L’AUSTRALIE & LA COUNTRY MUSIC

      ARTICLE & PHOTOS  ( LA PLUPART )  DE ROLAND ROTH 

 

             1 38

 

 

 LA COUNTRY MUSIC, MADE IN AUSTRALIA 

 

                          

 

 

                                                                              F                                                    68 lightning ridge

                         

 

 Img 7780     LA MUSIQUE AUSTRALIENNE    Img 7778

 

La musique australienne est composée de deux grands courants : la musique indigène est issue des Aborigènes et la musique exogène est issue des immigrés.

Les aborigènes d’Australie ont conservé nombre de chants ancestraux et développé des instruments très particuliers comme le didgeridoo.

Les immigrés anglo-saxons des années 1700 / 1800 ont introduit une tradition de ballades de musique folk, populaire, qui ont été adaptées aux spécificités australiennes, comme Waltzing Matilda.

Waltzing Matilda est une chanson folklorique patriotique et populaire australienne très connue.                                             

Le manuscrit original de Waltzing Matilda fut transcrit par Christina Macpherson vers 1895 et les paroles ont été écrites la même annéepar le poète nationaliste :

               Banjo Paterson            Banjopaterson

Cette chanson est si célèbre en Australie qu'elle a même été proposée comme hymne national.

 

L'Australie a produit une grande variété de musiques de tout genre notamment de la Pop/Rock avec les Bee Gees, AC/DC, INXS, Kylie Minogue ou Olivia Newton-John ……

Mais elle intègre aussi la musique classique avec par exemple Joan Sutherland.

 

Img 6905                  LA MUSIQUE ABORIGENE EN AUSTRALIE 

 

Les Aborigènes d'Australie ont gardé leur traditon, leur culture musicales et leurs chants ancestraux. Ils ont créé pas mal d’instruments de musique très particuliers comme le yidaki ou le didgeridoo.

 

                                                      Img 9044      Seuls les hommes avaient le droit de jouer au didgeridoo.

 

                                                                            

 

Maintenant, la musique aborigène est imprégnée de musique populaire occidentale avec un grand succès pour Warumpi Band, NoKTuRNL, Christine Anu et Geoffrey Gurrumul Yunupingu, un aborigène Yolngu de la Terre d'Arnhem jouant le la musique folk/rock indigène.

Beaucoup de musiciens aborigènes se sont lancés dans la musique hip-hop, reggae et rock comme un des groupes les plus connus actuellement, Yothu Yindi.

Il y a aussi, au niveau de la musique pop, des artistes comme Jimmy Little, Lionel Rose et Archie Roach (également Country).

Le chanteur de musique country australien Slim Dusty était très populaire parmi les aborigènes.

Des artistes aborigènes se sont lancés dans la Country Music comme Troy Cassar Daley ou Kev Carmody. (voir ci-dessous)

Des musiciens comme  Midnight Oil et Xavier Rudd ont incorporé le didgeridoo à la musique australienne contemporaine.

 

                                                                            

 

U 1                      LA COUNTRY MUSIC EN AUSTRALIE  

 

                                                                            

 

                                                                                                   Artistes australiens         

                                                                                                                                             

L'Australie possède une longue tradition de musique country populaire qui s'est développée selon un schéma différent de celui des États-Unis car influencée par les ballades folkloriques celtiques et la tradition des ballades "Bush" des poètes australiens.

Cette histoire de la musique country en Australie a été écrite par John Minson et Max Ellis. Elle tente de présenter un aperçu de l'origine de la musique country australienne, des individus qui l'ont créée, de la manière dont elle a évolué au fil des ans et de la manière dont elle a influencé la musique country en Australie de nos jours.

Le violon, l'accordéon, le banjo, le mouth organ, (l'orgue à bouche), le penny whistle (le sifflet) et le tea chest étaient des instruments populaires.
La country musique en Australie puise ses origines dans son folklore des années 1780 aux années 1920, basée essentiellement sur le « bush ranging » (solitude, isolement,
injustice, endurance, sécheresse, pays hostile, inondation, droving et tontes de moutons ). Ces thèmes sont toujours d'actualité ... Bon nombre de ces premières chansons australiennes parlaient aussi de bushrangers ou de bolters.

Au début, c'est le didgeridoo, le bullroarer, les clap-sticks et le corroboree qui ont fourni la musique country. Puis, en 1788, de nouveaux sons se firent entendre.

