L'AUTRE REGLEMENT DE COMPTES A OK CORRAL

                                      ARTICLE DE ROLAND ROTH 

Photo 1408  P1010719

 

       L’AUTRE REGLEMENT DE COMPTES A OK  CORRAL

                         A TOMBSTONE / ARIZONA 

 

Le juge de paix de Charleston en Arizona, JAMES C. "JIM" BURNETT, a été tué par balle à l'OK Corral à Tombstone en Arizona.

 

 Qui est ce Jim Burnett et son assassin William Cornell Greene et que s’est-il passé

                                      à Tombstone ce 1er Juillet 1897 ? 

 

Jim burnett James C. Burnet est un New-Yorkais, né vers 1832

Il a vécu depuis la fin des années 1870 et pendant vingt-cinq ans de sa vie à Hereford dans la région de Charleston (près de la San Pedro River et du Fort Huachuca) dans le comté de Cochise en Arizona, à environ 24 km au nord de la frontière avec le Mexique et 15 km de Tombstone.

Burnett fut un touche-à-tout, étant à la fois éleveur, fermier, juge de paix, parfois officier de police judiciaire, boucher, livreur …

A Charleston en Arizona, il exerçait son rôle de juge de paix à environ 20 miles de son ranch et c'est ce rôle qui lui a valu le surnom de « juge Jim ». 

Burnett était connu pour être un dur à cuire qui n'avait guère de respect pour personne. 

Il était une sorte d'intimidateur qui s'efforçait constamment de gagner des dollars, souvent au mépris de la loi.

Jim Burnett était un personnage du plus bas niveau suite à ses méfaits chroniques et ses fraudes à répétition. 

Burnett prétendait rendre la justice, d’autres appelleraient cela de la pure corruption. 

Souvent il n’y avait aucune trace écrite de ses « affaires ». 

Il encaissait à son profit les nombreuses amendes infligées et laissait alors filer les voyous au lieu de les juger.

 

Charleston en 1885    Charlest    Cochise 1 

                  CHARLESTON (ARIZONA)

 

On sait que Wyatt Earp de Tombstone demanda l’aide de Burnett pour retrouver un cheval volé dont il prétendait que Billy Clanton était en possession. 

Dans une transaction douteuse le 24 août 1880, le juge Jim Burnett vendit le site du lotissement urbain de la ville de Charleston au marchand local W.B. Scott pour deux cent cinquante dollars d'or.

Burnett savait que le lendemain, le 25 août 1880, le shérif Shibell vendrait aux enchères, de bonne foi, le site de la ville de Charleston à Charles M. Strause pour 700 $, les deux hommes n'ayant aucune connaissance de la transaction de Burnett juste un jour avant. 

 

Le juge s'est enrichi au fur et à mesure des années lorsque les opportunités se sont présentées.

Mais au fil des années, Burnett a consacré de plus en plus de temps à l'élevage de bétail pour avoir un revenu plus stable et à la vente de bétail pour approvisionner le Fort Huachuca.

A ce propos, il était impliqué dans de sombres affaires de vol de bétail comme quand il fut accusé d'avoir acheté sciemment du bétail volé à l'Empire Ranch.

En été 1895, il avait une boucherie et entreposait de la viande de bœuf pour l'armée américaine.

                                                      

James C. Burnett habitait près de la rivière San Pedro près de Hereford dans le comté de Cochise et en tant que voisin le plus proche en amont de la San Pedro River habitait William Cornell Greene

Le ranch de Burnett était en effet à environ un mille et demi au nord du ranch de Greene. 

Burnett et Greene ne s'aimaient pas. 

Ces deux hommes se disputaient souvent et Greene avait menacé la vie de Burnett plus d'une fois.

Greene était, comme Burnett, un pionnier dans cette région, mais la similitude s'arrête là !

 

William greene  WILLIAM CORNELL GREENE était un vieux de la vieille de l’Old West.

Il était bûcheron, agriculteur et éleveur.

Greene était un père de famille très estimé qui gagnait de l'argent grâce à l'élevage, à l'agriculture et à l'exploitation minière. Son ranch se trouvait près de ce qui est aujourd'hui la ville de Sierra Vista en Arizona à environ 15 km de Tombstone.

