VOYAGE AU TEXAS

ARTICLE &  PHOTOS DE ROLAND  ROTH

Photo 561 Photo 00Photo 26

                                  Le TEXAS -  THE LONE STAR STATE

                                  

                                                                  VOYAGE AU TEXAS

 

 

 

Après un périple de cinq semaines et une ballade de 7500 km au Texas (avec des incursions au Nouveau Mexique et en Louisiane), je vous livre mes impressions (qui n’engagent que moi) et mes photos en vrac.

Nous voilà prêts, mettons-nous en route ( à cheval, bien sûr !) pour la visite de certaines régions, parcs nationaux, villes principales mais aussi villages et endroits typiques du Texas :

Photo 562   Photo 563   Photo 564

DALLAS

Ville assez banale, on peut faire le tour des centres d’intérêts du dowtown en quelques heures (sans les musées) !

Photo 575 Photo 576 Photo 574

Il y a l’inévitable Dealey Plaza, avec l’ancien dépôt de livres scolaires (musée actuellement) d’où, partirent les coups de feu pour assassiner le président John F. Kennedy le 22 novembre 1963, et à deux pas de là, le mémorial Kennedy.

 Photo 577 Photo 580 Photo 582

                 Photo 578                                      Photo 579

Il y a Pionner Plaza avec son troupeau de 70 vaches Longhorn en bronze, grandeur nature, et les cowboys qui les accompagnent, qui descendent une colline pour franchir un ruisseau, comme sorti d’un film western.

La ville possède 19 gratte-ciel de plus de 152m de haut.

Photo 570 Photo 569 Photo 571

On peut voit l’ancien palais de justice du comté (en briques rouges) transformé en visitor center.

Photo 583 Photo 585 Photo 584

Et puis il y a le South Fork Ranch, résidence de JR et de la famille Ewing à Plano au nord de Dallas. Il y a aussi les interminables embouteillages sur les autoroutes à 4 voies.

Photo 590 Photo 588 Photo 589

Le football américain est roi au stade des Dallas Cowboys.

 

Et i on veut faire un peu de shopping, bien au frais, il y a le magasin Sheppler à Arlington, le plus grand magasin Western du monde (d’après eux !), un supermarché énorme de vêtements, boots, chapeaux, ceintures et autres accessoires du Cow Boy (et danseur country !)

 

FORT WORTH

Photo 614 Photo 621 Photo 617

Le centre ville (downtown) n’est pas terrible, mais la partie western du Stockyard Historic district vaut le détour, mais très axé sur le tourisme. Cela fait que les prix sont souvent plus chers qu’ailleurs. On peut voir déambuler, deux fois par jour, dans les rues du Stockyard, un troupeau de vaches longhorn, encadrés par des cowboys à cheval.

A la station (gare) arrive régulièrement un ancien train qui assure la liaison entre Grapevine ( au nord de Dallas) et Fort Worth. 

Photo 646 Photo 645 Photo 647

Il y a aussi l’inévitable Billy Bob’s, le plus grand Honky Tonk du monde (voir mon reportage sur la country music au Texas), par contre on mange de bons steaks et ribs au Riscky’ BBQ et Staekhouse et au  Cooper’s Old Time Pit BBQ ou on choisi sa viande grillée pour payer celle-ci au poids, bien sûr accompagné d’une bonne bière super fraîche Shiner Bock ou Lonestar.

Photo 649 Photo 652 Photo 648

AMARILLO

Amarillo est situé sur la route 66, au nord-est du Texas.

Le Palo Duro Canyon sate Park, au sud-est d’Amarillo est considéré comme étant 

Photo 684 Photo 680 Photo 683

Mais on peut également aller au Big Texan Steak Ranch, pour essayer d’avaler le fameux steak de 72 oz = environ 2 kg en 1h,

tout çà pour l’avoir gratuit et être inscrit dans leur livre des records.

Depuis début de l’année, il y a une quinzaine de bons mangeurs qui ont réussi le pari dont un Allemand.

Photo 691 Photo 688 Photo 690

Le  Cadillac ranch, visible depuis l’autoroute, est un alignement en plein champs sur un terrain privé, de 10 épaves de voitures Cadillacs représentant l’évolution de la gamme entre les années 1949 et 1963, plantées dans le sol à environ tous les cinq mètres. Conçue en 1974 par Chip Lord, Hudson Marquez et Doug Michels, tous le trois étant membres du groupe d'architectes Ant Farm, cette énorme « sculpture » forme avec le sol, le même angle que les faces de la pyramide égyptienne de Khéops à Gizeh.