La première flotte arrivée en Australie emmenait des forçats et leurs geôliers, exilés, dans un continent étrange et inconnu. En 1788, la colonisation britannique a commencé par la fondation d’un camp pénitentiaire à Sydney.

Avec leurs chaînes, les nouveaux arrivants apportaient des mélodies folkloriques et des ballades de leurs pays et bientôt ils adaptèrent ces chansons pour refléter leur nouvelle vie.

Au milieu des années 1800, la colonie s'étendait vers le vaste territoire intérieur. Les colons libres se sont joints aux condamnés et leurs enfants se sont fièrement appelés Australiens.

Ensuite, lors de la ruée vers l’or en 1851, les gens venaient du monde entier avec leurs chansons qui divertissaient les mineurs et qui parlaient de l'Australie.

On y retrouve aussi l’esprit frondeur et provocateur des bushrangers dans « The Wild Colonial Boy » ou encore les tribulations des mineurs d’or et d’opale dans « Click Go The Shears ».

Au fur et à mesure que l’histoire de la nation se déroulait, il y avait toujours une chanson ou un couplet pour accompagner chaque épisode.

C’est les immigrés anglo-celtiques des années 1700/1800 qui avaient introduit en Australie les ballades de la musique folk qui furent adaptées à la sauce australienne.

Des thèmes populaires reviennent dans les ballades australiennes comme le voyage des bagnards britanniques en Australie : « Bound for Botany ».

Dans les années 1880 et 1890, des auteurs-compositeurs comme Paterson, Lawson et Ogilvie ont établi une tradition de "Bush Ballads" qui exerce encore aujourd'hui une forte influence sur la musique country australienne.


En effet, c’est le poète Banjo Paterson qui écrivit en 1895 les paroles de
« Waltzing Matilda » (comme cité plus haut), la chanson folklorique australienne la plus populaire et qui fut adoptée par les soldats australiens pendant la Première Guerre mondiale.

 

Texmorton tif  Les pionniers de la Country australienne, Tex Morton et Smoky Dawson, étaient les cowboys chantant.  

                     Tex Morton

 

Dans les années 1920, deux développements ont eu une profonde influence sur l'avenir de la musique country australienne en l'occurence l'introduction de la radio en 1923 et la diffusion du phonographe.

En 1929, plus de trois cent mille foyers australiens possédaient une licence de radio et de nombreux foyers possédaient un gramophone à manivelle.
Pendant ce temps, une nouvelle musique prenait forme en Amérique du Nord appelée plus tard Country Music.

En 1924, Vernon Dalhart enregistra sur disque l'une des premières chansons montagnardes "The Prisoners Song" suivie peu après par la célèbre  Carter Family et Jimmie Rodgers et d'autres artistes dans les années 1930 comme Wilf Carter et Hank Snow qui ont rapidement fait chanter les jeunes Australiens.

Le label "Regal Zonophone" a sorti des talents country locaux dont Vince Courtney et Art Leonard.

Les pionniers d'une musique country populaire plus américanisée en Australie comprenaient Tex Morton dans les années 1930 et d'autres premières stars comme Buddy Williams, Shirley Thoms et Smoky Dawson.

Mais c'est Robert Lane, né en Nouvelle-Zélande, qui, sous le nom de Tex Morton, a obtenu le titre de « Père de la musique country australienne ».

En 1932, Tex Morton arrive de Nouvelle-Zélande à l'âge de 16 ans et parcourt les stations de l'arrière-pays où il commence à se faire un nom en tant qu'artiste. En 1936, il enregistre ses premiers disques commerciaux en Australie. Il a ensuite établi un style de ballade de brousse distinctement australien, passant des chansons américaines aux chansons sur l'Australie. Il a atteint une popularité nationale dans les années 1930 et a formé un « Rodeo and Wildwest Show » itinérant dans les années 1940.

Dès sa première session d'enregistrement en février 1936, Tex a facilement vendu ses disques comme les stars américaines.

Showman talentueux et polyvalent, il a d'abord chanté des chansons américaines, mais il s'est vite rendu compte que les gens voulaient qu'il écrive et chante également sur l'Australie.

