ARTICLE & PHOTOS DE ROLAND ROTH  Dscn2353

 

 

Logo napa   NAPA VALLEY - CALIFORNIA 

                  1ère  PARTIE 

 

Napa Valley est une région viticole américaine (American Viticultural Area, dénommé AVA) qui se situe dans le comté de Napa, en Californie.

La Californie est le pays de l’American Dream faisant penser à la ruée vers l’or, au cinéma hollywoodien, aux mouvements beatniks et hippies des années 1960/70, à la Silicon Valley et aussi maintenant aux « wineries ».

      « Welcome to this world famous wine growing region » 

                                 

Il paraît que Napa Valley est la seconde destination touristique de Californie après Disneyland.

Les vignobles californiens sont situés à la même latitude que l’Espagne ou l’Afrique du nord et s’étirent sur une longue bande de terre de 2000 km entre Mendocino County au nord et San Diego au sud.

 

La Californie possède en tout 5 grandes régions viticoles qui englobent 15 comtés producteurs de vin.

En partant du sud au nord :

La région de South Coast avec les comtés de Los Angeles, Riverside, Orange, San Diego.

La région de Central Coast qui s’étend de San Francisco à Santa Barbara et comprend 3 grands comtés : Santa Barbara, San Luis Obispo, Monterey situé à la limite entre climat chaud et climat froid.

 

La région de North Coast est la grande région viticole californienne avec les comtés de Napa, de Sonoma, de Lake et de Mendocino.

Dans cette région du nord de la Californie, les « American Viticultural Area » (AVA) sont :

Alexander Valley • Anderson Valley • Atlas Peak • Bennett Valley • Benmore Valley • Chalk Hill • Chiles Valley • Clear Lake • Cole Ranch • Covelo • Diamond Mountain District • Dos Rios • Dry Creek Valley • Green Valley of Russian River Valley • Guenoc Valley • High Valley • Howell Mountain • Knights Valley • Los Carneros • McDowell Valley • Mendocino • Mendocino Ridge • Mt. Veeder • Napa Valley • North Coast • Northern Sonoma • Oak Knoll District of Napa Valley• Oakville • Potter Valley • Red Hills Lake County • Redwood Valley • Rockpile • Russian River Valley • Rutherford • Solano County Green Valley • Sonoma Coast • Sonoma Mountain • Sonoma Valley • Spring Mountain District • St. Helena • Stags Leap District • Suisun Valley • Wild Horse Valley • Yorkville Highlands • Yountville.

 

Après ces généralités sur les vins californiens, revenons à cette région de Napa Valley.

 

Dscn2427 Dscn2429 Dscn2428

 

Napa Valley est un nom d'origine indienne qui signifie « terre d'abondance ».  Le nom « Napa » est probablement dérivé du nom du village du sud de Nappan.

Elle est une vallée de 48 km de long allant de la baie de San Francisco au sud au Mont Saint Helena (1453 mètres) au nord qui est un ancien volcan avec une végétation méditerranéenne et elle fait environ 8 kilomètres de large.

Sur les côtés, la vallée est délimitée entre 2 chaînes de collines : Mayacamas à l’ouest et Vaca à l’est et elle est divisée en deux zones viticoles.  

La haute vallée, dont la ville principale est Santa Helena et qui s’étend sur une dizaine de kilomètres de Calistoga à Rutherford jusqu’à la zone de la basse vallée de Oakville au sud qui se distingue par un sol pierreux, un climat sec et frais et par l’emplacement du vignoble sur les coteaux. 

C’est l'une des plus grandes régions vinicoles du monde.

 

Dscn2392 Dscn2421 P1010068

 

C’est la région de production de vin qui remonte au 19èmesiècle, la plus prestigieuse et la plus connue des États-Unis.

Plusieurs microclimats existent au sein de la région en raison de diverses conditions météorologiques et d'influences géographiques. 

La Napa Valley profite d’un climat méditerranéen avec un ensoleillement important. 

Les brouillards remontent de la baie de San Francisco et se dissipent le plus souvent dans le courant de la matinée. 

Le nord est abrité et protégé par les montagnes et profite d'un climat chaud. 

Le sud de la vallée profite d'un climat frais à la saison de la croissance des vignes en raison de la proximité de la baie de San Pablo. 

