L' EXPEDITION DE LEWIS & CLARK

                                    ARTICLE DE ROLAND ROTH 

 

 

Lavis

 

 INTRODUCTION 

Suite à la vente par Napoléon Bonaparte de la Louisiane en 1803, le président des États Unis d’Amérique Thomas Jefferson a commandé une expédition pour explorer et cartographier ce territoire et trouver un itinéraire pour accéder à cette moitié occidentale du continent. 

Le trajet devra se faire par l’intermédiaire des fleuves et des rivières, le plus direct, à des fins commerciales et y établir une colonisation américaine.

Thomas Jefferson voulait aussi déclarer la souveraineté des États-Unis sur les terres occupées par toutes les tribus indiennes le long du Missouri ce qui lui a permis l’estimation précise des ressources de cette grande Louisiane récemment achetée.

Les deux militaires, Lewis et Clark ont été désignés pour monter une expédition de mai 1804 à septembre 1806 qui fut appelée « Corps of Discovery Expedition ».

Lewis et Clark s’étaient rencontrés près de Louisville dans le Kentucky, en octobre 1803.

 

Lewclak                Fhjk

 

Cette première expédition américaine, qui explora le vaste territoire acquis par l'achat de la Louisiane ainsi que l’ouest des États-Unis vers la côte du Pacifique, est partie près de Saint-Louis pour assurer la souveraineté des États-Unis sur les Indiens le long du fleuve Missouri et d’établir des échanges commerciaux avec ces tribus indiennes de la région.

Le Corps of Discovery était composé de volontaires de l’armée américaine sous le commandement du capitaine Meriwether Lewis et de son ami, le sous-lieutenant William Clark .

Le but de l’expédition était également scientifique et économique afin d’étudier la faune et la flore et l’aspect géographique de la région.

 

« Dans cet article, je ne souhaite pas raconter cette expédition dans le détail mais plutôt passer en revue la chronologie de l’aventure, mois par mois ».

 

 Chronologie de l'expédition Lewis et Clark 

 Clark et lewis Lew​ Exp

                                                          De mai 1804 à septembre 1806 

 

 En 1804 : 

Le 14 mai: Le Corps d’expédition quitte le camp Dubois à 16 heures pour le début du voyage vers l’Oregon et la côte du Pacifique.

Le 16 mai: L’expédition arrive à St. Charles au Missouri.

Le 21 mai: départ de St. Charles à 15h30.

Le 24 mai: traversée du col de Boones où se trouve la maison du célèbre trappeur L. Willenborg.

Le 25 mai: L'expédition traverse le village de « La Charrette » sur le Missouri qui est la dernière colonie de blancs sur la rivière.

Le 1er juin: L'expédition atteint la rivière Osage .

Le 12 juin: Lewis et Clark font la connaissance de trois trappeurs dans deux pirogues dont Pierre Dorion Jr. 

Lewis et Clark demandent à Dorion de servir comme interprète au camp des Sioux.

Le 26 juin: L'expédition arrive à Kaw Point où la rivière Kansas chemine dans le bassin du Missouri.

 

Lac MoieyRot

 

Le 28-29 juin: Un membre de l’expédition, John Collins étant de garde s'introduit dans la réserve des provisions et se saoule. Collins est jugé et reçoit 100 coups de fouet.

Le 4 juillet: le jour de l'indépendance des Etats-Unis, l'expédition dénomme « Independence Creek » un lieu près d' Atchison au Kansas.

Les 11 et 12 juillet: Un deuxième procès a lieu dans les nouveaux territoires concernant Alexander Hamilton Willard qui est accusé d'avoir dormi à son poste pendant son tour de garde. Il reçoit 100 coups de fouet pendant quatre jours consécutifs.

Le 21 juillet: l’expédition atteint la Platte River, à 1030 Kms de Saint-Louis et entre dans le territoire des Indiens Sioux.

Le 1er août: 34ème anniversaire du capitaine William Clark.

Le 3 août: L’expédition tient le premier conseil officiel entre les représentants des États-Unis et les tribus amérindiennes Oto et Missouri à Council Bluffs dans l’Iowa. 