 

                                                                                                     

 

En 1949, il voyage en Amérique du Nord et en Europe et connaît un grand succès en tant qu'hypnotiseur de scène, travaillant dans le cinéma et avec des artistes américains tels que Hank Williams. Il est retourné en Australie au début des années 1960, époque à laquelle une génération d'artistes s'était taillée une place pour la musique country à thème australien dont il était le pionnier.

Il a crée un style de musique country australien authentique et original qui a eu une énorme influence sur de jeunes artistes en herbe comme Slim Dusty et Buddy Williams.

Buddy Williams, qui a grandi dans une ferme laitière près de Dorrigo, a suivi Tex Morton aux studios Columbia à Sydney en 1939, tout en étant un garçon de la campagne écrivant et chantant ses propres chansons sur sa vie dans la brousse australienne.


Chadmorgan   Chad Morgan, le « prince clown », est un autre talent durable de la musique country australienne.

Morgan s'est produit depuis les années 1950. Il a commencé à enregistrer dans les années 1950, est il est connu pour son style vaudeville de chansons country et western australiennes comiques, ses dents proéminentes et son personnage de scène maladroit. En référence à son premier enregistrement, on le connaît sous le nom de The Sheik of Scrubby Creek.

 

Johnny Ashcroft a connu un premier succès dans les charts country-rock en Australie et en Nouvelle-Zélande, tandis que Frank Ifield a obtenu un succès considérable au début des années 1960, en particulier dans les charts britanniques pour ses singles.

 

Relindsay      Reg Lindsay a été l'un des premiers Australiens à se produire au Grand Ole Opry de Nashville en 1974.


Son succès "International Armstrong", un hommage à l'alunissage historique de l'astronaute américain Neil Armstrong en 1969, est désormais inclus dans une capsule temporelle au Johnson Space Center à Houston au Texas

Smoky Dawson a réalisé son premier enregistrement en 1941 : "I'm a Happy Go Lucky Cowhand".  En 1952, Dawson a lancé une émission de radio et il est devenu une célébrité nationale en tant que jodler, claquer des fouets, lancer des couteaux, chanter les cow-boys à la radio, à la télévision et au cinéma.

Connu sous le nom de « Canada's Yodelling Cowboy », Donn Reynolds (1921-1997) a entamé une carrière internationale de 40 ans après avoir chanté des chansons populaires en 1947 sur le label Regal Zonophone, notamment « Old Bush Shanty of Mine » et « Stockman's Lullaby ». Il a tourné avec Willard (Bill) Ferrier's Famous Hillbillies dans ce qui était la première émission de variétés pan-country de Sydney. Reynolds a acquis une notoriété grâce à ses chansons et à ses performances à l'écran dans le monde entier et a ensuite établi deux records du monde de yodel.

 

Ted Egan a commencé à enregistrer en 1969 et a sorti 28 albums, principalement sur le thème de la vie, de l'histoire et des affaires autochtones dans l'outback.

La lamentation folklorique d' Eric Bogle de 1972 sur la campagne de Gallipoli "And The Band Played Waltzing Matilda" rappelait les origines celtiques du folk-country australien.
 

Une autre légende naissait dans une petite ferme laitière à Nulla Nulla Creek, dans la paisible vallée de Macleay près de Kempsey, en Nouvelle-Galles du Sud et fils d'un éleveur de bétail :

 

Jslim       C'est David Gordon Kirkpatrick dont le nom s'est transformé en Slim Dusty.

 

Il a enregistré mille chansons qu'il enregistra sur disques au cours des 55 années de sa carrière. Il est devenu l'un des artistes les plus célèbres et les plus durables et une icône australienne écrivant et chantant sur la terre qu'il aimait.

Slim Dusty débuta une carrière country dans les années 1940. Il enregistra plus de 100 albums country.  (voir ci-dessous)

En 1957, la chanson de Slim Dusty « The Pub With No Beer » sera la première chanson australienne dans les pop charts internationaux.

Slim Dusty  chanta ses propres compositions ainsi que celles de sa femme, Joy McKean, et d'autres artistes compositeurs australiens.

Il enregistra son 100ème album en l’an 2000.

Slim Dusty a eu l'honneur de chanter " Waltzing Matilda" lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sydney en 2000 entraînant tout le stade à chanter avec lui.

 

Shirley       La  première "country girl australienne" à enregistrer en solo était Shirley Thoms du Queesland

 

Elle est rapidement devenue une favorite sur les ondes.