Il avait énormément d'amis et il était connu pour son dévouement, son dynamisme, son honnêteté et son intelligence. 

 

Leurs ranchs se situaient au sud de Fairbank. 

 

Fairbank arizona Fairbank en 1890 San pedro river

                                                         FAIRBANK (ARIZONA)                                                                                          SAN PEDRO RIVER

                                                

Ces deux voisins n’avaient vraiment rien de commun.

Si, tout de même une chose, c’était l'eau de la rivière San Pedro qui passait sur leurs propriétés. 

 

En 1897, Greene avait construit un petit barrage sur la San Pedro River juste au-dessus de son ranch. 

Burnett avait un ranch un peu en aval de la rivière et l'eau de celle-ci lui suffisait pour les besoins de son bétail. 

Mais Burnett avait décidé lui aussi de construire un barrage et pour les travaux (ou peut-être pour autre chose) il avait embauché une équipe de Chinois.

Bizarrement au cours de la nuit du 24 juin 1897, le barrage de Greene a été dynamité volontairement libérant toute son eau dans la rivière.

 

Dans l'après-midi du 27 juin, les filles de Greene, Eva et Ella, ainsi que leur amie Edna Cochran de Bisbee, sont aller se baigner dans la rivière à leur endroit habituel.

Edna est rentrée dans l’eau qui était supposée peu profonde à cet endroit. Elle a coulé aussitôt à pic. 

Ella l’a suivie dans l’eau tout en réalisant l'horrible changement de la profondeur et a crié à sa sœur Eva de revenir en arrière.  

Eva est allée chercher de l'aide mais il était trop tard. 

Ella Greene et Edna Cochran étaient toutes les deux mortes noyées, car la profondeur du trou de baignade s’était agrandi avec beaucoup de courant et surtout il est devenu plus profond, suite au débit important d’eau causé par l'explosion du barrage de Greene.

 

Le matin de la mort de sa fille, Greene s'était rendu pour affaires dans l’état de Sonora, juste en face de la frontière au Mexique. 

Plus tard dans la journée, il reçut un télégramme l'informant de la mort d'Ella et il revint immédiatement au ranch. 

Greene prétend qu'il n’y a pas l'ombre d'un doute que Burnett était à l’origine de l'explosion de son barrage sur la San Pedro River provoquant ainsi un déferlement d'eau qui submergea l’endroit où sa fille Ella et sa copine Edna Cochran s’étaient noyées.

Greene a même offert une récompense de 1000 $ pour recueillir des informations qui conduiraient à la découverte pour savoir qui avait effectivement fait sauter son barrage.

Greene a accusé Burnett de la mort de sa fille et a immédiatement cherché à se venger. 

 

Phto 140 Photo 1384 Photo 1425

 

  1ère version du règlement de comptes : 

 

Le 1er juillet 1897, Greene est venu dans un buggy à Tombstone avec son ami Scott White, le shérif du comté de Cochise. Greene a emmené son équipage à l'OK Corral et a demandé au propriétaire, John Montgomery, de garder son révolver pendant qu'il était en ville. 

Environ deux heures plus tard, Greene est retourné au corral et a demandé la restitution de son pistolet pour qu'il puisse le ramener en réparation. 

À ce moment-là, Burnett était assis sur une chaise dans Allen Street devant le corral. 

 

Greene a quitté le bureau de Montgomery et celui-ci a rapporté qu'il avait entendu Greene et Burnett échanger des mots sur la destruction du barrage. 

Ensuite, il entendit trois coups de feu et un quatrième quelques secondes plus tard.

Montgomery quitta son bureau après les premiers coups de feu et vit que Greene avait le pistolet à la main, pointé vers Burnett. 

Le chef de la police Charley Wiser est rapidement apparu sur le site et Greene s'est rendu calmement à celui-ci qui a ensuite remis Greene au shérif Scott White qui est arrivé sur les lieux quelques minutes plus tard.

Greene, Wiser et White étaient des amis proches et ils partageaient leur dégoût pour Burnett à bien des égards. 

