LUCKENBACH TEXAS

 

Dsc00783          ARTICLE & PHOTOS DE ROLAND ROTH 

                

 

P1020469 P1020506 P1150006 

                                                                Devise de Luckenbach  :   

                                                   Everybodyssomebody luckenbach

                                                                  (Tout le monde est à Luckenbach)

                                                                  

Luckenbach est un endroit authentique du Texas reflétant le passé et se situant au milieu de nulle part ! ( the middle of nowhere ! ) 

à treize miles (env. 19 km) de Fredericksburg au milieu de la route "ranch road" 1376 dans le sud-est du comté de Gillespie et dans la Texas Hill Country. 

Luckenbach se situe à une heure de route et à environ 50 miles (80 km) au nord de San Antonio et à une heure soit à environ 69 miles (111 km) à l'ouest de la capitale du Texas, Austin. 

Sa population en 2006 était officiellement de 3 habitants. ( en réalité environ une vingtaine ) 

 

P1020529 Dsc00776 P1020509 

 

L'histoire de Luckenbach remonte aux premiers colons allemands venus au Texas au 19èmesiècle. 

Le 15 décembre 1847, les habitants de la région, majoritairement des immigrants allemands et quelques non-allemands, signèrent une pétition pour créer le comté de Gillespie. 

En 1848, les autorités du Texas créèrent donc ce comté avoisinant les comtés de Bexar et de Travis. 

Luckenbach ne comporte que quelques bâtiments anciens sous les grands chênes et s’éparpille sur environ 10 hectares dont le Post-Office ,      le « general et drugstore » accolé au saloon qui se situent en son centre.
 

Cet endroit fut d'abord nommé « Grape Creek » ou plus probablement selon les archives « Gap Creek »,un affluent de la rivière Pedernales.

Les familles allemandes, les Engels et les Luckenbach, arrivèrent au «Pioneer Crossing» de South Grape Creek et fondèrent, juste à côté, la ville de  Fredericksburg le 8 mai 1846. 

Des Indiens du Delaware et des Comanches de la région des Blanco-Twin Sisters venaient s'ajouter aux résidents de la région, aux voyageurs réguliers et aux nouveaux immigrants qui empruntaient le Pioneer Trail de New Braunfels et San Antonio à Sisterdale, South Grape Creek Town. , Cain City et Fredericksburg.

En 1849, une nouvelle garnison militaire fédérale s’est installée à Fort Martin Scott établie juste en dehors de Fredericksburg.

 

P1020508 P1150055 Dsc00756 

Dsc00749 Dsc00744 Dsc00743

  

En 1849, Wilhelmina "Minna" Engel (fille du révérend Engel, colon allemand (1818-1904) ouvrit ce comptoir commercial dont le « General Store » combiné au Saloon qui est le bâtiment le plus ancien du site

Carl Albert Luckenbach était alors son fiancé et il était lui-même fils du tout premier colon allemand, Jacob Luckenbach, qui, avec son frère August Luckenbach s’étaient installés sur les terres du futur « Luckenbach ».

 

Photothe que 7449 2 P1150054 Photothe que 7450

P1020501 P1020492 Dsc00773

 

Jacob luckenbach Jacob Luckenbach est arrivé au Texas dès le milieu des années 1830 Dsc00785 

 

Il avait aidé les Texans et aussi avec beaucoup de Texans-Allemands, à gagner l'indépendance du Texas contre le Mexique. Il était ensuite retourné en Allemagne, chez lui, à Stein dans le Hessen-Nassau où il est né en 1817. Près de Stein se trouve le village de Luckenbach, certainement fondé par des familles du même nom. 

En décembre 1845, Jacob Luckenbach et sa femme, Justina Ruebsam, et leurs deux filles, Amalie et Pauline, embarquèrent à bord d'un navire, le Johann Dethardt, et partirent pour le Texas. 

Sur le même navire se trouvait Christian Engel, de Wilsenroth-Dornburg, également dans le Hessen-Nassau, qui était avec ses proches, l'un des quelques dizaines de colons allemands à s'établir dans ce qui s'appelait d'abord le Sud dans la communauté Grape Creek, plus tard la communauté de Luckenbach.