Pendant ce temps, à Melbourne, un jeune chanteur et artiste polyvalent a commencé à ajouter de la musique hillbilly à son émission de radio hawaïenne, enregistrant en 1941 et devenant quelque 65 ans plus tard l'un des personnages de musique country les plus appréciés d'Australie,                                                

      Smoky Dawson

                                                                            

 

La musique country australienne était née et arrive à maturité dans les années 1940 aux années 1960.

À la fin des années 1940 et dans les années 1950, la musique country a explosé avec l'apparition de nouvelles stars, dont de nombreux artistes qui seraient célèbres pendant des décennies.

La country régnait à la radio, avec Tim McNamara, Reg Lindsay et les McKean Sisters à Sydney, les Trailblazers à Melbourne, Bob Fricker à Adélaïde, l'Harmony Trail à Shepparton et le Radio Ranch Club de Lismore.

Les chansons de Smoky Dawson ont été entendues sur des centaines de stations de radio dans toute l'Australie et plus tard vues à la télévision.

La musique country a débuté dans une tradition qui se poursuit encore aujourd'hui, le Buddy Williams Show étant rejoint sur le circuit de l'outback par le Slim Dusty Show, le Rick and Thel Show et bien d'autres.

Les années 1950 ont vu la consolidation du phénomène Slim Dusty lancée par le premier grand succès radiophonique d'Australie que Gordon Parsons a écrit "Pub With No Beer" et enregistré et publié par Slim en 1957.

 

Johnnyashcroft       En 1960, Johnny Ashcroft a enregistré la saga d'un petit garçon perdu près de Guyra et fut en tête des charts. 

                                                                                                     

 

Cela a été suivi par "I've been everywhere", un autre énorme succès écrit par Geoff Mack, qui a été et est toujours enregistré dans le monde entier.

Dans les années 1960, une nouvelle génération d'artistes est apparue dont Jean Stafford, The Singing Kettles, Johnny Heap, John McSweeney, Terry Gordon et bien d'autres.

En 1964, "The Country and Western Hour" a été produit à la télévison à Adélaïde avec Roger Cardwell et plus tard Reg Lindsay.

En Nouvelle-Galles du Sud, les clubs soutenaient la musique country tandis que les fans prospéraient partout.

Mais dans les années 1960, la musique country australienne reflétait déjà les changements majeurs tournés vers le Rock and Roll.

En relativement peu de temps, le rock & roll a surpplanté les autres genres de musique populaire, dominant les scènes urbaines et les ondes de radio et de télévision. Cela a propulsé la musique country dans les backblocks où les spectacles itinérants.

Alors que des dizaines de milliers de fans affluaient pour le long week-end de musique de janvier, 2TM a commencé à ajouter les Hands of Fame, le Roll of Renown, les championnats Bluegrass, les amuseurs publics et d'autres événements autour des Awards.

                                                         Le festival de musique country de Tamworth était en route.

Des artistes comme Suzanne Prentice, Jean Stafford, 1901, Saltbush, Anne Kirkpatrick et Lindsay Butler ont rejoint les stars établies sur la scène des récompenses et Nev Nicholls a rempli la "Texas Tavern" de Kings Cross pour divertir les Américains en séjour de repos en provenance du Vietnam.

Les nouvelles émissions de télévision comprenaient "Travellin' Out West" de John Williamson et, plus tard dans la décennie, des émissions de télévision présentées par Reg Lindsay et Johnny Chester.

Ailleurs, de nouveaux festivals comme celui de Wandong à Victoria surgissaient.

Le Hawking Brothers Band, Saltbush et d'autres ont fait une tournée en Amérique du Nord.

Eric Watson a écrit son histoire de la musique country tandis que Slim Dusty a également écrit un livre.

 

Dans les années 1960 et 1970, des artistes et musiciens australiens comme Frank Ifield et Reg Lindsay eurent un grand succès international.

 

                                                                                                              

 

La chanson  « And the Band Played Waltzing Matilda » de 1972 par Eric Bogle évoque la sanglante bataille de Gallipoli entre les Australiens et les Néo-Zélandais de l'ANZAC et l'armée ottomane pendant la Première Guerre mondiale.

Un autre vieux de la vieille depuis les années 1970 est Paul Kelly, surnommé le "pop poet laureate" en Australie.

Un autre interprète très connu de la musique folk australienne fut Rolf Harris.


