CHRONIQUE DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE 1789

( ANNEE PAR ANNEE DE L'INDEPENDANCE AU 19ème SIECLE )

 

           QUE S'EST-IL PASSE EN : 

            1789 

 

 

George washington  1789 Washington inauguration

 

En janvier : le « Children’s Magazine » parut à Hartford dans le Connecticut. C’est le premier journal destiné aux enfants. Mais il ne connaîtra aucun succès et devra cesser sa parution au bout du troisième numéro.

Le 7 janvier : L'élection présidentielle américaine de 1789 fut la première élection présidentielle tenue aux États-Unis.                                               Les candidats sont :

John Adams, ancien ministre du Massachusetts ;                                      

James Armstrong, homme politique de Géorgie ; George Clinton, gouverneur de New York ;                         

Robert H. Harrison, juge du Maryland ;                                

John Hancock, gouverneur du Massachusetts et ancien président du Congrès continental ;                

Samuel Huntington, gouverneur du Connecticut ;

John Jay, secrétaire aux affaires étrangères, de New York ;                                                                                 

Benjamin Lincoln, lieutenant-gouverneur du Massachusetts ;                                                                         

John Milton, secrétaire d'État de Géorgie ;                        

John Rutledge, ancien gouverneur de Caroline du Sud;                                                                              

Edward Telfair, ancien gouverneur de Géorgie ;

George Washington, ancien commandant-en-chef de l'armée continentale (chef de l'armée américaine) de Virginie.                                                                                                                                                                                                                                  

Avant l'élection, le pays ne possédait pas de Président. Depuis 1777, les articles de la Confédération avaient créé une fonction de Président des États-Unis au Congrès, qui n'était pas une fonction exécutive mais qui correspondait au mieux à l'actuel poste de speaker de la Chambre des représentants ou de Président du Sénat. Après l'indépendance de la fédération en 1783, la Constitution fut adoptée en 1787 et fut appliquée en 1788, ouvrant la voie à l'élection d'un Président des États-Unis.

Le 21 janvier : The Power of Sympathy, le premier roman américain de l'écrivain William Hill Brown est imprimé à Boston.

Le 23 janvier : l'université de Georgetown est fondée à Washington D.C.

Le 2 février : James Madison est élu au Congrès aux dépens de son rival mais ami James Monroe.

Le 4 février : George Washington, ancien commandant-en-chef de l'armée continentale des États-Unis lors de la guerre d'indépendance, fut élu Président à l'unanimité, premier Président des États-Unis, sans aucune opposition véritable. De fait, l'enjeu de l'élection ne résidait pas dans la désignation du Président, car la candidature de Washington apparaissait comme une évidence. Tous les grands électeurs votèrent pour lui et il reste l'unique Président américain élu à l'unanimité du collège électoral. La position de vice-président revient à John Adams, qui termina deuxième avec 34 voix.

Le 4 mars : Le premier Congrès se réunit suite à l’entrée en vigueur de la Constitution soit treize ans après la Déclaration d'indépendance des États-Unis. 

Le 1er avril : au Capitole, la Chambre des représentants des États-Unis atteint son premier quorum et Frederick Muhlenberg est le premier à être élu comme Président de la Chambre des représentants des États-Unis.

Le 6 avril : proclamation de l'élection de George Washington comme premier Président des États-Unis. 

Congrès de la Confédération :

Président : George Washington (Sans étiquette) à partir du 30 avril.                                                                    

Vice-président : John Adams (Pro-Administration Party) à partir du 21 avril.                                                              

Secrétaire d'État intérimaire : John Jay à partir du 26 septembre.                                                                              

Chambre des représentants - Président : Frederick Muhlenberg (Pro-Administration Party) à partir du 1er avril.

Le 14 avril : Arrivée à Mount Vernon en Virginie du secrétaire du Congrès, Charles Thomson, qui informe Washington de son élection à la présidence des Etats-Unis d’Amérique.

Le 30 avril : cérémonie d'investiture à New York  de George Washington. C’est devant le Sénat et la chambre des représentants, réunis dans le « Federal Hall » situé à l’angle de Broad Steet et de Wall Street, que le Président des Etats-Unis George Washington a prêté serment de sauvegarder, de protéger et de défendre la constitution. Lors de la prestation de serment, le Président portait un complet simple et des bas blancs en soie ainsi que sa vieille épée de cérémonie.                                                                           

Depuis son entrée en fonction le 30 avril, George Washington a progressivement constitué son gouvernement en nommant Thomas Jefferson à la tête du ministère des affaires étrangères (le 27 juillet), le plus compétent après Benjamin Franklin trop âgé. Le nouveau vice-président est John Adams. Le 7 août est créé le ministère de la guerre avec Henry Knox qui devient le chef d’une armée de 840 hommes. Le 2 septembre est nommé Alexander Hamilton pour gérer les finances et Edmund Randolph au ministère de la justice.

Le 7 mai : Tenue du premier bal d’inauguration d’une présidence.

Le 9 mai : influencés par le Dr. Benjamin Rush qui critique la consommation excessive d'alcool, environ 200 fermiers du Connecticut forment une association de modération à Litchfield.

Le 12 mai : à New-York, le mouvement des anti-fédéralistes vient de se réorganiser au sein d’une nouvelle communauté fraternelle : « la Tammany Society of Columbian Order » en souvenir d’un chef Indien Delaware, un personnage de légende qui avait accueilli William Penn en 1682.