Les visiteurs sont aussi encouragés à taguer les voitures, qui ont depuis longtemps perdu leurs couleurs d’origine, gris foncé.

Elles sont d'ailleurs régulièrement repeintes dans différentes couleurs afin de renouveler l'espace d'expression offert aux visiteurs. Les bombes de peintures vides ou à moitié remplies, jonchent le sol.

Photo 695 Photo 701 Photo 702

Les modèles alignés sont :

1949 Cadillac Club Coupe (aka Sedanette)

      1950 Cadillac Series 62 Sedan

1954 Cadillac Coupe DeVille

1956 Cadillac Series 62 Sedan

1957 Cadillac Sedan

1958 Cadillac Sedan

1959 Cadillac Coupe

1960 Cadillac Sedan (Flat top)

1962 Cadillac 4 Window Sedan

1963 Cadillac Sedan

 

GUADALUPE MOUNTAINS

Un parc national pour les amoureux de Hicking et de randonnée dans les montagnes arides et chaudes, sans ombre et fraîcheur. Il faut s’équiper contre le soleil et emmener une bonne réserve d’eau pour revenir de la ballade. Après quelques photos par près de 40°C à l’ombre, j’ai préféré la douce fraîcheur de la clim du visitor center !

Je sais, ce n’est pas très courageux, mais il restait encore près de quatre semaines à endurer sous un soleil de plomb et de chaleur accablante journalière.

Photo 704 Photo 706 Photo 705

 

BIG BEND NATIONAL PARK

Beau parc national, crée en 1944, très sauvage et naturel, une partie du désert du Chihuahua, avec toutes les variétés possible de cactus, d’agaves, de yuccas,  et situé en bordure du Mexique avec comme frontière le Rio Grande. Onpeut traverser le fleuve à pied, ce que n’hésitent pas à faire  les émigrants mexicains, mais attention les border patrols ne sont pas loin. 

Photo 714 Photo 710 Photo 715

 Sur cent kilomètres, j’ai eu 13 contrôles, dont certains fixes qui arrêtent systématiquement tous les véhicules, avec vérifications des papiers et dès fois fouille de la voiture. Il y a aussi, des murs sur de grandes distances, des grillages, des miradors, des stations équipées de projecteurs, de caméras pour voir la nuit …., et pourtant il y a beaucoup qui réussissent à passer (surtout la nuit) !

mais il y a aussi 350 000 touristes par an qui passent dans le parc en toute légalité.

 Photo 711 Photo 713 Photo 708

 

EL PASO

Ville frontière (sans grand intérêt) avec Ciudad Juarez coté Mexique, grande métropole qui craint. Le centre ville est délaissé avec ses magasins grillagés et fermés. La population est essentiellement d’origine mexicaine.

Photo 725 Photo 726 Photo 724

 

CASTROVILLE

Little Alsace of Texas

Ma 4ème visite à Castroville en 14 ans.

Photo 767 P1140669 1 Photo 762

Ma ballade commence en priorité par la visite programmée de mon ami Guy Holzhaus, (décédé en 2014), un Américain d’origine alsacienne depuis 5 générations et de sa femme Shirley. 

  Photo 771 Photo 769 P1140733 1

                                                                                   Guy Holzhaus, Shirley et moi                                    Christiane Wood

Photothe que 7648 3 P1140735 1

                Gene Suess et sa femme

Puis, c’est au tour d’une petite virée chez Christiane Wood (décédée aussi entre temps) qui est originaire de Marmoutier en Alsace et qui vit seule à Castroville, depuis le décès, il y a peu de son mari américain.

J’ai aussi appris que mon autre ami de Castroville, Gene Suess, un autre descendant alsacien, que j’avais rencontré deux fois, est décédé à près de 90 ans à San Antonio.

 

J’ai été accueilli par des gens très sympathiques, mais j’ai été un peu déçu tout de même, car au Visitor Center, à la chambre de commerce, à l’hôtel Alsace Inn, à la boulangerie Haby bakery, dans d’autres commerces, personne ne parle plus l’alsacien !

 

Par contre j’ai appris que le « Stamdish » se réunissait tous les matins au bistrot du coin, pour commenter les « dernières nouvelles d’Alsace » et d’ailleurs, en Alsacien et en anglais.

Mais la tradition a tendance à se perdre et ce n’est que l’ancienne génération qui a encore gardée cette culture de leur origine.

Par exemple le groupe folklorique alsacien, qui dansait dans toutes fêtes du Texas, n’existe plus, quel dommage !