   

Un journaliste du journal « Prospector » avait rendu visite à Greene dans le bureau du shérif quelques minutes après la fusillade et lui a demandé s'il avait des déclarations à faire :

Greene a répondu : « Je n'ai aucune déclaration à faire si ce n'est que cet homme a été la cause de la noyade de mon enfant. J'ai constaté sans l'ombre d'un doute qu'il était le coupable et quand je pensais à ma petite fille alors qu'elle passait ses bras autour de mon cou le jour où elle s'est noyée, je ne pouvais penser qu'à la vengeance de l'homme qui avait provoqué la mort. J'ai vécu dans ce territoire pendant vingt-cinq ans et j'ai toujours été un homme pacifique et respectueux des lois. Je n'avais aucune animosité et je ne regrettais rien d'autre que la mort de ma petite fille et de la petite Cochran et le chagrin de ma pauvre femme. Il a ajouté : « Vengeance dans la mienne, je rembourserai, dit le Seigneur ».

 

Peu de temps après la fusillade, le coroner a convoqué une enquête et a constaté : « … que le défunt est mort des suites de blessures par balle infligées par William C. Greene ».

Greene affirme également que Burnett avait à différents moments menacé sa vie. 

Le journal « Tucson Star » a déclaré que « Burnett avait une mauvaise réputation et aurait tué plusieurs hommes.

 

Si Greene est capable de démontrer que Burnett était responsable de l’explosion du barrage et donc de la mort de sa fille et qu’il peut également démontrer que Burnett avait menacé sa vie, il y aura lors du procès une forte vague populaire en faveur de l'accusé.

Son procès préliminaire était prévu pour le samedi suivant mais pour cause de maladie du procureur de district celui-ci a été reporté à plus tard. 

 

Le 18 décembre, le procès pour meurtre de Burnett par Greene a commencé.

 

P1010909 P1010934 P1010837

                                                      LE TRIBUNAL DE TOMBSTONE

 

Un des témoins le plus important assermenté du procès était John Montgomery, propriétaire d’OK Corral, qui avait témoigné sur ce qu’il savait depuis que Greene et  Scott White étaient arrivés en ville. 

 

John McCarthy fut aussi l'un des témoins de la défense. 

Il a témoigné que Burnett lui avait demandé s'il avait une arme à feu et après lui avoir dit qu'il n'en avait pas, Burnett a dit : « Eh bien, peu importe. J'en ai une moi-même ». Burnett a alors dit qu'il tuerait Greene avant la nuit.

 

Le shérif Scott White a témoigné être venu en ville avec Green le jour de l'homicide et avoir été arrêté par le shérif adjoint Ritchie qui a déclaré que des menaces avaient été proférées contre Greene par Burnett.

 

Mais l'un des meilleurs de tous les témoins de la défense était le petit George Gailen. 

Il était dans le magasin de Burnett à Pearce deux jours avant l'homicide lorsque Burnett lui a demandé de nettoyer le cylindre de son revolver en disant : « Soit je tuerai Bill Greene, soit Greene me tuera ». 

 

L'accusation a ensuite présenté un certain nombre de témoins qui ont déclaré qu'aucune arme à feu n'avait été trouvée sur le corps de Burnett après sa mort.

En fin de compte, lors du procès à Tombstone, William Greene a été déclaré non coupable et libéré.

 

Bien que Burnett soit mort et que Greene ait été acquitté du meurtre en invoquant la légitime défense, la fusillade a détruit son mariage. 

Sa femme ne s'est jamais remise de la perte de sa fille et elle est décédée à Los Angeles en 1899 des suites d'une chirurgie ovarienne. 

Greene épousa quelques années plus tard Mary Benedict (1876-1955). 

 

Photo 1414 Photo 1334 Photo 1421

 

  2ème version du règlement de comptes : 

 

Une autre version du meurtre de Burnett provient du livre de Joseph « Mack » Axford « Around Western Campfires ». 

Axford a dit qu'après avoir appris la mort de sa fille, Greene a immédiatement quitté Cananea au Mexique pour Tombstone. 

En arrivant aux écuries d’OK Corral, il trouva Burnett assis sur une chaise en train de parler à John Montgomery, le propriétaire. 