La partie orientale de la vallée tend à être plus aride à cause des tempêtes hivernales amenant des précipitations importantes sur les montagnes et les collines de l'ouest.

La géologie, avec un relief de champs vallonnés et un sol fertile, est adaptée à une viticulture de qualité.

 

 Dscn2426 Dscn0788 Dscn2367 

 

On y compte plus de 250 propriétés viticoles et les cépages principaux sont les célèbres cabernet sauvignon, le merlot, le cabernet franc, le pinot noir, le zinfandel, le chardonnay, le sauvignon blanc et quelques autres.

On peut dire que 90% du vin américain est produit en Californie.

Les Américains consomment dix fois moins de vin que les Français. 

Mais ce secteur prospère emploie plus de 100 000 personnes en permanence et plus de 50 000 saisonniers.

 

 

                                         Voici l’histoire de Napa Valley : 

 

Dscn0800 Dscn2435 Dscn0723

 

Pendant la préhistoire, la vallée de Napa était habitée par les Amérindiens Patwin et des tribus Wappo dans le nord-ouest. 

La plupart des villages auraient été construits près des plaines inondables des cours d'eau de la vallée. Leur nourriture était composée de racines sauvages, de glands, de petits animaux, de sauterelles et un genre de pain fabriqué à partir de noyaux broyés de « buckeye » de Californie.

Ils construisaient des huttes faites de branches d'arbres et en été ils campaient près des rivières et des ruisseaux. 

Pendant les mois d'hiver, ils étaient à moitié vêtus de peaux d'animaux sauvages. La population préhistorique maximale ne dépassait pas 5000 personnes.

 

Dès le début du 16ème siècle les Espagnols qui colonisaient le sud et l’est de ce qui deviendra les Etats-Unis commencèrent à planter et à travailler la vigne. 

En 1769, l’Espagne envoya des moines franciscains créer des missions sur la côte ouest (actuellement la Californie) pour convertir les tribus indiennes.

Ces moines avaient besoin de vin de messe. 

La première exploitation viticole de Californie fut fondée en 1769 par le missionnaire franciscain Junípero Serra au sud près de San Diego. D'autres missionnaires contribuaient à la plantation de vignes plus au nord et le premier vignoble de Sonoma a été planté vers 1805.

En 1776, un fort a été construit par le gouverneur espagnol Felipe de Neve, au nord-ouest de Napa. 

 

Les Russes du Fort Ross du comté de Sonoma faisaient paître le bétail et les moutons dans la vallée de Napa au début du 19ème siècle.

Au moment de la première exploration de la Napa Valley en 1823 par les premiers Européens dont Francis Castro et le père Jose Altimura, la majorité des habitants était des Amérindiens.

 

En 1823, l’une des expéditions, dirigée par des pères Jésuites dont le père José Altimira, fonda la Mission San Francisco Solano à Sonoma en Californie et planta les premières vignes pas loin de ce qui deviendra bientôt la Napa Valley.

Lorsque les premiers colons blancs sont arrivés au début des années 1830, il y avait six tribus dans la vallée parlant différentes langues et elles étaient souvent en guerre entre elles. La tribu Mayacomos vivait dans la région où par la suite Calistoga a été fondée. 

Les Callajomans se trouvaient dans la zone proche de la ville de Saint-Héléna.

Plus au sud, les Kymus habitaient au milieu de la vallée. 

Les tribus Napa et Ulcus occupaient une partie de la zone de la ville actuelle de Napa tandis que la tribu Soscol occupait la partie qui constitue maintenant l'extrémité sud de la vallée. 

Beaucoup d’Amérindiens sont morts au cours d'une épidémie de variole en 1838. 

Les colons ont également tué les voleurs de bétail.

 

Dscn0777 Dscn0753 Dscn0793

 

Entre 1836 et 1846, lorsque la Californie était une province mexicaine indépendante, les 13 « ranchos » suivants furent créés dans le comté de Napa : 

Carne Humana, Catacula, Caymus, Chimiles, Entre Napa, La Jota, Las Putas, Locoallomi, Napa, Tulucay, Yajome, Huichica et Mallacomes.

 

La Californie compte deux cépages autochtones qui ne produisaient que des vins de faible qualité. 

