LA VIE DE WYATT EARP 1/3

 ARTICLE & PHOTOS DE  ROLAND  ROTH (et internet) 

         1ère PARTIE

 
   

Photo 1565

Voici la vie mouvementée de :

 

                             WYATT BERRY STAPP EARP   (1848-1929)

 

Photo 1570 Photo 1603 Photo 1602

 

Wyatt Earp a été un aventurier hors du commun, une légende du Far West, tour à tour méchant et gentil …..

 

Wyatt Earp a tout fait :

il a été conducteur de diligence, convoyeur, transporteur, chasseur de bisons, employé du chemin de fer, bûcheron, courrier du Pony Express, travailleur dans les mines, agent de police, marshal adjoint, sheriff adjoint, chasseur de primes, détective, boxeur, joueur de poker professionnel, tenancier et propriétaire de saloon, pistolero et hors-la-loi, chercheur d’or, businessman fréquentant le milieu de la boxe et le monde hippique, mais aussi conseiller pour le cinéma d’Hollywood et les premiers films de western, 

et j’en passe ……

 

Wyatt parcourut le Wild West du Missouri au Kansas et en Californie et du Texas au Dakota du Sud et à l’Alaska en passant par l’Arizona, où il fut l’un des protagonistes du fameux :  « Règlements de Comptes à OK Corral »  avec ses frères Virgil Earp, Morgan Earp et Doc Holliday.

 

 SA FAMILLE, SA JEUNESSE   

Photo 2 wyatt earp a 21 ans photo charles w dearborn collection courtesy c lee simmons      Photo 4 nicholas et virginia earp      Photo 3 wyatt earp

                 Wyatt                                Nicholas Porter Earp (père)                       Wyatt

                                                         Virginia Ann Cooksey (mère)

 

Wyatt Earp est né le 19 mars 1848  à Monmouth dans l’Illinois aux Etats-Unis, au 406 South Third Street, dans la maison de la sœur de sa mère et ceci pendant la période de la ruée vers l’or en Californie.

 

Mais avant tout voici un peu de généalogie …..

 

Les ancêtres de la famille Earp sont d’origine irlando-écossaise. Un certain Thomas Earp Jr., né en 1656 en Irlande, serait venu en Amérique avant 1680.

L’arrière arrière grand-père de Wyatt Earp, William Harp (déformation de Earp) est né en 1729 dans le Maryland.

Il participa, avec ses trois fils, à la guerre d’indépendance des Etats-Unis.

L’arrière grand-père était Philip Earp (1755-1810).

Son fils Walter Earp (1787-1853) a été instituteur, homme de loi et juge dans l’Illinois et avait une licence de prêtre dans l’église épiscopale méthodiste.

Il se maria avec Martha Ann Early en Virginie.

En passant par le Tennessee, ils s’installèrent à Logan dans le Kentucky en 1813.

Finalement leur pérégrination s’arrêta en 1847 dans le comté de Warren dans l’Illinois.

Leur 3ème enfant et second fils, Nicholas Porter Earp, né le 6 septembre 1813 dans la Lincoln County en North Carolina (mort le 12 novembre 1907 à Sawtell en Californie), était le père de Wyatt Earp.

Il a été tonnelier et fermier.

Le 22 décembre 1836, Nicholas se maria à Hartford au Kentucky, avec Abigail Storm, née en 1813 (décédée en 1839 dans l’Ohio County au Kentucky).

Ils auront 2 enfants, Newton Jasper Earp (1837-1928) et Mariah Ann Earp ( 1839-1839).

 

 Photo 21 virgil earp       Photo 1580       Photo 22 morgan earp photo courtesy arizona historical society tucson 

                        Virgil                                               Wyatt                                           Morgan

Il s’est remarié le 30 juillet 1840 à Hartford / Kentucky avec sa deuxième femme et mère de Wyatt Earp, Virginia Ann Cooksey née le 02 février 1821 dans le Kentucky (décédée le 14 janvier 1893 dans la San Bernardino County en Californie).

Ils eurent en tout 8 enfants.

 

A peine cinq mois après leur mariage, ils quittèrent le Kentucky pour s’installer à Monmouth dans l’ Illinois.

Ses grands-parents paternels furent Walter Earp, né en 1787 dans le Maryland (mort le 30.01.1853), instituteur et prêtre de l’église méthodiste épiscopale, et Martha Ann Early née en 1790 en Caroline du Nord (morte le 24.09.1881).

Nicholas avait cinq autres frères.

 

Les grands-parents maternels de Wyatt Earp sont James Cooksey et Elisabeth Smith originaires du Kentucky.

Le 28 juin 1841 toujours à Hartford, naîtra un fils, le frère aîné de Wyatt Earp, James Earp (mort le 25 janvier 1926 à Los Angeles Californie).

Puis, 2 années plus tard, le 18 juillet 1843, verra le jour Virgil Walter Earp, encore à Hartford dans le Kentucky ( décédé le 19 octobre 1905 à Goldfield Nevada).

Ensuite naîtra une fille, Martha Elizabeth Earp le 25 septembre 1845, (morte le 26 mai 1856 à Monmouth Illinois).

 

Wyatt Earp doit son prénom au capitaine Wyatt Berry Stapp qui commandait Nicholas Earp (le père) sergent pendant la guerre américano-mexicaine.

 

Photo 1575          Photo 1588          Photo 1579

 

Wyatt Earp vint au monde le 19 mars 1848 à Monmouth Illinois.

