,32  dollars de l’époque.

 

Le « Mount Rushmore National Memorial », connu sous le nom de « Shrine of Democracy », est devenu l'une des images les plus emblématiques d'Amérique et une attraction touristique internationale.

 

Dsc04765   Dsc04764 2 Dsc04731

 

En 1990, des travaux d’infrastructure tout autour du site furent réalisés pour améliorer l’accueil des nombreux visiteurs comme la création d’un musée, une maison du tourisme et des sentiers balisés.

 

En 1991, Mount Rushmore a célébré son 50e anniversaire après avoir subi un projet de restauration de 40 millions de dollars

 

Le "Presidential Trail » (sentier présidentiel) est un sentier pédestre et une promenade qui débute à « Grandview Terrace » et parcourt les forêts de pins jusqu'au « Sculptor's Studio ».

Celui-ci montre la construction du monument à travers une projection de 30 minutes.

 

Dsc04758 Dsc04759 Dsc04771

 

Le 8 juillet 2005, la société allemande Kärcher (nettoyeurs haute pression), nettoya la sculpture avec de l’eau pressurisée et chauffée à 95 °C.

 

Pas loin, dans un canyon, on peut trouver une chambre forte creusée dans les rochers et contenant 16 panneaux en porcelaine émaillée gravés du texte de la Déclaration d’Indépendance, de la Constitution, de l’histoire américaine et de la biographie des quatre présidents et de Borglum.

Cette chambre fut ouverte en 1998.

 

Le musée Borglum se situe dans le mémorial.

Il comporte deux salles de projection de 125 places chacune projetant un film de 13 minutes sur l’histoire du Mont Rushmore.

 

Le soir, les sculptures sont éclairées pendant deux heures.

 

                    

 

Par la suite, on envisagea d’ajouter la tête de John Fitzgerald Kennedy et celle de Ronald Reagan au Mont Rushmore. Mais le projet fut abandonné.

 

Le mémorial accueille plus de deux millions de visiteurs chaque année.

 

En 1971, des membres des mouvements indiens de la région occupèrent le monument du Mont Rushmore en signe de protestation et baptisèrent le site « Mont Crazy Horse ».

 

Le grand sorcier John Fire (Cerf Boiteux) pria sur la montagne pour remémorer la promesse non tenue des Blancs à la suite de la rupture du traité avec les Indiens Sioux Lakotas, en mettant en avant qu’avec ce monument, on veut montrer la supériorité des Blancs sur la nation indienne.

En effet, les quatre présidents étaient en fonction durant l’acquisition des terres ancestrales sacrées amérindiennes.

Pour adoucir le sujet de la discorde, un directeur d’origine amérindienne a été nommé en 2004 à la tête du parc.

 

Pour répondre aux préoccupations des Amérindiens au sujet du site du Mont Rushmore, un autre mémorial, le « Crazy Horse Memorial » est actuellement en construction, pas loin, dans les Black Hills à 1 745 mètres de haut, s’agissant également de la plus haute montagne de la région.

 

Il représente le célèbre chef Amérindien Crazy Horse qui regarde par-dessus la crinière de son mustang vers l’Est, la terre sacrée de ses guerriers.

 

Dsc04806 Dsc04867 Dsc04807

 

La fondation « Crazy Horse Memorial Foundation » a refusé les aides financières du gouvernement fédéral américain pour cette sculpture qui devra être plus grande que le Mont Rushmore.

 

L’œuvre a été démarrée en 1948 par le sculpteur d'origine polonaise Korczak Ziółkowski, aidé par le chef indien Henry Standing Bear.

 

Le sculpteur décéda en 1982 à l'âge de 77 ans.

Ses descendants continuèrent les travaux de cette sculpture qui pourraient durer encore cinquante ans selon les estimations.

 

En raison de la renommée du Mont Rushmore, le site apparait maintes fois dans la culture populaire, dans la littérature, le cinéma, la télévision, la musique par exemple.

 

On peut voir la sculpture des Présidents avec des visages supprimés ou modifiés ou encore ajoutés ou parodiés, comme dans Superman 2 où le général Zod et ses complices usent de leurs superpouvoirs pour remplacer les quatre visages par les leurs.

De la même façon dans le film « Mars Attacks » de Tim Burton, les martiens utilisent leurs soucoupes volantes pour retravailler en quelques secondes les effigies présidentielles en les remplaçant par des visages extra-terrestres.

Trey Parker et Matt Stone ont utilisé le Mont Rushmore pour leur film « Team America : World Police ».

Dans le téléfilm « Cyclone Catégorie 7 : Tempête mondiale », des infiltrations d'eau dues à la présence des tornades font s'écrouler la tête de George Washington, tuant dans sa chute le garde du parc.

Dans le film « Benjamin Gates et le livre des secrets »Nicolas Cage fouille les secrets de la montagne.

 

Le mémorial a également été utilisé au cinéma dans la scène de poursuite finale du film de « North by Northwest », « La mort aux trousses » d'Alfred Hitchcock en 1959 avec Cary Grant, James Mason et Eva Marie Saint.

Pour la petite histoire, le Dakota du Sud avait interdit de filmer sur le mont Rushmore lui-même et Hitchcock a fait construire un modèle à grande échelle de la montagne dans un studio d'Hollywood.

Film 1                          Film1

 

Le Mont Rushmore est au centre du roman Collines Noires (Black Hills) de l'écrivain américain Dan Simmons.

 

Deep purple  ALBUM "IN ROCK" de DEEP PURPLE

Dans la musique, l’album « In Rock » le groupe de Rock « Deep Purple » a remplacé les quatre présidents du monument par les cinq membres du groupe.

 

Le président Donald Trump a fait une blague lors d'un meeting concernant l'ajout de présidents américains sur le Mont Rushmore.

Ses remarques ont eu une réaction mitigée auprès des médias car les gens ont imaginé la tête du président actuel sculptée dans la montagne aux côtés de George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln !

     

 

Highwaymen                     Quater

 

             THE END 

Date de dernière mise à jour : 22/10/2017