Johnwilliamson 1    L'auteur-compositeur-interprète
John Williamson a commencé à bâtir sa réputation d'artiste emblématique

avec son interprétation en 1970 de sa première chanson "Old Man Emu" sur New Faces. C'était la première des nombreuses chansons populaires employant l'argot australien. En 1982, il a sorti "True Blue" et des œuvres ultérieures, notamment Mallee Boy, les lyriques "Galleries of Pink Galahs" et des remaniements de ballades et de chansons folkloriques de la brousse australienne qui lui ont valu une position permanente de principal représentant de la musique country et folk australienne.

 

                                          

                                                                                                    

 

En 1970, la radio 2TM de Tamworth a organisé le concert historique du bicentenaire pour marquer le 200ème anniversaire du voyage du capitaine James Cook le long de la côte est de l'Australie. Les pionniers de la musique country australienne Slim Dusty, Joy McKean, Barry Thornton, "Smiling" Billy Blinkhorn, Smoky Dawson, Shirley Thoms et Buddy Bishop ont tous participé au concert qui a contribué à un regain d'intérêt pour la musique country australienne qui avait eu du mal à être diffusée depuis l'arrivée du rock and roll en Australie.

Le Tamworth Country Music Festival a débuté en 1973 et attire aujourd'hui jusqu'à 100 000 visiteurs par an.

En 1974, l'artiste populaire Olivia Newton-John a reçu le prix de la meilleure chanteuse country de la Country Music Association aux États-Unis, malgré les protestations des puristes country américains. Ses succès populaires incluent "I Honestly Love You" et "Tenterfield Saddler" de l'auteur-compositeur-interprète australien Peter Allen ainsi que des classiques country tels que "Banks of the Ohio" et "Take Me Home, Country Roads".

 

Brian young       Brian Young OAM (1935 – 15 mai 2016)

 

Il est également connu sous le nom de "Singing Rough Rider", de "Singing Bushman" et de "Voice Of The Outback". Il est né à Ayr dans le Queensland. Son premier enregistrement était un EP en 1962 et il a ensuite sorti plusieurs albums sur Opal Records, le dernier en 2007. Sa tournée par avion, le Brian Young Show, dans certains des endroits les plus reculés d'Australie, a amené aux fans de tout le pays de grandes stars de la musique country telles que Jimmy Little, Col Hardy, Auriel Andrew, Roger Knox, Troy Cassar-Daley et Beccy Cole.

Il a été nommé compositeur de l'année par la Tamworth Songwriters Association (TSA) et, en 2000, a remporté le prix Tex Morton et le prix Outback Trailblazer. Il a remporté un Golden Guitar Award Winner et, en 1999, a été intronisé au Australian Country Music Roll of Renown au Tamworth Country Music Festival. En 2001, il a reçu une médaille de l'Ordre d'Australie.
 

À la radio, à partir de 1977, le Country Jamboree hebdomadaire de Nick Erby a été entendu dans tout le pays.

Une nouvelle génération de talents country a enthousiasmé une nouvelle génération de fans.

Après une décennie de consolidation, les bases étaient bel et bien posées pour une résurgence populaire de la musique country en Australie.
 

The New Wave (la Nouvelle Vague) fit son apparition des années 1980 aux années 2000.
Les deux dernières décennies du 20ème siècle ont vu une croissance incroyable de la musique country en Australie.


Tandis que les pionniers divertissaient toujours leur public, une nouvelle génération d'artistes comme Johnny Chester, Jewell et Arthur Blanch, John Williamson, Bullamakanka et les Flying Emus ont ravi de nouveaux fans, jetant les bases de la musique country australienne d'aujourd'hui.
Les ventes de disques ont grimpé en flèche et "True Blue" de John Williamson est devenu un classique australien

Les festivals ont prospéré avec des événements allant des quêtes de talents aux concerts de bush band et de country rock dans tout le pays, y compris des événements majeurs comme le National Country Music Muster à Gympie qui a débuté en 1982.

En 1979, « Grand Junction » a remporté la première quête 2TM Star Maker, la première d’une longue liste de gagnants dans les années 1980 et 90, qui comprenait Lee Kernaghan, Keith Urban, Gina Jeffreys et Beccy Cole.