( Il décédera le 13 janvier 1929 à l’âge de 80 ans à Los Angeles en Californie )

 

En mars 1850, quand Wyatt avait deux ans, les Earp’s quittèrent Monmouth et l’Illinois pour l’Ouest, la Californie, qu’ils n’atteindront jamais.

Ils s’installèrent à 7 miles au nord-est de Pella dans l’Iowa, dans une ferme de 160 acres.

C’est à Pella, que naîtront les frères cadets de Wyatt Earp, Morgan Seth Earp né le 24 avril 1851 (mort assassiné le 18 mars 1882 à Tombstone),

et Warren Baxter Earp connu sous le prénom de Warren, né le 09 mars 1855 (décédé le 06 juillet 1900 à Wilcox Arizona).

 

En 1856, Nicholas Earp vendit sa ferme et retourna à Monmouth dans l’Illinois.

Il resta au chômage avant de trouver un job  comme policier municipal, poste qu’il occupa pendant 3 années.

C’est le 28 février 1858 que vint au monde Virginia Ann Earp dans la Marion County dans l’Iowa (décédée le 26 octobre 1861 à Pella).

Nicholas Earp eut une seconde source de revenus par la vente de boissons alcoolisées.

Il fut la cible d’un mouvement de la tempérance et en 1859, il sera poursuivi et déclaré coupable pour contrebande ce qui l’humilia publiquement.

Ne pouvant payer son amende, sa propriété fut mise aux enchères le 11 novembre 1859.

Deux jours plus tard, les Earp’s plient bagages et quittèrent Pella dans l’Iowa.

Nicholas faisait de fréquents voyages à Monmouth durant l’année 1960 et finalement s’y installa.

Le 16 juin 1861, Adelia Douglas Earp, la petite dernière, naquit à Pella ( décédée le 16 janvier 1941 à San Bernardino en Californie).

 

En 1861, James Earp, Virgil Earp et leur demi-frère Newton Earp rejoignirent l’armée de l’Union pendant la guerre de Sécession et ils iront au front.

Virgin rejoindra le 83ème d’infanterie.

Wyatt avait 13 ans et voulait également servir dans l’armée, mais il était trop jeune.

Il resta donc pour travailler dans la ferme familiale avec ses deux plus jeunes frères Morgan et Warren.

James a été blessé lors des combats des forces de l’union à Frederickstown, Missouri, par une balle à travers l’épaule et hospitalisé pour 17 mois. Il restera invalide.

 

En 1864, Wyatt âgé alors de 16 ans et sa famille iront s’installer à San Bernardino dans la Colton County en Californie (en passant par le Cajon Pass) où son père avait acheté en 1850 une ferme à 12 miles de la ville.

La caravane composée de 40 chariots avec 150 émigrants traversa l’Iowa à Council Bluffs en passant par le Nebraska.

Pendant le voyage, Wyatt est en charge du chariot familial et des vivres et il apprend à lire et à écrire entre la chasse et les attaques des indiens près de Fort Laramie.

C’est à ce moment-là qu’il avait acquis sa première arme à feu que son père lui avait offert, un fusil à 2 coups « under-and-over ».

Photo 1569 Photo 18 courtesy arizona historical society tucson Photo 1567

                    Virgil et Wyatt                            Wyatt & Bat Masterson                                  Wyatt

 

Virgil rentra de l’armée en juin 1865 et reverra enfin sa femme et son enfant.

Puis, en 1865, Wyatt et Virgil seront employés en tant que « driver » (conducteur) pour la « Phineas Banning’s Stage Coach Line » à Imperial Valley en Californie, entre Los Angeles et San Bernardino.

Puis, à 17 ans, Wyatt travaillera pour Frank Binkley et conduira un team de 10 animaux entre San Pedro et Prescott, capitale du territoire de l’Arizona. Virgil lui prêta main-forte.

 

De 1866 à 1868, il sera « teamster » pour Chris Taylor, qui lui fera transporter de la marchandise sur des chariots ( notre actuel camionneur) sur le trajet entre Wilmington / Californie et Prescott.

Virgil tomba amoureux de Prescott et jura d’y vivre un jour. D’autres transports seront organisés vers Salt Lake City dans l’Utah.

En 1868, Wyatt travaillera aussi dans le transport de matériel de construction pour le chemin de fer pour l’Union Pacific Railroad au Wyoming.

Mais au printemps 1868, le père, «  captain » Nicholas Earp, décida à nouveau de retourner dans le Missouri, et emmena sa famille pour s’établir dans le petit village de Lamar, dans la Barton County.

En cours de route, leur chariot qui se dirigeait vers le Nord rencontra les chantiers de l’Union Pacific Railroad dans le Wyoming.
Wyatt rejoindra les ouvriers des chantiers de constructions.

C’est dans cet environnement que Wyatt, à peine 20 ans, trouvera sa vocation quand il rencontrera les trafiquants de Whiskey, les putains et les joueurs professionnels.

Il fut fasciné par leur style de vie.

Il sera aussi exposé à un des sports les plus populaires des chantiers ferroviaires, à savoir la boxe.

Il décida d’être un « sportif », un peu de boxe, un peu de paris. Les coups de poings, les paris et les parties de cartes sont devenus la passion de sa vie. 

Entre temps, Nicholas sera agent de police à Lamar (Missouri).