 

P1150052 P1150053 Dsc00709

 

Au départ, Luckenbach a été un « Trading Post », un poste de traite communautaire, qui commerçait avec les Indiens Comanche de la région et qui fut l'un des rares de Texas qui n'a jamais rompu un traité de paix avec eux.

Un magasin de marchandises diverses avec un bureau de poste, un atelier de forgeron, une égreneuse de coton à vapeur (1879), un cimetière familial et un cimetière catholique, un saloon et des entrepôts ont été ajoutés à la propriété ainsi qu’un dancing (Tanz Halle) également qui était le centre pour les rassemblements sociaux.

La population avait aussi construit une école primaire et une église méthodiste. Mais on trouvait aussi sur place des luthériens et des catholiques.

En 1850, les habitants de la région construisirent la Gemeindehalle, la salle communautaire, désormais connue sous le nom de Luckenbach Halle. 

Le premier bureau de poste a ouvert ses portes en 1854 sous le nom de South Grape Creek et fut installé installé, au début, dans la maison d'Engel avec August Engel Jr. occupant la fonction de maître de poste, dans ce qui allait devenir South Grape Creek Town (aujourd'hui Luckenbach).

 

                

 

P1020466 P1150034 Dsc00711

 

En 1855, Peter Pehl, colon pionnier, céda un terrain de deux acres pour la construction de l'école de Luckenbach, avec Herman Toepperwein comme premier enseignant. 

L’école était en activité jusqu'en 1964.

 

      Jacob brodbeck     JACOB BRODBECK

Au printemps de 1858, Jacob Brodbeck (1812-1910) et son épouse Christina Behrens, déménagèrent de Fredericksburg pour South Grape Creek. 

En 1860, il devint le nouveau professeur de l'école à Luckenbach en remplacement de Herman Toerpperwein. 

En 1865,  Jacob Brodbeck ce professeur diplômé de l'Université d'Esslingen, inventeur et musicien, construisit et vola avec le tout premier avion du monde, une machine volante plus lourde que l'air.

Il était né à Plattenhardt-Filderstadt au Wurtenberg en Allemagne. 

Il était extrêmement insulté et vexé lorsque le roi du Wurtenberg ne lui offrit que l'équivalent d'une vache pour sa nouvelle invention, une montre qui fonctionnerai sans interruption pendant plusieurs mois. 

Il est immédiatement parti pour l'Amérique. 

Il avait volé avec son avion au-dessus de la cime des arbres, mais il avait un problème de rembobinage en vol pour garder l'aéronef en l'air et il a eu un accident dont il a survécu.

Il chercha à nouveau des investisseurs dans la région de Washington DC et en voulant breveter son invention, il a été agressé et dépouillé de son projet. 

Il retourna à Luckenbach. Ce n’est que 15 ans plus tard que les frères Wright ont fait décollé leur avion, même pour très peu de temps.

 

P1150007 P1020493 Dsc00719 

Dsc00753 Dsc00744 Dsc00778

 

A part les Luckenbach et les Engels, d'autres familles pionnières et leurs descendants ont également joué un rôle déterminant dans la fondation et le développement de « South Grape Creek Town » (ou de Luckenbach) comme les Pehls, les Brodbeck, les Petsch.


Il y avait aussi Erasmus Frantzens et sa famille venus du Danemark. 

Lui et sa femme Johanna, tous deux dans la vingtaine, avaient rejoint les premiers colons qui ont fondé Fredericksburg, puis ils ont installé leur ferme dans la communauté actuelle de Luckenbach. 

De nombreuses autres familles danoises sont également venues s'installer dans la région.

Puis, le bureau de poste a fermé ses portes. 

Quand il a rouvert en 1886, August Engel a été le maître de poste et il a rebaptisé la ville Luckenbach. 

William Engel, son frère, est devenu le prochain maître de poste en 1890 et il a ouvert à nouveau le magasin général qui est toujours aujourd'hui dans son bâtiment d'origine.