Le 18 août: 30ème anniversaire du capitaine Meriwether Lewis.

Le 20 août: le sergent Charles Floyd meurt d'une appendicite. 

Il sera le seul membre décédé lors de l'expédition.

Le 23 août: Joseph Field tue le premier bison.

 

Dsc02732 1 Dsc02730 1 Dsc02515

 

Le 26 août: Patrick Gass est élu sergent lors de la première élection dans un nouveau territoire à l'ouest du Mississippi. 

Le 30 août: Une réunion amicale se tient avec les Sioux Yankton. 

Le 4 septembre: on atteint l'embouchure de la rivière Niobrara.

Du 25 au 29 septembre: Rencontre avec les Sioux Teton. 

La communication est difficile à cause de la langue. 

Exercice et démonstration de pistolet à air comprimé, cadeaux de médailles et breloques, de manteaux militaires, de chapeaux, de tabac.

Les chefs sont invités à bord du quillard et on leur offre un demi verre de whiskey. 

Il y eut deux affrontements armés avec les Sioux. 

Du 8 au 11 octobre: ​​Passage de Grand River chez les Indiens Arikaras. 

 

Soi Rop Lot

 

Un certain Joseph Gravelins, un commerçant, a vécu pendant 13 ans avec les Arikaras. 

Le 13 octobre: ​John Newman a reçu 75 coups de fouet pour insubordination.

24 octobre: ​​rencontre avec Big White, le premier chef des Indiens Mandan. Joseph Gravelins a servi d’interprète.

24 octobre: l’​​expédition atteint les villages des Indiens Mandan et des Hidatsas. Les capitaines décident de construire le fort Mandan de l'autre côté de la rivière et du village principal.

Les nations Mandan, Hidatsa et Arikara, également appelées les Trois Tribus affiliées, sont un groupe d’Amérindiens dont le territoire s'étendait dans le bassin de la Missouri River dans les états du Dakota.

Ces tribus ont été presque entièrement décimées par les massacres, guerres et surtout les épidémies.

26 octobre: ​​René Jessaume, qui a vécu avec les Mandan pendant plus d'une décennie, a été embauché comme interprète. 

Lewis et Clark ont rencontré Hugh McCracken, un commerçant de la North West Company, François-Antoine Larocque et Charles MacKenzie.

En Novembre jusqu’au 24 décembre: le Fort Mandan est construit.

 

Fort mandan Dsc02172 Dsc02211 

 

Le 2 novembre: embauche de Baptiste La Page pour remplacer John Newman.

4 novembre: Les explorateurs rencontrent Toussaint Charbonneau, un trappeur de fourrures canadien-français vivant parmi les Indiens Hidatsas avec ses deux femmes Shoshone, Sacagawea et Little Otter.

Sacagawea devient à l'âge de 16 ans l'interprète et la guide de l'expédition de Lewis et Clark.

Les connaissances de Sacagawea sur les peuples, les milieux et les climats traversés, assurent pour une grande partie le succès de l’expédition.

 

Poi 1​ Nop​ Loi

 

 EN 1805 : 

Le 1er janvier: L’expédition du Corps of Discovery célèbre le nouvel an en tirant deux coups de canon et en jouant de la musique avec un violon, un tambourin et une corne.

Le 11 février: Sacagawea donne naissance à Jean Baptiste Charbonneau, le plus jeune membre de l'expédition. 

Jean Baptiste est surnommé "Pompy" par Clark. 

Lewis a aidé lors de l’accouchement du bébé de Sacagawea.

Le 7 avril: L’expédition quitte le Fort Mandan. Six pirogues sont mises à l’eau dans la rivière. 

 

Lit 1 Dsc05272 Dsc05215

 

Le 25 avril: On atteint la rivière Yellowstone découverte par Joseph Field envoyé en éclaireur et il a rencontré le « Big Horn Sheep », 

le mouflon d’Amérique dont il a ramené des cornes. 

Lewis a exploré cette région en pensant que ce serait un bon endroit pour construire un fort. Plus tard des forts ont été construits comme Fort Union et Fort Buford.