 

Wyatt Earp se mariera le 10 janvier 1870, à l’âge de 22 ans, avec Urilla Sutherland, 21 ans, (1849-1870) dont le père, William, originaire de New York City, était propriétaire d’un hôtel à Lamar.

Mais elle décédera subitement, moins d’un an après leur mariage, suite à une fausse-couche (ou peut-être de la thyphoide ? on ne sait pas au juste).

Wyatt restera inconsolable.

Suite au blâme de la famille d’Urilla envers Wyatt concernant le décès de celle-ci, Wyatt, Virgin, Morgan et James ont eu un combat de rue de 20 minutes avec les deux frères d’Urilla, Fred et Bert Sutherland et les trois frères Brummet.

Wyatt vendit en novembre 1870, sa maison et son terrain pour 75 $.

 

Photo 1594        Photo 1597        Photo 1571

 

 

    SA PÉRIODE « AVENTURIER ».

Photo 1577  Photo 1578   Photo 1576

le colt de Wyatt Earp                                       le rasoir de Wyatt Earp        

 

 

C’est en novembre 1870, que son père Nicholas quitta son poste et que Wyatt Earp gagna les élections pour le poste d’agent de police contre son demi-frère Newton avec 137 voix contre 108.

Il a été chargé de collecter les taxes pour la municipalité de Lamar.

Dans l’exercice de ses fonctions, Wyatt Earp a été accusé pour une histoire de fraude concernant une falsification de documents pour 20 $.

Afin d’éviter la justice et un procès, Wyatt quittera Lamar pour les Indian Territory’s (les territoires indiens) dans l’est de l’Oklahoma.

Toujours inconsolable de la mort de sa femme, Wyatt trempera dans la délinquance avec des voyous à Van Buren en Arkansas.

 

Début avril 1871, Wyatt sera mêlé à une nouvelle sombre histoire. Cette fois-ci, il sera accusé du vol de 2 chevaux d’une valeur de 100 $ pièce, avec deux autres lascars, Ed Kennedy et John Shown.

Il sera arrêté et condamné à une amende de 500 $.

Il sera encore obligé de fuir la région.

 

En avril 1871, Wild Bill Hickok sera nommé marshal d’Abilene au Kansas avec un salaire de 150$ par semaine.

 

Entre 1871 et 1874, Wyatt Earp réapparaîtra comme chasseur de bisons avec Jim Bridger au Kansas.

 

Wyatt passera l’hiver 1871 à Salt Fork à l’Arkansas River et il fera la connaissance de Bat Masterson avec lequel il se liera d’amitié.

Wyatt déclinera l’offre de Masterson pour faire une virée au Texas.

 

En 1872, on retrouvera sa trace dans les registres de la ville de Preoria dans l’Illinois, où il sera encore arrêté, avec son frère Morgan et George Randall, pour une affaire de maison de prostitution.

Wyatt écopera encore d’une amende de 20 $ pour cette infraction.

 

Cette histoire discrédite un peu ses affirmations, plus tard, quand il prétendra qu’il était chasseur de bisons au Kansas pendant cette période !

 

 

Photo 1601     Photo 20 batt masterson     Photo 1600

                                                                                      Bat Masterson

 

Il en va de même en 1873 où Wyatt  est mentionné dans le livre«  Frontier Marshal » de Stuart N. Lake qu’il aurait arrêté le bandit Ben Thompson à Ellsworth au Kansas, et qu’il logea au Grand Central Hotel de la même ville.

Mais après recherches, aucune trace n’a été trouvée dans les registres de l’hôtel.

Wyatt Earp partira avec son frère aîné James et sa femme Bessie pour la ville de Wichita dans le Kansas.

Bessie Earp a été accusée de prostitution et devra s’acquitter d’une amende de 8$ et 2$ de frais tous les mois jusqu’en mars 1875.

Un mois plus tard, Bessie sera arrêtée à Wichita et emprisonnée pour avoir tenue une maison de débauche à Douglas Avenue.

 

Comme Ellsworth, Wichita est un terminal du train emmenant le bétail en provenance du Texas, en direction des villes du Nord. Comme toutes ces Boomtowns du Midwest, on y trouva plein de Cowboys armés jusqu’aux dents et qui se soualaient pour fêter la fin des longues transhumances de bétail depuis le Sud.

 

Pendant ce temps, en juin 1874, un groupe de chasseurs de bisons incluant Bat Masterson seront attaqués par 700 indiens, des guerriers Comanches, Kiowas et Cheyennes dont les chefs sont Quannah Parker et Lone Wolf.

Le siège durera 3 jours et s’appellera la bataille d’Adobe Walls.

 

 Photo 1596        Photo 1572        Photo 33 boothill

 

SA PÉRIODE « HOMME DE LOI ».

 

Le 21 avril 1875, Wyatt Earp rejoignit à mi-temps, l’office du marshal de Wichita comme officier de police de la ville.

Pour le reste, il travailla dans l’entretien de la ville, avec un salaire de 60 $ par mois.

En avril 1876, ses frères Virgil et Morgan le rejoindront à Wichita.

 

Earp sera apprécié par la population de Wichita pour l’arrestation de voleurs de chevaux et de marchandises et aussi de Cowboys éméchés, des rapides de la gâchette.

Il se fera respecter par les Cowboys et sera reconnu par ses supérieurs.

Mais en avril 1876, suite à des élections comme City marshal, il eut un malentendu au niveau des votes avec le nouveau marshal élu, Bill Smith qui lui cherchera des ennuis.