 

Greene sortit du buggy et alors qu'il s'approchait de Burnett, celui-ci rejeta ses mains en arrière pour se lever de la chaise et Greene lui tira dessus juste au moment où il se levait, le tuant instantanément. 

 

Greene a dit : « La volonté de Dieu soit faite » et descendit au palais de justice et se rendit au shérif Scott White. 

Le lendemain matin, un demi-million de dollars était disponible pour payer la caution de Greene.

Il a été jugé mais déclaré non coupable en déclarant que lorsque Burnett a jeté ses mains en arrière pour se lever de la chaise, il pensait que Burnett allait prendre son arme.

 

Photo 1445        Photo 1383        Photo 1359

 

Les funérailles de James C. Burnett eurent lieu en présence de Mme Burnett et de deux filles, de parents et amis. 

Le défunt avait 65 ans et fut le juge de paix de la localité de Charleston. 

 

James C. Burnett a été enterré dans une tombe anonyme au cimetière « Boothhill » de Tombstone à l’ouest d’Allen street.

Sa tombe n'a jamais été marquée ou alors l’inscription a été effacée par le temps, donc pendant de nombreuses années la tombe n’avait aucune indication de son occupant. 

C’est en 2019 que la famille de Burnett a enfin mis une inscription sur sa tombe. 

 

Burnett tombejpg       Photo 1361       Photo 1365

 

Dans ce même cimetière on trouve aussi les tombes de Tom et Frank McLaury et de Billy Clanton, les victimes tuées par les frère Wyatt, Virgil, Morgan Earp et Doc Holliday lors du véritable Règlement de comptes à OK Corral le 26 octobre 1881 également à Tombstone.

 

Voir mon article :  La vie de Wyatt Earp

 

 Qu’est devenu William Cornell Greene après son procès à Tombstone et son acquittement ? 

 

Williamcgreene      William Cornell Greene (1852 - 1911)     Greene

 

Il était devenu un homme d’affaires célèbre pour avoir découvert de riches réserves de cuivre à Cananea au Mexique et pour avoir fondé la « Greene Consolidated Copper Company » le 15 septembre 1899. 

« Greene Consolidated » est devenue en très peu de temps l'une des sources de minerai de cuivre les plus riches au monde. 

En conséquence, Greene devint rapidement l'un des hommes d'affaires les plus riches des États-Unis et il créa bientôt un certain nombre d'autres entreprises comme la « Pacific Coast Coal Company », la « Greene Consolidated Gold Company », la « Cananea Railroad Company », la « Sierra Madre Land and Lumber Company » ainsi que bien d'autres. 

 

En 1903, Greene a acheté le ranch San Rafael près de Lochiel en Arizona et il en a fait le siège de son empire d'élevage de bétail. 

Greene a eu beaucoup de succès avec son ranch et a même attiré l'attention du mexicain Pancho Villa qui lui a volé des chevaux à plusieurs reprises. 

Le ranch San Rafael est resté dans la famille Greene jusqu'en 1998 lorsque « The Nature Conservancy et Arizona State Parks » l'ont acheté pour être utilisé comme réserve de faune. 

En 1905, Greene était l'un des hommes d'affaires les plus riches du monde.

 

Mais en 1906, les grèves minières et les revendications des mineurs mécontents de l'inégalité de rémunération ainsi que la chute des actions à Wall Street marquèrent le début de la fin pour la société « Greene Consolidated ». 

Egalement en 1906, avec des finances en baisse et nulle part où se renflouer, il vend « Greene Consolidated ». 

 

Il se retira des affaires de la société et a vécu une vie tranquille à Cananea (Mexique) jusqu'à sa mort le 5 août 1911 à la suite d’une pneumonie. 

Après les funérailles, le cercueil a été chargé dans son train privé et amené à Los Angeles en Californie. 

En 1956, le fils de Greene, William, a ramené la dépouille de son père à Cananea au Mexique où il fut enterré au cœur du cimetière de la ville située à 115 km au sud de Tombstone (Arizona). 

 

Photo 1430            Photo 1387           Photo 1447

P1010624 P1020002 Photo 1445

 

 

           livre Burnett              THE END

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 02/09/2020