Le 14 mai: Une tempête soudaine fait exploser un des bateaux et des provisions et les journaux de l’expédition sont emportés par la rivière. Sacagawea a pu récupérer la plupart des objets perdus.

Du 25 avril au 3 juin: remontée de la rivière Yellowstone jusqu’à la rivière Marias, un affluent du Missouri.

Le 27 avril: On atteint l'état actuel du Montana.

Le 5 mai: Lewis avec un chasseur ont tué leur premier grizzli.

Le 8 mai: On atteint la Milk River (rivière de lait), appelée ainsi en raison de son aspect blanc laiteux. 

Du 3 au 20 juin: on explore la région de la rivière Marias aux Grandes Chutes.

Le 3 juin: L'embouchure de la rivière Marias est atteinte et le camp y est établi. 

 

Lc Gopl Dsc04934

 

Une équipe de reconnaissance est envoyée pour explorer les deux branches des rivières dont celle de la fourche nord (Marias) et de la fourche sud (Missouri). 

Le 13 juin: Lewis et quatre de ses compagnons aperçoivent les grandes chutes de la rivière Missouri. 

Le 14 juin: Lewis part pour une promenade exploratoire du côté nord de la rivière et tire un bison. Alors qu'il regarde le bison, un grizzli se faufile derrière lui et le poursuit vers la rivière.

Du 21 juin au 2 juillet: le portage des bateaux et du matériel est effectué pour contourner les chutes.

En Juin: Clark est le premier homme blanc à voir les chutes du côté sud de la rivière et il découvre une fontaine géante ( Giant Springs ).

Du 22 juin au 9 juillet: Construction d'un bateau à charpente de fer pour remplacer les pirogues. Il a été lancé le 9 juillet mais il a coulé  après une tempête. Le bateau s’est échoué et a été démantelé.

Du 10 au 15 juillet: Création d'un camp pour la construction de 2 nouvelles pirogues afin de remplacer le bateau endommagé.

Du 15 juillet au 8 août: arrivée à Great Falls chez les Indiens  Shoshone. On transporte huit pirogues à travers les montagnes pour se rendre aux « Trois Fourches », les rivières qui constituent la rivière Missouri, la rivière Jefferson, la rivière Gallatin et la rivière Madison. 

 

Dsc03467 Dsc05210 Dsc02807

 

Le 1er août: Anniversaire des 35 ans du capitaine Clark.

Le 11 août: Le capitaine Lewis rencontre le premier Américain depuis Fort Mandan.

Le 12 août: Lewis traverse la ligne de partage des eaux continentales au col Lemhi.

Le 13 août: Lewis rencontre Cameahwait, chef d'un groupe de Shoshone

Du 15 au 17 août: Lewis revient au col Lemhi et installe le camp Fortunate.

Le 17 août: Un conseil se réunit avec les Indiens Shoshone, tribu au départ hostile à leur passage et dont le chef n'est autre que le frère de Sacagawea, Cameahwait. 

Alors qu'elle aurait pu rester avec lui et son peuple, elle décide de continuer avec l'expédition.

Lewis et Clark négocient avec succès 29 chevaux pour le passage des montagnes Rocheuses. 

Ils embauchent également le guide Shoshone Old Toby.

 

 Dsc02667 1 Bil​ Dsc02479

 

Le 18 août: 31e anniversaire du capitaine Lewis. 

Le 26 août: Lewis et le groupe principal de l’expédition traversent le Continental Divide. Ils quittent ainsi le territoire nouvellement acheté des États-Unis, la Louisiane, pour entrer dans le grand territoire de l’Oregon.

Du 1er septembre au 6 octobre: ​​traversée des montagnes de Bitterroot .

Le 4 septembre: Rencontre avec le peuple Salish (Flathead Indians : les Têtes-Plates) à Ross' Hole et achat de 13 autres chevaux.

Du 9 au 11 septembre: Camp au Traveller's Rest (lieu-dit Lolo dans le Montana).

Le 13 septembre: Traversée du sentier Lolo; affamés, les explorateurs mangent des chevaux.