Une commission de votes tenta de réintégrer Wyatt.

Mais en mai 1876, Wyatt Earp quittera Wichita pour la prochaine ville « Boomtown », toujours au Kansas, Dodge City.

 

Dscn8577 Dscn8598 Dscn8467

 

Dodge City, surnommée « The Queen  of the Cow Towns », est située sur la fameuse Chisolm Trail d’où remontent les longhorns du Texas.

C’est une ville issue du Fort Mann construit en 1847 par des civils et remplacé par l’US Army par le Fort Atkinson.

L’origine de Dodge City débuta par la construction de la maison du rancher Henry J. Sitler, en 1871.

 

La réputation de Dodge City comme ville frontière de l’Old West n’est plus à faire, avec ses saloons, ses salles de jeux, ses maisons closes, ses trafiquants de whiskey, ses duels fréquents, ses hold-up. Elle est peuplée de mauvais garçons, de Cowboys, de gangsters, de chasseurs de bisons, d’ouvriers du chemin de fer, de soldats.

Une bande « The Gang » dominait la politique locale et contrôlait les élections.

 

C’est dans ce contexte, en 1875, que Wyatt Earp se fera embaucher par le marshal Larry Deger qui pèse 130 kg, comme assistant marshal de Dodge City.

Il avait un salaire mensuel de 100 $ et 2,50 $ par arrestation.

 

Très vite des adjoints seront recrutés  par Charlie Basset le sheriff :

Bat Masterson, le copain de chasse aux bisons de Wyatt,

Bill Tilghman, Ed O. Houghe et Neal Brown.

 

Dscn8623    Dscn8601    Dscn8618

 

En juillet 1876, Wyatt arrêtera son propre chef, l’adjoint Ed Houghe pour bagarre et perturbation de la paix et de la  tranquillité de la ville de Dodge City.

Houghe quittera la ville aussitôt.

 

Pendant ce temps, le 02 août 1876, Wild Bill Hickok est assassiné en jouant au poker à Deadwood dans le Dakota du Sud.

 

En mai 1877, après avoir passé l’hiver au Kansas, Mr. et Mme Nicholas Earp, Virgil et Allie Earp et Mr. et Mme Newton Earp se mettent en route pour la Californie via le Nouveau Mexique et l’Arizona.

Le convoi de chariots passe à Prescott (Arizona) le 04 juillet 1877 et Virgil et Allie décidèrent de s’installer dans un ranch dans la Verde Valley. C’était depuis toujours le rêve de Virgil.

Allie trouvera un job comme sage-femme et Virgil comme préposé au courrier à Prescott.

Le père Nicholas et sa femme Virginia continuèrent vers la Californie pour installer leur quartier général à Colton.

 

Dscn8599        Dscn8521        Dscn8600

 

Au printemps 1877, Wyatt Earp et son frère Morgan quittèrent Dodge City, pour l’hiver, afin d’aller chercher de l’or et travailler comme bûcherons dans les Black Hills, près de Deadwood au South Dakota.

Wyatt gagnera ainsi entre 120$ et 130$ par jour.

Pendant son séjour au Dakota, Wyatt a été embauché par la « Cheyenne and Black Hills Stage and Express Company » en tant que gardien et convoyeur dans les mines d’or de la région.

Lui et ses compagnons d’armes, convoyèrent ainsi environ

200 000$ d’or jusqu’à Cheyenne dans le Wyoming.

 

Wyatt reviendra à Dodge City en juillet 1877, comme simple citoyen et fréquentera un court instant les salles de jeux.

 

Dscn8520    Dscn8505 version 2    Dscn8502

 

Pendant ce temps-là, Ed Schieffelin enregistrera sa première mine d’argent au Pima Courthouse qu’il nommera « Toomstone » (qui deviendra Tombstone par la suite).

 

Des votes eurent lieu à Dodge City et le nouveau sheriff élu à trois  voix près fut Bat Masterson battant ainsi Larry Deger.

 

Puis Wyatt va poursuivre Dave Rudabaugh, le gangster et dévaliseur de trains qui était recherché.

Il le suivra à 400 miles de là, à Fort Griffin au Texas.

A son arrivée dans cette ville, Wyatt essaya en janvier 1878, d’être embauché comme agent de police ou adjoint mais sans succès.

A Fort Griffin, Wyatt Earp se dirigea alors vers le plus grand saloon de la ville, chez Shanssey, où il se renseigna sur le bandit Rudabaugh auprès du propriétaire.

Celui-ci lui affirma qu’il avait été de passage dans la ville en début de semaine, mais qu’il a disparu depuis.

 

Il dirigea Wyatt Earp vers un certain Doc Holliday qui résidait en ville.

 

John Henry « Doc » Holliday était né le 14 août 1851 à Griffin en Géorgie.

Il avait obtenu son diplôme de dentiste à l’âge de 20 ans à Philadelphie et exerçait ce métier à Atlanta, puis à Dallas au Texas en 1873.

Il était le cousin de Margaret Mitchell, l’auteur de « Autant en emporte le vent ».

Doc a quitté son métier pour se consacrer aux jeux de cartes professionnels et il se mit à l’alcool.

Il était atteint  de tuberculose.

Holliday passa par Denver au Colorado, Cheyenne au Wyoming et Deadwood dans le territoire du Dakota en 1876.
C’est en 1877 qu’il connut sa compagne Mary Katharine Horony Cummings appelée « Big Nose Kate (1850-1940).