Les missionnaires utilisèrent un cépage noir aujourd'hui connu sous le nom de Mission. 

Ce cépage ne produisit cependant que des vins de qualité très moyenne. 

 

En 1826, Joseph Chapman fonda à Los Angeles le premier domaine à vocation commerciale en Californie comprenant environ 4 000 pieds de vigne. 

Peu après, dans la même ville, le colon français Jean-Louis Vignes, déçu par la qualité très médiocre des vins de cépage Mission, fut l'un des tout premiers pionniers à utiliser des pieds de vigne de qualité « Vitis vinifera ». 

En 1851, il posséda quelque 40 000 pieds et produisit environ 1 000 tonneaux de vin par an.

Toutefois, la plupart des vignes provenaient de plants européens introduits en 1856. 

 

En 1840, George C. Yount a été le premier colon blanc et résident anglo-saxon du comté de Napa à planter de la vigne à Napa valley. 

En effet, en 1836, George Yount, ayant obtenu la concession mexicaine « Rancho Caymus », avait construit ce qui a été la première maison en bois rond en Californie. Peu de temps après, il construisit une scierie et un moulin à grains et il a été le premier à planter un vignoble dans le comté.

Il s’est vu accorder 4780 hectares de terre de la part des autorités mexicaines. Il y planta les premières vignes deux ans plus tard. 

Yount offrit une partie de ses terres propices à la culture de la vigne à sa fille Elizabeth et à son mari Thomas Rutherford comme cadeau de mariage en 1864. 

Après la mort de Yount en 1865 à 71 ans, la ville de Yountville a été nommée en son honneur.

Ce territoire porte désormais le nom de « Rutherford ». 

 

Dscn0808 Dscn0810 Dscn0802

 

De 1850 à 1880, Thomas Rutherford avait alors investi très largement dans la production du raisin et de sa vinification et s'affirma comme vigneron et producteur de vins fins de qualité.

Un événement capital et décisif se produisit en 1848 en Californie :

On trouva de l’or à Sacramento à une centaine de kilomètres seulement de Sonoma Valley et de Napa Valley. 

La ruée vers l’or vit se lancer dans la région des milliers de colons européens et parmi eux des vignerons européens qui ont abandonné leurs domaines partout en Europe pour venir faire fortune en Amérique. 

Certains se rendirent vite compte qu’on pouvait gagner plus d’argent en cultivant dans ces vallées plutôt que de se transformer en mineur avec un tamis dans les mains. 

 

En 1869, l’ouverture de la ligne de chemin de fer transcontinentale dont le terminus ouest se situait à Sacramento va accélérer ce mouvement migratoire.  

Les Européens arrivèrent avec leurs cépages et leurs techniques de vinification. 

Les plantations de vignes, les exploitations viticoles et les « wineries » se multiplièrent dans les vallées.

 

Dscn2388 Dscn2379 Dscn2390

 

 NAPA CITY 

La ville de Napa a été fondée par Nathan Coombs en 1847.

La propriété reçue par Coombs venait de Nicolas Higuera le détenteur initial de la concession foncière mexicaine appelée « Rancho Entre Napa ».

Le premier navire naviguant sur la rivière fut le « Susana » en 1842.  

La goélette de John Sutter, le « Sacramento » navigua en 1844 pour transporter un chargement de chaux et emmener des passagers. 

 

En 1847, le premier établissement commercial de la ville était un saloon construit par Harrison Pierce un ancien meunier du « Bale Grist Mill ».

Le premier magasin général (general store) de Napa a été ouvert un an plus tard, en1848, par Joseph P. Thompson. 

En 1850, le « Dauphin » était devenu le premier navire à passagers à naviguer sur la rivière Napa afin d'ouvrir une voie de commerce.

En 1851, le premier palais de justice a été érigé. 

Au milieu des années 1850, la rue principale (Main Street) de Napa comptait, lors d’un après-midi moyen, jusqu'à 100 chevaux de selle attachés aux barrières.

 

John Patchett avait ouvert la première cave à vin commerciale dans le comté en 1859. 

Le vignoble et la cave à vin étaient situés dans une zone qui se trouve maintenant dans les limites de la ville de Napa.

 

Le « Napa Reporter » fondé par Alexander J. Cox en 1856 publia sa première édition hebdomadaire le 4 juillet 1859. 