Du 6 au 9 octobre: rencontre de la tribu des « Nez Percé » à  Clearwater. On construit cinq nouvelles pirogues pour un voyage vers l'océan.

Du 9 octobre au 7 décembre: Descente de la rivière Clearwater, de la rivière Snake et du fleuve Columbia jusqu'à l'océan.

Du 25 au 28 octobre: ​​Camp au Rock Fort.

Le 7 novembre: Clark écrit dans son journal « Ocian (Océan) en vue! O ! La joie ».

Le 20 novembre: contact avec l'océan Pacifique à l'embouchure du fleuve Columbia.

Le 24 novembre: Le Corps expéditionnaire vote pour savoir où passer l'hiver. York l’esclave et Sacagawea sont autorisés à voter. 

Il a été décidé de camper du côté sud du fleuve Columbia.

Le 25 décembre: Le Fort Clatsop est la résidence d'hiver de l’expédition qui s’achève là.

 

Lat Dsc05275 Dsc03479

 

 En 1806 : 

Le 1er janvier: on tire une volée d'armes légères pour inaugurer la nouvelle année. 

 

 LE VOYAGE RETOUR 

Le 22 mars: Le Corps of Discovery quitte le Fort Clatsop pour le voyage de retour vers l'est.

Du 23 mars au 14 mai: voyage vers le camp Chopunnish.

Le 11 avril: Le chien de Lewis a été volé par des Indiens mais il le récupère. Sur ce, Lewis a averti le chef que tout autre acte répréhensible ou malicieux entraînerait la mort immédiate de son auteur.

Du 14 mai au 10 juin: au Camp Chopunnish on récupère 65 chevaux pour traverser les montagnes. Les montagnes Bitterroot sont encore recouvertes de neige et on ne peut pas les traverser.

Du 10 au 30 juin: voyage vers Travo's Rest (Lolo, Montana) en réalisant 300 miles de moins que pour le trajet vers l'ouest. 

Du 30 juin au 3 juillet: Camp à Traveller's Rest.

Le 3 juillet: L’expédition du Corps of Discovery se divise en deux groupes.  Lewis mène un groupe par la rivière Blackfoot et Clark emmène un autre groupe sur la rivière Bitterroot.

Du 3 au 28 juillet: Lewis retourne aux Great Falls au Missouri.

Le 3 juillet: Clark explore le Yellowstone par Three Forks. 

Le 6 juillet: Le groupe de Clark traverse la Continental Divide à Gibbons Pass .

Le 7 juillet: Le groupe de Lewis traverse le Continental Divide à Lewis and Clark Pass.

 

Dsc05057 Dsc02826 Dsc04695

 

Le 13 juillet: Arrivée à l’île White Bear. La cache faite à l’aller est ouverte mais de nombreux objets ont été détruits. L'armature en fer du bateau n'avait pas souffert matériellement.

Le 13 juillet: Ordway se sépare de Clark pour remonter la rivière Missouri et rencontrer là-bas Lewis et Gass.

Le 15 juillet: Lewis explore la rivière Marias, se sépare de Gass pour le rencontrer plus tard à Mouth of Marias.

L'expédition de Marias River comprend M. Lewis, R. Fields, J. Fields, G. Drouillard.

Le 27 juillet: des Indiens de la tribu de la nation Piikani (les Blackfeet : Pieds-Noirs) tentent de voler les fusils au groupe de Lewis. 

Une bagarre a éclaté et deux Indiens ont été tués. C’est la seule rencontre hostile et violente avec une tribu lors de l’expédition.

Le 1er août: 36e anniversaire du capitaine Clark.

Le 3 août: Clark arrive à la confluence des rivières Missouri et Yellowstone.

Le 8 août: Pryor et son groupe sont arrivés chez Clark. 

Puis Pryor et son groupe (le sergent Pryor, G. Gibson, H. Hall, R. Windsor) ont quitté Clark avec des chevaux et une lettre à Hugh Henry pour que les Sioux se rendent à Washington et fassent la paix avec d'autres Indiens. 

Le 11 août: un membre de l’expédition tire accidentellement sur Lewis lors d'une partie de chasse, Lewis fut blessé à la cuisse.