 

Photo 26 doc holliday         Photo 24 doc holliday photo craig a fouts collection         Photo 27 big nose kate

                                                  DOC HOLLIDAY                                                                                    BIG NOSE KATE

 

Mais revenons à notre histoire ….

 

Justement Doc Holliday avait joué aux cartes à Fort Griffin avec ce Rudabaugh que Wyatt traquait.

 

Doc Holliday a fait savoir à Wyatt qu’il haïssait les hommes de loi.

Entre-temps Doc l’informa que le hors-la-loi avait pris la route du Kansas.

Wyatt a aussitôt câblé l’information à Bat Masterson, le nouveau sheriff de Dodge City.

Mais Bat et ses adjoints captureront le gangster « Dirty Dave » Rudabaugh, 24 heures après que le gang eut pillé un train à Kinsley au Kansas.


Suite à leur rencontre au Texas, Doc Holliday et Wyatt Earp deviendront de bons amis.

 

Wyatt retourna à nouveau à Dodge City  en passant par Fort Worth au Texas en mai 1878 où le marshal Ed Masterson, le frère aîné de Bat Masterson, a été tué entre-temps par un cowboy éméché devant le Lady Gay Dance Hall.

 

Le nouveau maire James H. Kelley demanda à Wyatt Earp de l’aider pour assainir la ville comme assistant marshal pour 75$ de salaire par mois.

Immédiatement, Wyatt commença à arrêter les délinquants et il bannit l’entrée dans la ville à quelques malfrats.

Il créa une milice de citoyens pour aider la loi en organisant la sécurité dans les rues de la ville.

 

Doc Holliday et sa compagne Big Nose Kate arrivèrent à Dodge City en juin 1878.

Doc quitta Fort Griffin au Texas pour éviter d’être lynché après avoir tué un homme.

La première chose qu’il fit à Dodge City était de sortir son panneau de dentiste, mais Doc Holliday se remit aussitôt à jouer dans l’Alhambra et distribua les cartes au poker au Long Branch Saloon.

Certains trouvaient étrange cette amitié entre Wyatt Earp et Doc Holliday, mais celui-ci respectait la loi à Dodge City.

 

Voilà qu’arrivèrent en ville des Cowboys du Texas avec leur troupeau de bétails.

Ils se lâchèrent et pour se défouler, ils galopèrent dans la rue principale en tirant à droite et à gauche.

Les coups de feu brisèrent la vitrine des boutiques.

Ils s’engouffrèrent dans le Long Branch Saloon et voici nez à nez, les Cowboys Ed Morrison et Tobe Driskill avec Wyatt Earp.

Cela allait mal se finir quand Doc Holliday, suspendant sa partie de cartes, est intervenu en braquant son révolver sur la tempe de Morrison et le désarmant et sauva ainsi la vie à Wyatt Earp.

 

Photo 1574   Photo 28 jim masterson photo denver public library   Photo 1573

                                                                                       JIM MASTERSON 

 

Ce genre d’incident était très fréquent à Dodge City, comme un peu plus tard entre Wyatt Earp, Jim Masterson, policier et frère de Bat et un certain George Hoy ou encore Clay Allison.

Les révolvers faisaient la loi à Dodge City.

 

Le 05 octobre 1878, un groupe d’hommes de loi, armé jusqu’aux dents, incluant le marshal Bat Masterson, le sheriff Charlie Basset, l’assistant marshal Wyatt Earp, le député sheriff William Duffy et Bill Tilghman quittèrent Dodge City à la trousse de l’assassin de Dora Hand, un certain James Kennedy.

La chevauchée de 75 miles qui dura toute la nuit, sous un déluge  de pluie, se termina près de Meade au Kansas par la capture de Kennedy en le blessant sérieusement à l’épaule.

Ils le ramenèrent à Dodge City, mais une semaine plus tard le tribunal acquitta l’assassin pour manque de preuve.

Mais la rumeur de la rue disait que le père de Kennedy qui était un personnage influant et co-fondateur du célèbre King Ranch à Kingsville au Texas, (avec Richard King, actuellement encore le plus grand ranch du monde) avait payé les officiels et les juges !

Wyatt Earp a été aigri et dégoûté par cette histoire.

 

        Photo 29 celia mattie earp photo courtesy arizona historical society tucson                                        Photo 59 mattie    

        CELIA ANNE BLAYMOCK "MATTIE"

 

Wyatt Earp rencontra au saloon une fille nommée Celia Anne Blaylock qu’il surnomma « Mattie » avec laquelle il vivra en couple jusqu’en 1882, mais sans jamais se marier.

Au début le couple s’entendait bien, mais Mattie est devenue dépendante au laudanum et fut malade.

 

Pour Doc Holliday, ce n’était pas mieux avec  Big Nose Kate avec leur constante relation amour/haine et leurs fréquentes et violentes querelles.

Ils se tirèrent dessus, se quittèrent et se retrouvèrent plus d’une fois.

En 1878, la ville de Dodge City était « apprivoisée » et Wyatt Earp passait plus de temps aux tables de jeux qu’à son poste d’assistant marshal.

En 1879, Wyatt quitta sa fonction dans les forces de police de Dodge City..