 

BANDERA

 

BANDERA est la « Cowboys Capital of The World », située dans les collines, les Hills,  avec ses Honky Tonks et sa Country Music à tous les coins de rue, entourée de riches ranchs avec des demeures somptueuses.

Dès les années 1920, un certain tourisme a vu le jour par le biais de l’accueil d’hôtes dans les familles des ranchs autour de Bandera, les fameux Dude Ranches ou Guest Ranches.

Ce tourisme dans la région, développa les restaurants et les saloons, les salles de fêtes et Dance Halls et les magasins de toutes sortes.

Des magasins de vêtements western font le bonheur des amateurs, surtout des ranchmen’s du coin, mais aussi des visiteurs.

Photo 734 Photo 735 Photo 737

Qui dit Ranch et Western, dit rodéo.

Un stade est destiné tout particulièrement à ce sport favori des Cowboys.

Le matin, on peut flâner sur une sorte de marché, au centre de la « Main Street », devant l’église, et même assister à des spectacles, en l’occurrence ce jour-là à un mini Pow Wow indien.

Photo 812 Photo 744 Photo 742

Le Arkley Silver Dollar Saloon, situé au sous-sol d’un immeuble de la Main Street, est un petit Honky Tonk bien sympathique et très renommé et permet de dépenser un « quater » pour une ballade country dans son vieux Jukebox, s’il n’y a pas de music live bien sûr.

Dans tous les autres Honky Tonks de la ville, on peut également s’adonner au Two Step, au Texas Two Step, au Triple Two Step, et comme partout au Texas et aux States rarement à la Country Line Dance.

Voir mes autres reportages du site sur le Texas et la country music.

 

LUCKENBACH

Luckenbach ne compte que 3 habitants.

C’est un lieu, pas facile à trouver, sorti de nulle part, dans la campagne profonde du Hills County, pas loin de Fredericksburg.

Ce lieu mythique est très fréquenté par les motards de Harley Davidson, des centaines surtout les week-ends.

En semaine c’est bien plus calme.

Photo 746 Photo 748 Photo 745

La boutique vaut le détour, on y trouve de tout et n’importe quoi.

Le bar est très rustique et typique et n’a pas changé depuis des lustres.

Même le dernier album de John Arthur Martinez était disponible à la boutique.

Luckenbach commença à être un haut lieu de la Country Music quand en 1973, le chanteur Jerry Jeff Walker, accompagné par le « Lost Gonzo Band » y enregistra son album live « Viva Terlingua », un classique de la Country Music Outlaw avec la chanson « Redneck Mother ».

 

Puis en 1977, Waylon Jennings et Willie Nelson enregistrèrent leur super hit : "Luckenbach Texas".

Cette chanson immortalisera le Honky Tonk de Luckenbach Texas.

 

FREDERICKSBURG

C'est une ville très germanique, avec beaucoup de biergarten, german food, sauerkraut, bier (allemandes et américaines à profusion), wurst, la hauptstrasse.

Photo 751 Photo 753 Photo 750

La main street devient la Hauptstrasse qui regroupe une grande partie de  tous les commerces, boutiques et restaurants de la ville.

Mais personne n’a pu me répondre en Allemand, ni au Visitor center, ni dans les biergarten’s ou dans les commerces.

On y trouve aussi les magasins vendant des Patchworks, du linge de maison et produits de table (vaisselle …) et des vêtements sortant de l’ordinaire, le tout un peu kitch !

Il me semble qu’à Fredericksburg, il y a un peu moins de musique country qu’ailleurs !

Le musée « The National Museum of The Pacific War » de l’amiral Nimitz est intéressant pour les amateurs d’histoire militaire.

 

AUSTIN

C'est la capitale du Texas avec son capitole mais aussi capitale de la musique texane avec ses Honky tonks et ses dance halls, le Broken Spoke, le Ginny’s Little Longhorn …. (voir mon article sur la country music au Texas).

La ville n’est pas terrible en soi, avec quelques buildings intéressants et son Capitol de l’état construit entre 1882 et 1888, qui imite celui ce Washington DC et se trouve être le plus grand des Etats-Unis après celui de Washington.

On y visite l’intérieur avec sa galerie de tous les anciens gouverneurs de l’état, ses salles d’audiences datant de l’époque, son dôme majestueux.

Photo 779 Photo 778 Photo 775

L’autoroute I 35 traverse la ville de part en part et fait l’objet de beaux bouchons tout au long de la journée.