 

P1150021 Dsc00762 Dsc00736

P1020517 P1020512 P1150032

 

Benno W. Engel, fils de William, a été nommé maître de poste en 1935 et a occupé ce travail pendant 36 ans.

Le 7 mai 1898, Luckenbach accueillit plus d'une douzaine de chorales de chanteurs de San Antonio, New Braunfels, Boerne, Comfort et d'autres chœurs de la région de Fredericksburg pour la fête annuelle allemande « Saengerfest », le festival des chanteurs.

En 1898, la population était de 150 personnes.

En 1904, la population de Luckenbach atteignit son apogée avec 492 habitants. 

Des années 1920 aux années 1950, Luckenbach ne comptait plus qu’une vingtaine d'habitants.

 

Dsc00752 Dsc00748 P1020504 

Dsc00714 P1020503 Dsc00764 

 

Le dance hall a été reconstruit au début des années 1930. 

Pendant qu’on y dansait, l'épouse de William, Anna Schupp Engel, servait souvent des plats faits maison avec ses propres assiettes en porcelaine. 

Quand William est mort en 1935, ses fils ont pris le contrôle des entreprises familiales, y compris le saloon et le dance hall. 

Un des fils, Benno Engel, a servi alors de nouveau maître de poste. 

Mais dans les années 1960, le village était devenu une « ghost town », ville fantôme.

On pouvait lire dans un journal local : « Town - pop 3 - for sale ».

 

P1150046 P1020495 Dsc00704 

 

Suite à cette annonce, en 1970, Hondo Crouch, un éleveur texan un peu spécial, qui était aussi un ancien champion de natation, philosophe, poète, chroniqueur, homme de musique, chanteur-guitariste country à ces heures, acheta Luckenbach pour 30 000 dollars en partenariat avec Kathy Morgan et l'acteur Guich Kook.

C’est Benno Engel qui a vendu Luckenbach à John Russell (Hondo Crouch). 

Hondo Crouch s’était autoproclamé maire de Luckenbach et il utilisa ses droits en tant que municipalité pour régir le dance hall comme il l'entendait.

Il était surnommé « Clown Prince of Luckenbach et il était également un artiste de qualité et refusa pendant des années de gagner de l'argent.

Avant sa mort en 1976, Hondo organisa à Luckenbach beaucoup d'événements aussi loufoques que des soupers de chili entièrement avec des femmes ou des foires.

 

Photothe que 7455 P1150048 P1020527

P1020507 P1150049 P1020463 

 

Cette tradition perdure avec des divertissements de toutes sortes et des festivals qui sont planifiés à Luckenbach comme les courses d'« Armadillo » (tatous) , une journée annuelle des dauphins, des Noël de « cowboy », le grand marché mondial de Luckenbach, des bals de demoiselles « bluebonnet », la célébration du centenaire sans achat, des rallyes de bikers avec leurs motos rutilantes, des journées de bataille de boue, un « hug-in » (calins) annuel et toujours cette fameuse journée et concours de cuisine pour les femmes préparant le chili le plus réputé du monde. 

L’endroit est aussi connu pour sa célébration de la fête nationale du 4 juillet sous forme de grand picnic.

Pendant des années, de 1995 à 1999, Willie Nelson avait organisé son fameux pique-nique familial tous les 4 juillet dans les jardins du Snail Creek à côté de l'ancien dance hall. 

Les spectacles au picnic étaient super et comprenant des talents divers comme Jimmy Lee Jones et les membres du Texas Hill Country Band, Steve Aamann, Lyndia Day, Randy Rosenbaum, Grant Brown et Beau Burton qui y jouèrent un puissant rock country progressif. 

Et Willie a adoré leurs spectacles basés sur de solides reprises d'auteurs-compositeurs texans avec leurs chansons originales.

Des musiciens et groupes s’y produisent surtout les week-ends et des groupes de danses folkloriques du Texas y viennent pour célébrer une grande fête.