 

SA PÉRIODE « TOMBSTONE »

Photo 31 tombstone en 1880 photo arizona historical society tucson    Photo 1599    Photo 30 tombstone en 1880

                      TOMBSTONE en 1880                                                                                                                                               TOMBSTONE en 1880

 

Son frère Virgil Earp lui écrivit pour l’informer qu’une nouvelle ville minière a été fondée en Arizona : Tombstone.

 

Cette ville sortit de terre début de l’année 1879, à environ un mile de l’ancien camp de Ed Schiffelin, sur un plateau entouré des Whetstone, Mule, Burro, Huachuca, et Dragoon Mountains et que Schiffelin appela « TOMBSTONE » : « pierre tombale ».

(à voir l’histoire de Tombstone sur ce site)

 

Durant une période, pendant les années 1880, Tombstone a été la plus importante ville entre le Texas et San Francisco en Californie.

 

 

Photo 32 tombstone Photo 1587 Photo 1581

 

C’est une ville fulgurante où le taux de criminalité est sévère.

Comme dans toutes les villes minières de l’Ouest, un lot de gens bien particulier rappliquait de tous les horizons :

des aventuriers et racailles de toutes sortes, des chercheurs de métaux précieux bien sûr, des joueurs de poker et tricheurs professionnels, des filles de joie, des contrebandiers et trafiquants avec le Mexique tout proche, des Cowboys louches et rois de la gâchette, des voleurs de chevaux faisant la traite de bétail volé, des dévaliseurs de diligences, bref des hors-la-loi et des bandits de grands chemins.

 

Photo 1593 Photo 1591 Photo 1590

 

On y trouve un énorme cimetière le « Boothill », un des plus grands et le plus célèbre de l’Ouest américain.

« Boothill » veut dire « colline des bottes », un cimetière où reposent surtout les restes de ceux qui ont été tués de mort violente et enterrés avec leurs bottes.

Tombstone sera partiellement détruit par deux incendies, le premier en 1881 allumé par un cigare tombé dans un baril de whiskey à l’Arcade Saloon et le deuxième en mai 1882.

 

Photo 1592 Photo 1589 Photo 34 tombstone

 

Mais revenons aux Earp’s !

Le frère de Wyatt, Virgil travailla dans une scierie à Prescott et également comme marshal adjoint.

Comme déjà dit, il écrivit un mot à Wyatt pour l’informer du boom de la cité minière de Tombstone en Arizona.

Wyatt avait le sentiment que Dodge City avait perdu son cachet et lui répondit « compte sur moi »

 

En juin 1879 Wyatt et sa compagne Mattie partirent pour Prescott (Arizona Territory) à la tête de plusieurs chariots et une quinzaine de chevaux.

Avec eux voyageaient James et Bessie Earp et leurs deux enfants, Hattie et Frank Ketchum, John H. « doc » Holliday et Kate.

Ils feront un stop à Las Vegas au Nouveau Mexique.


Le 1er novembre 1879, Virgil vend ses intérêts dans ses affaires à Prescott et brûle pour 314$ de marchandise invendue.

Il rend son insigne d’adjoint marshal.

Virgil et Allie avec leur chariot rejoignent le convoi des Earp’s vers le Sud et Tombstone.

Au dernier moment Doc Holliday ne suivra pas les autres, étant plus intéressé par les tables de jeux et les saloons.

 

Le 27 novembre 1879, suite à une étape faite à Tucson, Virgil Earp acceptera la charge de marshal adjoint dans cette ville.

Wyatt, lui, est toujours écoeuré et lassé pour s’investir dans une fonction officielle et a décidé de continuer son périple vers Tombstone.

Le convoi de Wyatt arriva à Tombstone le 29 novembre 1879. Tombstone n’est qu’un amoncellement de cabanes, d’abris et de tentes.

Chaque maison étant occupée, Wyatt louera une chambre à un lit dans Allen Street, sans plancher avec juste de la terre au sol et ceci pour 40$ par mois.

Il accola leur chariot contre la chambre pour avoir plus d’espace.

O.K. Corral était en cours de construction.

 

Wyatt sera suivi en été 1880, par ses frères Morgan et Warren Earp puis par Doc Holliday et Big Nose Kate qui  arriveront en septembre 1880.

La tuberculose de Doc Holliday s’était aggravée à cause de sa consommation excessive d’alcool.

Doc habitait une chambre chez madame Fly, la femme du  photographe de Tombstone.

Au départ, les Earp’s ne souhaitaient plus s’occuper de la loi et de la justice en tant que Marshal ou Sheriff, mais ils voulaient vivre à Tombstone une vie paisible et surtout faire des affaires et s’enrichir.

La suite en a décidé autrement.

 

La population de Tombstone était alors de 2000 habitants dont 110 chinois.

L’eau courante a été installée en ville pour 3 cents le gallon (= 3,96 litres).

En mai 1880, Tombstone ne comptait ni tribunal officiel, ni prison digne de ce nom, ni pompiers, ni city hall.
La Wells Fargo (les diligences) y avait établi une agence.

 

P1010674 P1010767 P1010656

 

Wyatt, à son arrivée, acheta un chariot qu’il voulait transformer en diligence, mais s’aperçut qu’il existait déjà deux compagnies de diligence en ville.

Les Earp’s prirent des concessions de mines et Wyatt travailla brièvement dans une des mines.

Puis il occupa un poste à la Wells Fargo Company pour la  protection armée des transports de fonds dans les diligences de la compagnie.

 

Entre temps l’Oriental Saloon et sa salle de jeux ouvriront à la 5ème rue et Allen Street.