À la fin des années 1980, le disque compact est apparu et les disques microsillons ont pratiquement disparu et la technologie d'enregistrement s'est améliorée et devenue moins chère.
Dans les années 1980,  certains pionniers comme Tex Morton et Tim McNamara sont décédés en 1983, Buddy Williams en 1986 et Alan Hawking en 1988.

En 1987, J
ames Blundell, lauréat de Star Maker, a été catapulté au rang de célébrité, le premier d'une génération passionnante de nouvelles stars dynamiques avec de grosses ventes d'albums à succès.

Dans les années 1990, la nouvelle image de la country australienne est arrivée avec Lee Kernaghan qui a fait irruption sur scène, attirant un public de concerts record.

 

                                                        


D'autres nouvelles stars dont Gina Jeffreys, Colin Buchanan, Troy Cassar-Daley, Adam Brand, Kasey Chambers et Graeme Connors ont commencé à remporter des Golden Guitars. D'autres comme Keith Urban et Sherrie Austin ont fait leur marque à Nashville, tandis que les artistes établis ne cessaient de gagner en popularité.

Le Festival de Tamworth était en plein essor avec plus de 40 000 visiteurs du monde entier rejoignant les locaux à la fin de la décennie.
En 1992, l'industrie de la musique country a formé son propre organisme directeur, la "Country Music Association of Australia" ou CMAA.
Et à partir de 1993, les Golden Guitar Awards ont été organisés par la CMAA, ramenant l'événement aux fans, d'abord au Show Ground puis au TREC, gagnant ainsi une large couverture télévisée et une réputation d'excellence.

 

                                                

                                                                                                                                         KEITH URBAN à ses débuts en Australie

 

En 1994, Toyota lance son parrainage majeur de la musique country avec les Awards.
La CMAA a lancé le College of Country Music en 1997 et tout un programme d'activités industrielles comprenant des recherches, ce qui prouve que des millions d'Australiens aiment écouter de la country !
Les Awards, désormais l'un des événements musicaux les plus connus d'Australie, sont passés de l'hôtel de ville à un chapiteau, puis à une usine, un club, des salles d'école et une arène de rodéo.
En 1998, après 20 ans de campagne, l'industrie de la musique country a organisé son « Concert CMAA du siècle » pour célébrer l'ouverture du Tamworth Regional Entertainment Centre, le magnifique et permanent foyer de la musique country australienne.

 

Le 21ème siècle a continué l'expansion de la country music australienne alors que le catalogue de Slim Dusty comprenait une centaine d'albums individuels en juillet 2000. Cet exploit a été souligné à la télévision mondiale lorsque la légende a clôturé les Jeux olympiques de Sydney en chantant Waltzing Matilda.

Le festival de Tamworth a continué d'attirer des foules de 70 à 80 000 personnes et a été classé parmi les 10 meilleurs festivals de musique au monde. En 2003, les Awards ont célébré leur 30ème anniversaire.

 

14 39                             3 52                          15 36

                                           Adam Harvey                                                                                                                                                            Beccy Cole

 

Au début des années 2000, Lee Kernaghan a diverti un vaste public lors de ses tournées "Pass The Hat Around", récoltant 13,5 millions de dollars pour des œuvres caritatives, tandis qu'en 2003, Kasey Chambers a stupéfié tout le monde en remportant le prix de la meilleure artiste féminine aux ARIA contre les meilleures stars internationales du monde comme Kylie Minogue.
Les albums de Kasey ont commencé à se vendre à environ un demi-million d'unités et elle a tourné avec beaucoup de succès aux États-Unis.

Aux États-Unis également, Keith Urban est désormais salué comme une star majeure de la musique country avec d'énormes succès dans les charts et les ventes.
Dans les années 2000, le guitariste australien Tommy Emmanuel eut également une immense réputation internationale tandis que les Australiennes
Sherrie Austin et Jamie O'Neal font également leurs marques aux États-Unis.

 

                                  


Au début des années 2000, la musique country australienne consolide sa position en tant qu'industrie dynamique et tournée vers l'avenir, avec l'arrivée constante de nouveaux talents passionnants et un public croissant.
En 2004,
Sara Storer a remporté sept Golden Guitars, un nombre sans précédent et Adam Harvey, Melinda Schneider et Brendon Walmsley ont également pris place dans le cercle des gagnants. Les disques d'or, autrefois réservés aux chanteurs pop, sont désormais gagnés par un nombre croissant d'artistes country.


