CHRONIQUE DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE 1781

 

( ANNEE PAR ANNEE DE L'INDEPENDANCE AU 20ème SIECLE )

 

             QUE S'EST-IL PASSE EN : 

             1781 

              

 

Marquis de lafayette Yorktown Marquis de cornwallis

Marquis de La Fayette                                                    Bataille de Yorktown                                         Marquis de cornwallis

          

Le 1er janvier,  mutinerie des troupes pennsylvaniennes cantonnées près de Morristown, au New Jersey. Elles marchent sur le Congrès continental de PhiladelphieGeorge Washington parvient à négocier un accord avec les mutins sans recourir à la force : la moitié des soldats est démobilisée et l’autre autorisée à partir en permission. Une révolte de moindre envergure éclate peu après au sein des troupes du New Jersey. Deux cents hommes marchent sur Trenton, la capitale de l’État, mais Washington les fait encercler et désarmer par 600 soldats. Trois meneurs sont jugés et deux d’entre eux sont exécutés par des pelotons composés de leurs camarades.

Le 2 janvier, la colonie de Virginie cède au Congrès ses territoires occidentaux au nord et à l'ouest de la rivière Ohio (et à l'est du Mississippi), terre qui deviendra le Territoire du Nord-Ouest l.

Le 5 janvier, la ville de Richmond en Virginie est incendiée par les forces navales britanniques, commandées par Benedict Arnold.

Le 7 janvier, à Morristown dans le New Jersey, les vétérans de l’armée se révoltent alors qu’ils n’avaient pas touché leur solde depuis un an.

Le 17 janvier, le général anglais Banastre Tarleton, le fléau des armées américaines en Caroline du Sud, a été vaincu par les 1100 soldats du général Daniel Morgan près de Cowpens en Caroline du Sud.

Le 27 janvier, le général Robert Howe a fait fusiller deux meneurs d’une mutinerie pour désobéissance aux ordres.

Le 2 février, les articles de la Confédération sont signés par le Maryland, le treizième et dernier État à le faire.

Le 20 février, Robert Morris devient surintendant des Finances au Gouvernement du Congrès continental.

Le 1er mars, le Congrès continental américain adopte les Articles de la Confédération. Il devient le Congrès de la Confédération.

Le 2 mars, adoption par le Congrès de sa nouvelle dénomination : « les Etats-Unis assemblés en Congrès ».

Le 15 mars, l’armée américaine, commandée par le général Greene, a battu en retraite à la bataille de Guilford en Caroline du Nord.

Le 16 marsbataille du cap Henry, indécise entre la France et la Grande-Bretagne.

Le 25 avril, le général anglais Cornwallis quitte Wilmington en Caroline du Nord avec 1500 hommes pour éliminer la Virginie.

Le 25 avril, les troupes anglaises de Lord Rawdon ont défait le général Nathanael Greene à Hobkirk’s Hill en Caroline du Sud.

Le 29 avril, La Fayette sauve Richmont, la capitale de la Virginie, de l’encerclement par les Britanniques.

Le 5 mai, en Nouvelle-Angleterre, la fondatrice de la secte des shakers, mère Ann Lee, fait scandale. Certains de ses membres la prennent pour une réincarnation féminine de Dieu.

Le 6 mai, arrivée de renforts français à Boston.

Le 9 mai, victoire espagnole sur les Britanniques à la bataille de Pensacola.

Le 10 mai, les Anglais restituent Pensacola en Floride aux Espagnols abandonnant ainsi la Floride occidentale. L’Espagne contrôle toute la Floride.

21 mai, rencontre à Wethersfield dans le Connecticut de Washington avec Rochambeau.

Le 26 mai, le Congrès approuve l’idée d’une banque nationale.

Le 3 juin le Virginien Jack Jouett commence sa chevauchée nocturne pour avertir Thomas Jefferson et la législature de la Virginie de l’approche de la cavalerie britannique de Banastre Tarleton envoyée pour les capturer.

Le 11 juin, à Philadelphie, John Adams est nommé négociateur unique assisté d’une commission de paix comprenant Benjamin Franklin, Thomas Jefferson, John Jay et Henry Laurens.

Le 6 juillet, victoire britannique à la bataille de Greenspring Farm.

Le 11 juillet, Thomas McKean est élu Président du Congrès continental.

Le 20 juillet, en Virginie, des esclaves se révoltent et incendient la ville de Wilmington et son capitole.

Le 26 août, l’Anglais Cornwallis attaque la Virginie et Washington franchit l’Hudson et se dirige vers le sud.

Le 30 août, l'escadre du comte de Grasse arrive à la baie de Chesapeake, ce qui coupe la retraite, par voie maritime, du général britannique Charles Cornwallis.

Le 4 septembre, fondation de la ville de Los Angeles par 44 colons espagnols sous le nom de El Pueblo de Nuestra Senora La Reina de Los Angeles de Porciuncula.

Le 5 septembre,  bataille de la baie de Chesapeake, combat maritime entre Thomas Graves et le comte de Grasse1. Aucun navire coulé, mais le dispositif franco-américain est renforcé, tandis que la flotte britannique ne peut apporter de renfort au général Cornwallis.

Le 6 septembre,  victoire britannique à la bataille de Groton Heights, à Groton (Connecticut).

Le 8 septembre, le général Greene avec 2200 hommes a infligé de sérieuses pertes à l’armée britannique du Sud remettant en cause la suprématie anglaise en Caroline du Sud.

Le 10 septembre, bataille de la baie de Chesapeake : Thomas Graves abandonne sa tentative de traverser la flotte française maintenant-renforcée et revient à New York, laissant Cornwallis à son destin.

Le 26 septembre, début de la bataille de Yorktown. Les troupes alliées de George Washington, de La Fayette et de Rochambeau poussent les Britanniques vers la côte.

Le 28 septembre, Washington et Rochambeau entament le siège de Yorktown.

Le 19 octobre, la victoire décisive remportée par les Américains et les Français du génial commandant en chef George Washington sur les soldats anglais et allemands à Yorktown en Virginie semble mettre un terme à la guerre.  Les Américains et les Français commandés par La Fayette prirent d’assaut deux des plus importantes fortifications ennemies tandis que des vaisseaux de guerre français commandés par le comte François de Grasse venant des Antilles, arrivèrent à la baie de Chesapeak pour barrer la route aux Anglais.  La résistance britannique fut très faible et leur cause était perdue. Le général anglais Cornwallis prétextant une maladie, c’est le général O’Hara qui rendit les armes.  Suite à cette reddition, il présenta son épée au général français Rochambeau puis à Washington et au général Lincoln que les Anglais avaient humilié à la bataille de Charleston. 

Le 5 novembre, John Hanson est élu Président du Congrès continental.

Le 12 décembre, le gouverneur de la Virginie Thomas Jefferson a été disculpé des accusations de lâcheté dont il a fait l’objet concernant un incident survenu dans son domaine de Monticello. En effet, Jefferson et ses hôtes ont été attaqués par les Anglais et sortirent indemnes de l’embuscade. Le gouverneur a été accusé par ses détracteurs d’être un lâche et d’avoir négligé la protection militaire contre de telles attaques.

Le 23 décembre, La Fayette à bord de « l’Alliance » retourne en France et arrive à Lorient le 17 janvier 1782.

Le 31 décembre fondation de la Banque de l'Amérique du Nord par le Congrès de la Confédération.

                                                                                                                                                                                                                                                                               

 

 

 à suivre .... 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 02/11/2018