 

Photo 1583 Photo 1584 Photo 36 oriental saloon 

  

Wyatt Earp a aussitôt acquit des parts de concession, pour un quart, à l’oriental saloon et avait une table de jeux à l’Eagle Brewery.

James Earp a ouvert quant à lui un saloon à Allen Street et y travailla comme barman.

 

Virgil Earp sera nommé assistant (deputy) marshal avec un salaire de 100$ par mois, puis plus tard US marshal.

Morgan Earp travailla comme policier avec son frère Virgil.

 

Img 0512 Photo 60 tombstone epitaph en 1881 Photo 1586

 

Virgil, en tant que marshal, accusa en juillet 1880 un Cowboy, Frank McLaury, d’avoir volé 6 mules appartenant à l’armée, au camp John A. Rucker.

On pensait que les autres coupables étaient Curly Bill, Pony Deal, Zwing Hunt et Sherm McMasters et que les mules étaient dissimulées au Babocomari ranch des McLaury’s.

 

Frank McLaury trafiqua la marque des animaux US en D8.

Les frères McLaury furent confrontés  et finalement ils étaient d’accord pour rendre les mules à l’armée, à condition que les Earp’s partent.

Cet incident a marqué le début des animosités entre les Earp’s et les McLaury’s.

Photo 43 newman h old man clanton photo robert g mccubbin collection Photo 46 tom mclaury photo courtesy of the new york historical society Photo 45 frank mclaury photo courtesy arizona historical society tucson Photo 44 ike clanton photo courtesy of the new york historical society

     "OLD MAN" CLANTON                              TOM McLAURY                                       FRANK McLAURY                          IKE CLANTON

 

Le gang de hors-la-loi des Clanton’s avec le père « Old man » Clanton, ses fils Ike, Phin et Billy, les frères Frank et Tom McLaury, Curly Bill Brocius , Pete Spence, Johnny Ringo et d’autres, faisaient partie de cette redoutable bande :    les « Cowboys »  

Ces quelques dizaines de bandits aux foulards rouges étaient  bannis du Texas et écumaient maintenant la région du Sud de l’Arizona.

Bien sûr ils n’appréciaient pas l’installation des Earp’s à Tombstone.

Depuis leur ranch au San Pedro River, ils organisaient un trafic de bétail illégal avec le Mexique tout proche.

 

Le 27 juillet 1880, Wyatt Earp a été nommé Sheriff adjoint de la partie sud du comté de Pima, section de Tombstone, sous les ordres du sheriff Charles Shibell.

C’est l’incident des mules qui le décida à occuper cette fonction.

 

Les premières élections à Tombstone eurent lieu le 10 septembre 1880.

C’est Alder Randall qui fut élu maire et Fred White devint le premier marshal de la ville.

Mais pour une courte période !

 

P1010650    Img 0508    Photo 40 ok corral photo courtesy arizona historical society tucson

 

En effet, le 28 octobre 1880 à 00h30, 3 ou 4 coups de feu retentirent à Tombstone.

Wyatt Earp qui se trouvait au Billy Owen saloon se précipita sur les lieux de l’incident.

Après une altercation sur Allen Street avec Curly Bill Brocius et la confusion générale dans le noir, le marshal Fred White qui voulait désarmer des Cowboys ivres a été descendu par Brocius et ceci malgré la venue en aide de Morgan, Wyatt Earp et Fred Dodge

Sérieusement blessé aux testicules, ayant le feu au pantalon, White cria « je suis touché »

Les frères Earp gardèrent toute la nuit le prisonnier Brocius dans une cellule.

Le lendemain matin, Wyatt amena Brocius devant le juge Gray  qui l’inculpa pour meurtre.

Mais White, en mauvais état en se réveillant, certifia sous serment que le coup de feu était accidentel.

Brocius  a été emmené par Wyatt et George Collins à Tucson pour son procès et il a été finalement relaxé par le tribunal de Tucson suite au témoignage de Wyatt Earp, soutenant lui aussi que c’était un coup de feu accidentel.

Le marshal Fred White décédera 2 jours plus tard, le 30 octobre 1880 à l’âge de 31 ans.

 

Virgil Earp sera  nommé marshal pour remplacer White, mais ne servira à ce poste que 2 semaines et c’est Bern Sippy qui sera élu et Virgin sera son adjoint.

Wyatt occupa lui aussi le poste de sheriff adjoint que pendant 3 mois et démissionna le 9 novembre 1880, soit 10 jours après la mort du marshal White.

 

C’est le démocrate Johnny Behan qui remplacera Wyatt Earp comme sheriff  dans le comté Pima Sud et il sera le premier sheriff du nouveau comté de «  Cochise County ».

Lors de la campagne électorale, Johnny Behan avait promis à Wyatt Earp de le prendre comme sheriff adjoint.

Mais il ne tint pas sa parole suite à une sombre affaire de cheval entre Wyatt Earp et les Clanton’s peu de temps avant sa nomination.

Johnny Behan avait des relations privilégiées et une politique d’alliance et de clémence avec les deux clans des Clanton’s et McLaury’s.

 

Photo 49 john behan photo arizona historical society tucson        Photo 52 josie        Photo 51 josephine sarah marcus photo courtesy of bob mccubbin

            JOHNNY  BEHAN                                                                                                                         JOSEPHINE SARAH MARCUS

 

En 1879, arriva à Tombstone, une jeune femme de 18 ans, Josephine Sarah Marcus, née à New York (1861-1944), fille d’une famille immigrante allemande et juive, vivant à San Francisco.