Puis, le 19 septembre 2003, c'est la fin d'une époque. Slim Dusty meurt, générant un flot sans précédent d'hommages spontanés de toutes les parties du pays. Il reçoit des funérailles nationales.

La musique country australienne a changé et s'est développée au fil des décennies, se modifiant et s'adaptant à mesure que la société grandit.

Le Neo-Zélandais et australien Keith Urban (et mari de Nicole Kidman) est aussi et surtout très populaire aux Etats-Unis comme tout le monde le sait.

La Country Music australienne s’est néanmoins développée dans un style bien particulier avec des artistes comme Olivia Newton-John, John Williamson, Lee Kernaghan, Adam Harvey, Adam Brand, Troy Cassar-Daley, Kasey Chambers, Sara Storer, Sherrié Austin, Beccy Cole et bien d’autres, mais la musique country a aussi influencé Nick Cave et Paul Kelly.

 

Depuis plus de 200 ans, la musique raconte l’histoire de l'Australie et de ses habitants. Avec ce solide héritage et cette tradition sur lesquels s’appuyer et les talentueux musiciens, auteurs-compositeurs et chanteurs, l'Australie peut s'attendre à un avenir passionnant pour la musique country australienne.

 

        

 

                                      BUSH MUSIC 

 

 

Les thèmes et origines de la musique de brousse australienne peuvent être attribués aux chansons interprétées par les condamnés envoyés en Australie au début de la colonisation britannique à partir de 1788. Les premières ballades australiennes racontent les durs modes de vie de l'époque et des événements tels que les bushrangers, les swagmen, les bouviers, les éleveurs et les tondeurs dénoncant souvent la tyrannie du gouvernement de l'époque. Les chansons classiques de brousse sur ces thèmes incluent : "The Wild Colonial Boy", "Click Go the Shears", "The Eumeralla Shore", "The Drover's Dream", "The Queensland Drover", "The Dying Stockman" et "Moreton Bay". 

Les thèmes ultérieurs qui perdurent jusqu'à nos jours incluent les expériences de la guerre, des sécheresses et des pluies torrentielles, des incendies, de l'identité aborigène, des chemins de fer et des camions "road train" sur les routes qui relient les vastes distances de l'Australie mais aussi l'isolement et la solitude de la vie dans la brousse australienne. Pendant une grande partie de son histoire, la musique de brousse australienne a appartenu à une tradition orale et folklorique et n'a été publiée que plus tard  tels que Old Bush Songs de Banjo Paterson dans les années 1890.

"Waltzing Matilda", souvent considéré comme l'hymne national non officiel de l'Australie, est une chanson country australienne par excellence, davantage influencée par les ballades folkloriques celtiques que par la musique country américaine. La variété de la musique country australienne, avec des paroles axées sur des sujets strictement australiens, est généralement connue sous le nom de "bush music" « musique de brousse » ou "bush band music".

Des artistes country et folk tels que Gary Shearston, Lionel Long, Margaret Roadknight, Tex Morton, Slim Dusty, Rolf Harris, The Bushwackers, John Williamson et John Schumann du groupe Redgum ont continué à enregistrer et à populariser les vieilles ballades de brousse d'Australie à travers le 20ème et 21ème siècle et des artistes contemporains comme Pat Drummond, Sara Storer et Lee Kernaghan s’inspirent largement de cet héritage.
Les aborigènes d’Australie se sont beaucoup délectés de musique country devenue très populaire chez eux, notamment du fait de certains artistes issus de leur milieu comme Troy Cassar-Daley, Kev Carmody et Archie Roach.

 

                                

                                                                                                           


En effet la musique country a été particulièrement populaire parmi les peuples aborigènes d'Australie et des insulaires du détroit de Torres créant un sous-genre souvent appelé musique country aborigène.

Jimmy Little était un pionnier, Georgia Lee était de la même époque (années 1940-1950). Dougie Young, Lionel Rose, Harry et Wilga Williams et leur groupe The Country Outcasts étaient très populaires dans les années 1960 et 1970.

Gus Williams, Auriel Andrew et Isaac Yamma étaient actifs à partir des années 1970 et les années 1980 ont amené Roger Knox, Warren H. Williams, Kev Carmody, Archie Roach, Ruby Hunter, Tiddas et le Warumpi Band, parmi tant d'autres. Troy Cassar-Daley fait partie des artistes autochtones contemporains à succès d'Australie les plus appréciés. Carmody et Roach ont utilisé une combinaison de folk-rock et de musique country pour chanter sur les questions liées aux droits des Aborigènes.