Le 12 août: Les deux groupes rejoignent la rivière Missouri dans l'actuel Dakota du Nord.

Le 18 août: 32e anniversaire du capitaine Lewis.

Le 14 août: Arrivée au village des Indiens Mandan. 

Charbonneau et Sacagawea sont restés chez les Mandan. 

John Colter remonta la rivière avec les trappeurs Hancock et Dickson pour accomplir le reste du voyage de l’expédition jusqu'à St. Louis.

Le 17 août : l'expédition retourne au confluent de la Knife River et du Missouri sur l'actuel site historique national de Knife River Indian Villages.

Le 23 septembre 1806: Le Corps of Discovery arrive à Saint-Louis  où il fut accueilli par des centaines de personnes et il termine son voyage après deux ans, quatre mois et dix jours d’exploration de l’Ouest américain.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

 Dsc02307 Dsc02770​ Dsc02294 

 

L’expédition scientifique « Corps of Discovery » au crédit du président Thomas Jefferson fut un énorme succès.

Malgré les dangers encourus durant ce voyage, les rapides du Missouri et autres rivières, la faim, le froid, les maladies, les attaques d'ours, les hostilités des Amérindiens, il n'y eut qu'un seul mort, le sergent Charles Floyd. Il succomba à une maladie dès le début de l'expédition en août 1804.

L'expédition a énormément fait progresser la connaissance de la géographie de l'Ouest Nord-Américain en établissant une cartographie du terrain comportant les sites, les rivières et les chaînes de montagnes les plus importants des régions traversées.

Ils ont également appris et enregistré beaucoup de choses sur la langue et les coutumes des tribus amérindiennes qu'ils ont rencontrées et ont ramené beaucoup de leurs objets ou vêtements comme des arcs, des lances, des coiffes, des vêtements divers et des robes de cérémonie. 

Pas moins de 178 plantes et 122 espèces et sous-espèces d'animaux ont été observées et décrites.

Les membres de l’expédition ont établi des relations diplomatiques et des échanges commerciaux et ont rencontré au moins deux à trois douzaines de nations indiennes pour favoriser le commerce de peaux dans l'Ouest alors que de nombreuses tribus étaient jusqu'alors inconnues.

Les relations diplomatiques avec les Indiens ont ouvert la porte pour l'exploration par l'armée du territoire de l'Oregon et en général de l'Ouest américain

 

 Encore quelques mots sur cette femme indienne shoshone qui accompagnait l'expédition de Lewis et Clark : 

 

  Lcla   SACAGAWEA  Ckl

 

Sacagawea (née vers 1788, décédée le 20 décembre 1812), était une Indienne de la tribu des Shoshones enrôlée avec son mari, le trappeur canadien / français Toussaint Charbonneau dans  l'expédition de Lewis et Clark.

Sacagawea a voyagé avec l'expédition des milliers de kilomètres du Dakota du Nord à l'Océan Pacifique et elle a aidé à établir des contacts culturels avec les populations amérindiennes.

Le 11 février 1805, quelques semaines après son premier contact avec l'expédition, Sacagawea commença à accoucher péniblement de son enfant. 

Son mari, Charbonneau, lui suggéra de lui donner une potion de serpent à sonnette pour l'aider à accoucher. 

Peu de temps après avoir administré la potion, elle a accouché d’un garçon en bonne santé qui a reçu le nom de Jean Baptiste Charbonneau surnommé "Little Pomp" ou "Pompy". 

Le 16 juin 1805, quand l'expédition atteignit la rivière Marias, Sacagawea est tombée malade. 

Elle se soulagea en buvant de l'eau provenant d’une source de soufre qui alimentait la rivière. 

Beaucoup d’historiens prétendent que Sacagawea n'était pas la guide de l'expédition, mais plutôt l’interprète en assurant les rapports avec les nations autochtones.

Sacagawea, avec son fils en bas âge, étaient rassurants auprès de certaines nations indiennes rencontrées et elle a joué un rôle important dans les relations diplomatiques en parlant aux chefs, en atténuant les tensions et en les rassurant sur la mission pacifique de l’expédition. 