Le 1er juin : à New-York, la première loi adoptée par le nouveau Congrès concerne la procédure de prestation de serment pour les fonctionnaires.

Le 1er juin : début de la construction de Fort Washington, à Losantiville (Cincinnati) dans l'Ohio, pour protéger les premières colonies américaines dans le Territoire du Nord-Ouest.

Le 27 juillet : le Gouvernement fédéral des États-Unis crée le « Department of Foreign Affairs » et en septembre 1789 le département reçut son nom actuel de Département d'État des États-Unis. Ce fut la première agence fédérale à être créée sous la nouvelle constitution. La Constitution des États-Unis donnait au Président la responsabilité de conduire les affaires étrangères de la nation, mais le besoin de disposer d'un département de l'exécutif spécialisé dans ce domaine se révéla rapidement.

Le 7 août : Création du Département de la Guerre des États-Unis.

Le 7 août : Le Congrès organise le Territoire du Nord-Ouest par l'Ordonnance du 13 juillet 1787. Ce territoire regroupe les États actuels de l'Illinois, de l'Indiana, du Michigan et du Wisconsin ainsi que le Nord-Est du Minnesota et la majeure partie de l'Ohio.

Le 21 août : la Déclaration américaine des Droits est adoptée par la Chambre des représentants.

Le 2 septembre : création du Département du Trésor des États-Unis.

Le 11 septembre : Alexander Hamilton (1755-1804) est nommé secrétaire au Trésor de 1789 à 1795.              

 Il propose une série de lois favorables aux plus riches, adoptées par le Congrès : mise en place d’une Banque des États-Unis, loi sur les tarifs douaniers pour venir en aide aux manufacturiers, remboursement des titres de la dette publique à leur valeur nominale la plus élevée, lois fiscales autorisant la collecte d’impôts pour permettre le remboursement de ces titres.

Le 15 septembre : Naissance de James Fenimore Cooper, écrivain américain né à Burlington dans le New Jersey, mort à Cooperstown dans l'État de New York le 14 septembre 1851. Il est notamment l'auteur du livre « Le Dernier des Mohicans ».

Le 24 septembre : le « Federal Judiciary Act » vient d’être adopté qui prévoit la création de trois cours de justice itinérantes, de treize districts correspondant aux Etats et d’une cour suprême permettant d’équilibrer les pouvoirs entre le gouvernement et la justice.

Le 24 septembre : le « Judiciary Act of 1789 » établit les juges fédéraux et les marshals. 

Le 25 septembre : Après de nombreuses discussions, le nouveau Congrès propose une série de douze amendements qui concrétisent bon nombre des revendications défendues par les anti-fédéralistes. Les principes définis dans la Déclaration des droits de Virginie rédigée en 1776 par James Masson, sont repris et délimitent les droits respectifs des individus et des Etats. Dans les deux chambres, le quorum pour l’adoption de ces amendements a été atteint. C’est aux Etats de les ratifier.

Le 29 septembre : le Congrès a voté une loi portant sur la création de la nouvelle armée des Etats-Unis qui comptera dorénavant mille hommes de troupe et officiers. Les soldats de carrière sous contrat sont obligés de payer de leurs propres deniers leur uniforme et équipement. Depuis la dissolution de l’armée de terre par Washington en 1782, l’Amérique n’avait plus d’armée régulière ni d’armée de métier. L’ex. général Henry Knox vient d’être nommé secrétaire à la guerre.

Le 6 novembre : John Carroll est confirmé comme le premier évêque catholique aux États-Unis après avoir été élu par le clergé local en avril de cette même année. Il sera ordonné évêque le 15 août 1790, il est chargé du diocèse de Baltimore.

Le 20 novembre : le New Jersey est le premier état à ratifier la Déclaration des Droits.

Le 21 novembre : la Caroline du Nord ratifie la Constitution des États-Unis et devient ainsi le douzième État des États-Unis.

Le 26 novembre : on observe un jour national du Thanksgiving aux États-Unis.

Le 11 décembre : fondation de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, c'est aujourd'hui la plus vieille université publique des États-Unis.

Le 20 décembre : création de la première filature industrielle américaine de coton d'après le procédé « Arkwright » introduit en Nouvelle-Angleterre par Samuel Slater.

Le 20 décembre : Thomas Jefferson revient d'Europe, apportant la première machine à macaronis aux États-Unis.

En décembre : l’assemblée de l’Etat de Virginie cède une terre riveraine du Potomac comprenant la ville d’Alexandria pour y édifier une capitale fédérale.

A Honolulu : le navire américain Columbia mouille dans le port des îles Sandwich ( Hawaii ) après avoir franchi le Cap Horn.

En Louisiane : des aristocrates français, fuyant les événements révolutionnaires parisiens, s’installent à Saint-Martinville, à l’ouest de la Nouvelle-Orléans, quartier qui sera connu plus tard sous le nom de « Petit Paris ».

Au Kentucky : Les habitants du comté de Bourbon utilisent de préférence le maïs indien comme ingrédient de base pour la fabrication du Whiskey. Depuis la première distillation en 1746, cet alcool est devenu typique de cette région. Son goût évoque étrangement l’eau qui court entre les pierres à chaux et le parfum des fûts en chêne noirci. Le créateur de cet arôme spécial est le révérend Elijah Craig.

 

 

à suivre .....

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 26/05/2019