 

Le « Texas Longhorns » est le club omnisports très réputé, de l'Université du Texas à Austin.

 

Et puis, si on veut faire un peu de shopping, bien au frais, dans le magasin Sheplers, avec Arlington, un des plus grands magasins de vêtements Western du monde (d’après eux !), un supermarché énorme avec des vêtements Western de toute nature, boots, chapeaux, chemises, T-shirt, ceintures et autres accessoires du Cowboy (et danseur country !).

 

SAN MARCOS

San Marcos est  connu pour ses « Outlets Factory Stores » (les magasins d’usines), un complexe de shopping immense le long de l’autoroute regroupant 2 centres d’ Outlets, le Prime et le Tanger, avec plus de 240 Magasins.

On y trouve toutes les marques connues, même des marques de luxe, à des prix imbattables avec des remises allant jusqu’à 70%. C’est l’occasion de renouveler sa garde-robe à bon compte, une journée pour y flâner et faire ses achats, n’est pas de trop.

Photo 795 Photo 790 Photo 794

Le Cheatham Street Warehouse, ce Honky Tonk est en bordure de la voie ferrée et le train qui passe très fréquemment à quelques mètres du Hall se met à siffler à chaque coup, avec toutes baraques rafistolées en tôle et bois en général avec un fourbi immense à l’intérieur.

Très typique ! çà rappelle l’ancien temps !

Photo 796 Photo 807 Photo 799 

Photo 802  Photo 805Photo 800

On trouve également à San Marcos, un énorme supermarché dédié uniquement à l’alcool en tout genre. A consommer avec modération !

Dans les autres supermarchés, on peut acheter de la pâtisserie américaine typique,

Belles couleurs ! miam miam  que c’est bon !!! lol             

 

Les superbes villas anciennes classées de San Marcos dont la plupart datent du 19ème siècle.

Photo 819 Photo 820 Photo 822

 

 

NEW BRAUNFELS

Encore une ville texane fortement germanisée.

La vieille boulangerie, la Naegelin’s Bakery, est très renommée depuis 1868, avec son fameux Apple Strudel et autres German Cookies.

Photo 814                     Photo 816
L’attraction « phare » de New Braunfels est le parc aquatique la « Schlitterbahn », un complexe énorme très fréquenté, pour la joie des petits et des grands, dont l’entrée simple coûte 42,99$ la journée.

Photo 824 Photo 823 Photo 809

GRUENE

L’historique village de Gruene est en grande banlieue de New Braunfels.                                                                                                                          

Le célèbre Gruene Hall a été édifié en 1878 par Christian Herry  sous la direction du fondateur de Gruene, Henry D.Gruene.  

Au début le local servait de centre de rencontres pour la vie communautaire et sociale des immigrants et fermiers allemands du coton, arrivés dans la région dans les années 1840.

C’est le plus ancien Dance Hall du Texas

Photo 826  Photo 827 Photo 828

Dans le village de Gruene, on trouve des commerces comme le Cotton Eyes Jo, avec  des vêtements western et surtout des T-shirts, ou encore le General Store où on peut trouver vraiment de tout.

 

L’immense restaurant, le « Gristmill », avec ses nombreuses terrasses est au bord de la Guadalupe River. On y mange d’excellents steaks et ribs accompagnés d’une bonne bière texane.

Photo 834 Photo 836 Photo 835

La Guadalupe River a été en crue suite à un très gros orage quelques jours auparavant et a occasionné des gros dégâts sur son passage, ainsi que des inondations.

Le Gruene Mansion Inn est une maison historique de style victorien transformée en Bed and breakfast.     

Photo 837 Photo 832 Photo 839

Le magasin Lone Star Music est extraordinairement bien fourni en CD’s avec vraiment tous les chanteurs texans, sans exception.

Photo 841                   Photo 843

Le hall de la Wurstfest de New Braunfels.

Photo 845 Photo 844 Photo 846

 

 

 

SAN ANTONIO

San Antonio est la deuxième ville du Texas, après Houston.

Les Texans blancs la surnomment « San Anton ».

Cette ville est renommée pour la fameuse bataille du Fort Alamo et sa brochette de  héros : Davy Crockett, James Bowie et  Williams B. Travis.

Photo 854 Photo 855 Photo 856 

Photo 852 Photo 853 

Comme à Arlington, près de Dallas, le « Six Flags Texas » est un immense  parc d’attractions au nord de SA.

 

Au « Market Square » se trouve le marché mexicain « El mercado » pour les amateurs de produits du Mexique de toute nature, il y a vraiment tout, des sombreros, des vêtements, des statuettes pieuses et toutes sortes de babioles.