Elle fut connue alternativement sous le diminutif de « Josie » et de « Sadie ».

Elle voyageait avec une troupe de théâtre, la compagnie Markham, en tant qu’actrice et danseuse professionnelle.

 

Elle joua dans le Bird Cage Theatre de Tombstone.

Photo 53 bird cage Photo 55 bird cage Photo 56 bird cage 

 

Photo 58 bird cage  Photo 54 bird cage  Photo bird cage 57

 

Elle rencontra Johnny Behan, l’actuel sheriff, lors d’un voyage à Prescott (Arizona) alors que celui-ci était sheriff du comté de Yavapai. 

Ils habitèrent ensemble à Tombstone.

Behan a commis l’erreur et l’imprudence de présenter Josie à Wyatt Earp

Comme Behan trompait Josie, celle-ci se mit à fréquenter Wyatt Earp.

Ceci fit scandale.

Suite à cette relation, Wyatt eut des altercations répétées avec sa compagne Mattie et leur relation continua à se détériorer.

 

Après une fréquentation assidue de la belle Josie, tous les soirs au saloon, Wyatt Earp quitta sa compagne Mattie.

Mattie était de plus en plus en proie au laudanum et se suicidera par overdose, en juillet 1888 dans le comté de Pinal en Arizona.

Le 04 janvier 1881, John Philip Clum, éditeur et propriétaire du journal l’Epitaph, fut élu maire de Tombstone avec 532 voix.

 

Photo 1582 Photo 1591 Photo 1585

 

Le 15 mars 1881 une attaque de la diligence en route pour Benson a eu lieu près de Drew’s Station, et le cocher Eli « Bud » Philpot et un passager ont été tués.

La diligence transportait 8 passagers et 80 000$.

 

Un certain Luther King a été arrêté comme étant un des assaillants du hold-up de la diligence.

Mais une rumeur circulait suite à des paroles prononcées par Big Nose Kate, qui avait trop bu, que Doc Holliday aurait trempé dans le hold-up.

Pour disculper Doc Holliday, Wyatt Earp avait négocié, contre des dollars, avec les Clanton’s et les McLaury’s, pour obtenir une information sur les gangsters de l’attaque.

Mais entre-temps les voleurs ont été tués lors de violents incidents.

 

En avril 1881, Tombstone comptait 4000 habitants et était la deuxième plus grande ville de l’Arizona Territory.

Le 22 juin 1881, la ville de Tombstone fut le théâtre de son premier grand incendie, un désastre qui démarra sous les arcades à l’est de l’Oriental saloon.

Une heure plus tard, 66 magasins, saloons, restaurants et maisons ont complètement brûlé.

Le préjudice fut estimé à 175 000$.

Un jour après l’incendie, on commença déjà à reconstruire et deux semaines après, la plupart des saloons s’élevaient encore plus grands et plus beaux qu’auparavant.

 

Le 28 juin 1881, Virgil Earp a été nommé chef de la police à la place de Ben Sippy.

 

Puis le 08 septembre 1881, une autre tension a vu le jour, quand une attaque de la diligence Tombstone-Bisbee a eu lieu près de Hereford, pas loin de Tombstone.

 

P1010787 P1010647 P1010699

 

Les gangsters ont volé dans les coffres de la Fargo Wells 2500$ et un sac de courriers.

Des bijoux et 750$ en espèces ont été raflés aux passagers.

Levi McDaniel, le cocher, n’a pas offert de résistance.

Les deux agresseurs étaient armés, l’un d’un fusil, l’autre de deux colts.

Tout en étant masqués, la voix et la façon de parler de Pete Spence et de Frank Stiwell, des amis des McLaury’s, ont été reconnues lors du hold-up par le cocher.

Deux autres hommes étaient planqués pas loin de là.

Suite à une enquête par Virgil et Wyatt Earp avec le sheriff, en confrontant les traces de pas avec les bottes des bandits soupçonnés, ceux-ci furent arrêtés par les sheriff adjoints Breakenridge et Nagel.

Le 13 octobre 1881, le marshal adjoint Virgil Earp leur reprochera un autre hold-up près de Contention City.

Pendant l’absence de Wyatt et Virgil Earp pour cette enquête, leur frère Morgan a été pris à partie par Frank McLaury.

Celui-ci lui faisait savoir que les McLaury’s voulaient tuer les Earp’s s’ils ne libéraient pas Spence et Stiwell.

 

Ceci s’est passé à peine une semaine avant la fusillade de OK Corral.

 

La tension entre les Earp’s, les Clanton’s et les McLaury’s s’était amplifiée tout au long de l’année 1881 et elle était maintenant à son  comble.

Entre temps, le maire Clum, le sheriff Behan et le marshal Virgil Earp ont créé un détachement pour traquer les indiens Apaches hostiles dans les environs de Tombstone.

Le 17 octobre 1881, Morgan Earp fut nommé comme officier spécial de police à Tombstone.

 

Le compte à rebours pour le célèbre  « règlement de comptes à OK Corral » commença ……

 

P1010764 P1010696 Photo 1594

 

                                                        FIN  de la  1ÈRE PARTIE

      

 

La suite au prochain numéro :   avec la 2ème partie de LA VIE DE WYATT EARP :  

Le « Règlement de comptes à OK Corral ».

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 25/08/2016