Hondo Crouch, ce héros folk Texan, est l’inspirateur de la chanson country :

                     “Luckenbach, Texas - Back to the Basics ”.

Luckenbach au Texas est en effet principalement connu en raison de cette célèbre chanson de Waylon Jennings et Willie Nelson sortie en 1977.

 

P1020514 Dsc00769 P1150044

P1150026 Dsc00735 Dsc00720

 

                  

 

De nombreux artistes country tels que Kenny Chesney et Kid Rock ont ensuite repris la chanson en duo, ainsi que Radney Foster et Pat Green.

Le Dr Reiner Luckenbach, un descendant de Jacob Luckenbach, rédacteur en chef de la plus grande encyclopédie de chimie au monde, après avoir entendu la chanson, est venu au Texas en 1985 pour rencontrer les Luckenbach pour la première fois.

 

Dsc00715 Dsc00768 P1020513

 

Luckenbach se trouve être un rendez-vous incontournable de la Country Music convoité par les meilleures stars (surtout texanes) de la country et sera un honky tonk mythique du Texas.

Jerry Jeff Walker, Willie Nelson, Chris Christofferson et d’autres deviendront des habitués de ce lieu.

Luckenbach fut associé à la musique country dès l'été 1973 lorsque Jerry Jeff Walker avec le Lost Gonzo Band a enregistré l'album live « Viva Terlingua » au dance hall de Luckenbach. 

L'album est devenu un incontournable la country « Outlaw » (« hors la loi ») notamment grâce à la chanson "Redneck Mother" écrite par le grand Ray Wylie Hubbard. 

 

PROGRAMME A LUCKENBACH TEXAS   cliquez

 

Au milieu et vers la fin des années 1990, Luckenbach fut le rendez-vous de la renaissance de la nouvelle musique innovante des chanteurs Country Outlaw texans comme Gary P Nunn, Tommy Alverson, Rusty Wier, Monte Montgomery, Joe Ely, Jimmie Lee Jones et le groupe de Texas Hill Country, Billy Joe Shaver band avec son fils Eddie Shaver à la guitare et Robert Earl Keen mais aussi Lyle Lovett et Pat Green.

 

P1150015 P1020518 P1020473

P1020475 P1020474 Dsc00741

 

Chaque jour, il y a des concerts de groupes ou de chanteurs country plus ou moins connus au Texas dans une ambiance conviviale et bon enfant autour d'une cold beer (une Lone Star ou une Shiner Bock bien sûr). 

Souvent les spectateurs peuvent choisir eux-mêmes les morceaux à jouer par les artistes.

Le dimanche, il est très fréquent que les visiteurs apportent leurs instruments et jouent à tour de rôle de manière informelle avec les musiciens présents ou quelque fois avec des célébrités locales et régionales de passage. 

 

P1150004 Dsc00725 Dsc00724

Dsc00726 Dsc00729 Dsc00740

 

La population de la ville était de 60 habitants en 1960 mais a diminué au cours des décennies suivantes à 25. 

En 1964, l'école de Luckenbach a été transférée à l’école de Fredericksburg.

Le bureau de poste de Luckenbach fut fermé le 30 avril 1971 et son code postal N°78647 a été retiré. 

Le « general store » reste quant à lui toujours actif comme magasin de souvenirs.

La communauté avait également publié un bulletin mensuel, le « Luckenbach Moon ».

Le club « Luckenbach » continue toujours à se réunir de façon saisonnière pour décider de l’entretien des terrains et du site.

Plus d'une centaine de panneaux routiers d’orientation des visiteurs vers Luckenbach ont été volés en tant que souvenirs.

Pour la petite histoire, le célèbre interprète de la chanson « Luckenbach Texas » Waylon jennings ainsi que les auteurs-compositeurs de celle-ci Chips Moman et Bobby Emmons n'ont jamais été à Luckenbach.

 

Dsc00661  P1020479 P1020481

P1020483 Dsc00770 P1140996

  

                                   Dsc00706         P1150038

                             

                             

 

                                                                 THE END 

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/07/2018