Le « Napa Valley Register », un autre journal, fondé par JI Horrell et L. Hoxie Strong avait été publié la première fois le 10 août 1863 avec des éditions hebdomadaires pour devenir un quotidien en 1872. 

 

P1010066 Dscn2407 Dscn2409

 

Napa a été constituée en tant que ville le 23 mars 1872 et reconnue en 1874 sous le nom de Napa city. 

Louis Bruck, un Allemand venu de Brême, a été élu comme premier maire de Napa. 

Il fut un des pionniers de Napa Valley arrivé en Californie avant 1850.

Le « Napa State Hospital », l’hôpital situé au sud de Napa, a reçu ses premiers patients en 1876. 

Le Napa Valley Opera House est devenu populaire après ses débuts le 13 février 1880 avec une production de Gilbert et Sullivan le « HMS Pinafore », mais il a été fermé par la suite après de nombreuses années et fut rétabli dans les années 1980.

Le « Napa Journal » a débuté sa publication le 16 mai 1890 et a été remplacé par le « Napa Daily Morning Journal » le 19 novembre 1922 qui sera publié jusqu'au 29 juin 1941.

 

À son apogée des années 1880 au début des années 1900 la population chinoise de la ville de Napa était passée à plus de 3000 personnes.

À la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, Napa était connue pour avoir le plus grand quartier « chaud » pour une ville californienne de sa taille. En 1905, Napa avait des maisons closes principalement concentrées sur et autour de la Clinton street.

Nathan Coombs et de nombreux autres fondateurs et constructeurs importants de la ville sont enterrés à proximité dans le cimetière de Tulocay. 

À l'entrée se trouve le tombeau de Mary (Mammy) Pleasant qui est considérée comme la mère des droits civils en Californie.

 

Napa City s’est considérablement agrandie lors de la ruée vers l'or de la Californie à la fin des années 1840 et début des années 1850. 

Après le premier hiver rigoureux dans les champs aurifères, les mineurs ont cherché refuge dans la nouvelle ville contre le froid, les inondations et les maladies. 

Une ville de tentes a été érigée le long de la Main Street. 

De nombreux ranchs de bétail se situaient aux alentours et l'industrie du bois s'était considérablement développée avec des scieries dont le bois fut transporté de la vallée sur le fleuve à Benicia et à San Francisco.

 

Dscn2387 P1010070 Dscn0815

 

À la suite de la guerre américano-mexicaine, de la révolte du drapeau de l'ours en 1846 et de la cession mexicaine en 1848, les colons ont obtenu des titres de propriété des « ranchos » originaux dans les années 1850 à 1870. 

Avant que la Californie obtienne le statut d'État en 1849, la Napa Valley se trouvait dans le territoire du district californien de Sonoma et le comté de Napa est devenu l'un des premiers comtés de cet Etat.

Ses limites incluaient également le comté de Lake au nord. 

À cette époque, les indigènes travaillaient comme ouvriers agricoles ou vivaient en petites bandes dans les collines entourant la vallée de Napa. 

Les tensions entre les colons blancs et les Amérindiens éclatèrent en 1850 avec la mort d'un colon blanc. Les soldats pourchassèrent et tuèrent tous les indiens du coin en conduisant les autres au nord vers Clear Lake. 

 

Les descendants de George Yount et du capitaine Edward Bale ont joué un rôle clé dans le développement initial du comté de Napa.

Edward Turner Bale (1810 - 1849) était un médecin immigrant anglais.

Après son mariage avec la nièce du général Vallejo Maria Guadalupe Soberanes, Edward Turner Bale est devenu citoyen du Mexique et a obtenu le « Rancho Carne Humana » à l'extrémité nord de la vallée. 

Bale a achevé la construction du moulin à grains « Bale Grist Mill » à quelques kilomètres au nord de Santa-Helena en 1846. 

Le colonel Joseph B. Chiles, un guide de l'un des premiers convois d'immigrants en Californie, avait obtenu le « Rancho Catacula » en 1844.

La fille aînée Lolita du propriétaire du moulin, Edward Turner Bale avait épousé Louis Bruck. 

En 1848, Bale mourut et Bruck devint l'exécuteur testamentaire de la « Bale Grist Mill » et des terres de « Rancho Carne Humana ».