Dans ses récits, Meriwether Lewis la présentait négativement alors que William Clark la considérait davantage et apportait un soutien à ses deux enfants après l’expédition. 

Dans les journaux, ils utilisaient les termes de «sauvages» pour désigner Sacagawea et les autres Amérindiens.

Lewis et Clark retournèrent de leur expédition en amenant avec eux le chef indien Mandan Shehaka du Haut-Missouri qui a rendu visite à Washington au "Grand Père", le président Thomas Jefferson. 

Les connaissances de Sacagawea concernant les peuples, la nature, les climats et les milieux traversés assurèrent pour une grande partie le succès de l’expédition en décembre 1805. 

 

Sag            Saca            Sacagawea

 

Sacagawea sauva au moins deux fois l'expédition lorsqu'elle évita la perte de vivres et de documents dans des rapides.

Après l'expédition, Charbonneau et Sacagawea passèrent trois ans chez les Indiens Hidatsa.

En 1809, Charbonneau et Sacagawea décidèrent de rejoindre William Clark à Saint-Louis dans le Missouri. 

Celui-ci leur proposa de prendre en charge l'éducation de leur fils Jean-Baptisteet il inscrivit le jeune homme à la Saint Louis Academy.

Plus tard, en 1813, Charbonneau signa la garde officielle de son fils à William Clark.

En 1812, Sacagawea donna naissance à un deuxième enfant, une fille qui se nomma Lizette. 

Elle accompagna Charbonneau dans une autre expédition commerciale cette fois-ci. 

Un article de 1811 de Henry Brackenridge , marchand de fourrures au poste de traite de Fort Manuel Lisa, sur la rivière Missouri, relatait que Sacagawea et Charbonneau vivaient tous les deux au fort et que Sacagawea était devenue malade et désirait revoir son pays natal. 

Dans son journal du 20 décembre 1812, un certain John Luttig, commis à Fort Manuel Lisa,raconta la fin de vie de Sacagawea : 

« cette nuit la femme de Charbonneau, une Snake squaw Shoshone, est morte d'une fièvre putride ». 

Elle était âgée d'environ 25 ans. 

Tout comme Pocahontas, Sacagawea fait partie de ces femmes qui ont marqué l'Histoire du continent américain et qui sont à l'origine de nombreux mythes.

Certaines traditions orales indiennes racontent que Sacagawea serait revenue chez les Shoshone dans le Wyoming en 1860 où elle serait morte en 1884 !!!

Cap  Mandans​  Fopl

 

 Et pour finir des nouvelles des deux enfants de Sacagawea …….. 

La fille de Sacagawea, Lizette Charbonneau, née en 1812 serait morte pendant son enfance.

Jean-Baptiste Charbonneau, le fils de Sacagawea, a vécu une vie agitée et aventureuse après avoir été l’enfant qui est allé avec les explorateurs à l’Océan Pacifique. 

À l'âge de 18 ans, il s'est lié d'amitié avec un prince Allemand, le duc Paul Wilhelm de Wurtemberg, qui l'a emmené en Europe. 

Jean-Baptiste a passé 6 ans auprès de la royauté allemande en apprenant quatre langues et en devenant le père d’un fils né en Allemagne et nommé Anton Fries. 

En 1829, après la mort de son fils Anton, Jean-Baptiste est reparti d'Europe pour l’Amérique. 

Il travailla comme mineur d'or.

En 1846, il a mené un groupe de Mormons en Californie. 

En Californie, il devint magistrat de la mission San Luis Rey. 

Il était écoeuré de la façon dont les Indiens étaient traités dans les missions et il partit pour devenir un employé d'hôtel à Auburn, en Californie, en plein centre d'activité de la ruée vers l'or. 

Après avoir travaillé six ans à Auburn, le fils aventurier de Sacagawea partit travailler dans les mines d'or du Montana.

Il avait 61 ans et le voyage était trop dur pour lui quand il tomba malade d’une pneumonie. 

Il décéda près de Danner, en Oregon, le 16 mai 1866. 