A l’extérieur, des groupes de mariachis ou de petits orchestres mexicains mettent de l’ambiance dans la ruelle pour le plus grand bonheur des danseurs latinos.

De très bons restaurants comme le « Margarita » servent d’excellents Burritos, Enchiladas, fajitas, quesadillos et autres spécialités mexicaines accompagnés d’une « frozen margarita » ou d’une margarita « on the rocks ».

Photo 858                 Photo 857

La plus belle visite de San Antonio est à faire au River Walk., au centre ville, à côté du fort Alamo.

C’est un ensemble de canaux, en dessous du niveau des rues, bordés de restaurants et hôtels, de boutiques, pour tous les goûts.

Un grand centre commercial sur deux niveaux se trouve en bout du River Walk.

Des bâteaux-mouches, très colorés et bondés de touristes, sillonnent en masse les canaux.

Photo 862 Photo 860 Photo 859

La tour « Tower of The Americas » domine la ville.

L’Alamodrome est l’immense stade qui sert au Football et au sport en général, mais aussi pour toutes les fiestas, concerts et manifestations culturels de la ville. Le grand George Strait est un habitué de ce lieu pour ses  concerts tous les ans, avec d’autres grandes stars de la Country music.

Il ne faut pas oublier la « Mission Trail ».

Photo 863 Photo 867 Photo 868 

Cette route chemine au sud de San Antonio sur une dizaine de kilomètres dans la campagne pour faire découvrir les 4 anciennes missions espagnoles très bien conservées : Conception, San José, San Juan et Espada.

Photo 866 Photo 864 Photo 869

 

GALVESTON ISLAND

 

C’est une île reliée à la terre ferme par un grand pont.

La plage est affreuse, remplie d’algues par tonnes sur environ deux, trois mètres de large.

Même les plus grands hôtels ont des plages aussi minables.

Des bulldozers raclent tous les jours cette masse d’algues, mais le lendemain, c’est de nouveau pareil.

Forcément les plages ne sont pas très fréquentées.

Photo 871 Photo 881 Photo 879

Par contre, on peut trouver à Galveston de superbes demeures, villas, églises et bâtiments du 19ème siècle.

 

Photo 877 Photo 875 Photo 872 

Photo 876 Photo 874 Photo 873

 

HOUSTON

C’est une énorme métropole de 24 millions d’habitants, la plus grande ville du Texas, on s’y perd facilement, mais pas grand chose à voir, la ville possède 29 gratte-ciel de plus de 152m de haut.

Toute la grande périphérie Est et Sud-Est de Houston est bordée de raffineries et d’industrie pétro-chimique à perte de vue. 

Photo 884 Photo 887 Photo 883

 

Les autoroutes traversent la ville de tous les côtés avec des échangeurs impressionnants.

Toute la grande périphérie Est et Sud-Est de Houston est bordée de raffineries et d’immenses complexes d’industrie pétro-chimique à perte de vue.

A  proximité de Houston, se  trouve  le site de la bataille de San Jacinto, célèbre bataille où les Texans du général Houston vainquirent les troupes mexicaines du général Santa Anna le 22 avril 1836 (voir l’article Histoire duTexas ).

Photo 895   Photo 896  Photo 897

Encore un excellent restaurant mexicain : le Mamacita sur la E. Nasa Pkwy à Webster, sublime et à quelques pas sur la même route, le Big Texas Dance Hall & Saloon, pour digérer !

 

 

Bien sûr il faut aller voir l’inévitable centre de la NASA à Webster au sud de Houston et ses salles de contrôle d’où sont guidées toutes les navettes spatiales américaines, ainsi que la station spatiale internationale.

Photo 891 Photo 893 Photo 888

 

 

Le Texas c'est la nature, les Cactus, les fleurs, les déserts, les collines et les montagnes, les grandes plaines, les lacs, les bords de mer et les plages mais aussi les ranchs, les longhorns, l'élevage intensif.

C'est également les trucks flamboyants et brillants de tous leurs feux, les Harley Davidson de sortie surtout les week-ends, c'est encore le shopping, les magasins pour tous les goûts et porte-monnaies, les vêtements western à gogo.

C'est aussi les maisons et les demeures, de la masure au palais et enfin la nourriture, du fast food au plats traditionnels, les buffets, du mexican food à l’asiatique, du steakhouse au cajun  …..

 

 

 

THE END

 

février 2011

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 10/01/2016