Le 26 décembre 1860, une autre fille de Bale, Carolina, sœur cadette de Lolita, épousa le vigneron Charles Krug, un compatriote prussien et viticulteur pionnier à Sonoma Valley. 

Krug eut une dot qui comprenait des terres près du moulin de Bale au nord de Santa-Helena pour établir la première cave commerciale de la vallée.

 

        

 

Au milieu du 19ème siècle, la viticulture prit son essor dans la Californie du Nord et certains des pionniers furent des émigrés européens. 

La ruée vers l'or de 1849 vit exploser rapidement la population de la région et le vin devint une denrée très recherchée.

Des Allemands, les frères Beringer, s’installèrent également dans la région et y fondèrent leurs exploitations. 

Le marchand d'origine finlandaise Gustave Niebaum s'y installa sur une parcelle de terrain qui deviendra plus tard le domaine Inglenook à Oakville. 

En 1857, l'immigré hongrois Agoston Haraszthy, fonda dans le comté de Sonoma, le premier domaine de la région « Buena Vista » et rédigea pour la législature de l'État le premier rapport sur les cépages et les vins californiens. 

Il prôna l'importation de pieds de vigne européens et l'assemblage de différents cépages sur le modèle des vins du vieux continent.

 

En 1859, l'Anglais John Patchett fit construire le premier véritable domaine de la vallée de Napa et créa le premier vignoble dont le vin fut réellement commercialisé.

Le vignoble et la cave à vin se trouvaient dans une zone qui est maintenant dans les limites de la ville de Napa. 

En 1861, après avoir travaillé comme vigneron pour John Patchett, Charles Krug fonda sa propre cave et le premier établissement vinicole commercial à Santa-Helena. 

La population du comté a commencé à croître vers les années 1850 avec l’installation de pionniers, de prospecteurs et d’entrepreneurs divers comme des colons qui élevaient principalement du bétail et cultivaient des céréales et des fruits. 

 

Dscn0718 1 P1010067 Dscn0742

 

En 1858, une grande ruée vers l'argent a eu lieu dans Napa Valley et les mineurs affluaient vers les collines orientales de la vallée.

Dans les années 1860, l'exploitation minière s'est poursuivie à grande échelle avec l’implantation de mines dans la région du comté de Napa.

La mine la plus connue était la mine « Silverado », près du mont Sainte-Hélène. 

La mine a été immortalisée par Robert Louis Stevenson dans son classique « The Silverado Squatters ». 

Une colonie de travailleurs chinois s’était établie à Napa au début des années 1860.

La première vague de travailleurs de la province chinoise de Canton arriva en Californie et dans les mines du comté de Napa pour effectuer les travaux manuels nécessaires à la construction des infrastructures de la région et à travailler dans les mines. 

Les problèmes raciaux contre les Chinois, la fin de l'esclavage au Brésil et la guerre civile aux États-Unis conduisirent à la nécessité de recruter un nouveau groupe de travailleurs. Une nouvelle vague de main-d'œuvre européenne du sud venait des provinces côtières proches du port de Gênes en Italie pour travailler dans les mines d'argent du comté de Napa à Knoxville, Oat Hill et les contreforts de la Sierra.

 

Dans l'histoire de la ville de Napa, les noms d'Arata, Banchero, Borreo, Rossi, Navone, Bartolucci, Massa sont les noms de nombreuses familles qui se sont implantées autour de l'église catholique Saint-Jean et « Little Italy » de Napa sur East First Street, Juarez et Third Street.

 

En 1869, FA Sawyer a fondé la « Sawyer Tanning Company » à Napa et a été rejoint dans l'entreprise par son père BF Sawyer un an plus tard. La compagnie était devenue la plus grande tannerie à l'ouest du Mississippi. 

 

Les inondations de la rivière au centre-ville de Napa pendant les tempêtes hivernales sont courantes depuis la création de la ville. Des documents datant de 1862 décrivent vingt-sept événements d'inondation importants. 

L'inondation de 2005 était la 23ème inondation la plus grave de la rivière Napa depuis 1865. 

 

Dscn0828 Dscn2411 Dscn0826

 

 

 FIN DE LA 1ère PARTIE 

 

  Asuivre        2ème PARTIE :   cliquez

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 08/06/2020