 

 

                             Exp lc

                            Les membres de l'expédition furent : 

Capitaine Meriwether Lewis (1774 – 1809) secrétaire privé du président des États-Unis Thomas Jefferson et chef de l'expédition. 

Capitaine William Clark (1770 – 1838) partage le commandement de l'expédition, bien qu'il fût le second de Lewis. 

York (né vers 1770 – ?) était l'esclave de Clark.

Sergent Charles Floyd (1782 – 1804) quartier-maître, il meurt rapidement au début du voyage.

Sergent Patrick Gass (1771 – 1870) premier charpentier, promu sergent après le décès de Floyd.

Sergent John Ordway (vers 1775 – vers 1817) était responsable des provisions et du récit du voyage.

Sergent Nathaniel Hale Pryor (1772 – 1831) chef de la première escouade.

Caporal Richard Warfington (1777 – ?) a conduit le retour vers St. Louis en 1805.

Soldat John Boley (dates inconnues).

Soldat William E. Bratton (1778 – 1841) servit comme chasseur et forgeron.

Soldat John Collins (mort en 1823) eut des problèmes de discipline (vol de whiskey)

Soldat John Colter (né vers 1775 – 1813) aida à la chasse du gibier

Soldat Pierre Cruzatte (dates inconnues) français borgne, habile à la navigation et joueur de violon.

Soldat John Dame (1784 – ?) 

Soldat Joseph Field (vers 1772 – 1807), frère de Reubin Field, coureur des bois et chasseur.

Soldat Reubin Field (vers. 1771 – 1823 ?) frère de Joseph, coureur des bois et chasseur comme lui.

Soldat Robert Frazer (? – 1837) tient un journal de l'expédition qui ne fut jamais publié.

Soldat George Gibson (? – 1809) joueur de violon et bon chasseur ; il servit également d'interprète.

Soldat Silas Goodrich (dates inconnues), le principal pêcheur de l'expédition.

Soldat Hugh Hall (vers 1772 – ?) jugé par la cour martiale avec John Collins pour avoir volé du whiskey.

Soldat Thomas Proctor Howard (1779 – ?) également jugé en cour martiale pour avoir montré aux Indiens comment prendre le Fort Mandan.

Soldat François Labiche (dates inconnues) trafiquant français de fourrures, il servit comme interprète.

Soldat Hugh McNeal (dates inconnues) fut le premier sur les sources du Missouri.

Soldat John Newman (vers 1785 – 1838) jugé en cour martiale pour des propos incitant à la mutinerie.

Soldat John Potts (1776 – 1808?) immigrant allemand et meunier.

Soldat Moses B. Reed (dates inconnues) déserteur en août 1804 et exclu de l'expédition.

Soldat John Robertson (vers 1780 – ?) ne participa pas longtemps à l'expédition.

Soldat George Shannon (1785 – 1836).

Soldat John Shields (1769 – 1809) était forgeron, armurier et charpentier. Il fut jugé par la cour martiale avec John Colter, pour mutinerie.

Soldat John B. Thompson (dates inconnues) semble avoir été topographe.

Soldat Ebenezer Tuttle (1773 – ?).

Soldat Peter M. Weiser (1781 – ?).

Soldat William Werner (dates inconnues).

Soldat Isaac White (vers 1774 – ?).

Soldat Joseph Whitehouse (vers 1775 – ?) servit de tailleur. Il tient également un journal de l'expédition.

Soldat Alexander Hamilton Willard (1778 – 1865) était forgeron et seconda John Shields.

Soldat Richard Windsor (dates inconnues) chasseur.

Toussaint Charbonneau, interprète, époux de Sacagawea, prépara aussi les repas. (1767-1843)

Sacagawea, interprète, épouse de Charbonneau. (1787-1812)

Jean-Baptiste Charbonneau, fils de Charbonneau, (1805-1866)

George Drouillard (vers 1775 – 1810) interprète expert dans les signes indiens et meilleur chasseur de l'expédition.

Le chien Seaman, labrador de Lewis.

Le chien de Clark.

 

 

                    Cooltext303096757995887

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/01/2019