 

                                                       

 

213 2                        214 2                     215 2

 

  

                                                                                                                                                                               

 

216 2                                217 2                              208 2

 

On touve une large gamme de genres dans la musique Country australienne comme  des « bush ballads », du bluegrass et yodellings, des ballades folkloriques celtiques  et des musiques les plus pops…

La tradition de cette musique country s’est donc développée tout à fait différemment par rapport à son aînée, la country music américaine.

La musique australienne va du bluegrass au reggae avec des influences prononcées de rock, folk et country.

En 1975, l’Australienne Olivia Newton-John (film : Grease avec John Travolta) quitte l’Angleterre et s’installe aux États-Unis. Elle y connaît un grand succès sur la scène country et western alors qu’elle est issue de la Pop music.

Elle remporta le prix de l’artiste féminine country de l’année en 1974, devançant Dolly Parton et Tammy Wynette.

 

Le chanteur-compositeur-interprète John Williamson a publié sa première chanson « Old Man Emu » en 1970 qui est devenue aussitôt N° 1 dans les charts de la musique australienne.

En 2000, Johnny Cash, l'une des idoles du chanteur-compositeur australien Nick Cave, reprend sur l'album "American III: Solitary Man", le titre emblématique des Bad Seeds : The Mercy Seat.

Il rend ainsi la politesse à Nick Cave qui avait, quelques années auparavant sur « Kicking Against the Pricks », repris « The Singer ». Les carrières des deux artistes se croisent en 2002, le temps d'un duo sur American Recordings de Johnny Cash (American IV: The Man Comes Around).

Ils reprennent pour l'occasion « I'm So Lonesome I Could Cry », la célèbre chanson de Hank Williams. On peut retrouver sur le coffret posthume de Johnny Cash « Unearthed », un ultime duo de Johnny Cash et de Nick Cave.

 Cave a enregistré un certain nombre de reprises country, dont plusieurs sur son album de 1986 "Kicking Against the Pricks" qui contient des classiques country bien connus tels que "By the Time I Get to Phoenix", "Long Black Veil" et "The Singer".

 

En 1992, la "Country Music Association of Australia" a été créée à Tamworth, en Nouvelle-Galles du Sud, pour encourager, développer et promouvoir la musique country australienne. Slim Dusty en était le premier président, John Williamson son vice-président, Joy McKean était trésorière, Max Ellis secrétaire et Phil Matthews fonctionnaire public. Après des négociations, la Radio 2TM de Tamworth a accepté de confier la responsabilité des "Golden Guitar Awards" au nouvel organisme.

 

                                                           


Dans les années 1990, la musique country avait atteint un succès dans les charts pop avec des artistes comme James Blundell, James Reyne chantant "Way Out West" et la star country Kasey Chambers remportant le prix ARIA de la meilleure artiste féminine en 2000, 2002 et 2003 et devient la plus jeune artiste à être intronisée au Hall of Fame ARIA. Fille du steel guitariste Bill Chambers, les succès de Kasey Chambers incluent "Not Pretty Enough" (2002), "True Colours" (2003) et "Pony" (2004) qui figuraient tous dans le top 10 des charts ARIA.

L'auteur-compositeur-interprète Paul Kelly, dont le style musical est à cheval sur le folk, le rock et la country, est souvent décrit comme le « poète lauréat » de la musique australienne.

 

    

 

Aux États-Unis, comme cité plus haut, les stars australiennes de la musique country dont Sherrié Austin et Keith Urban, ont connu un grand succès. En 1991, Urban a sorti un premier album éponyme et a enregistré quatre singles en Australie avant de déménager aux États-Unis en 1992 et de classer plus de quinze singles dans les charts country américains, dont dix numéros un. Urban a connu un énorme succès à l'échelle internationale et a remporté à trois reprises le prix de la Country Music Association (CMA) pour le chanteur masculin de l'année et à deux reprises le prix du meilleur artiste de l'année.

 

206 2                               2 1                                                                                   

218 2                                   S 6                                 228 2

 

Dans les années 1940 et 1950, lorsque la country et la western music étaient en plein essor dans les villes australiennes, Tamworth, comme la plupart des autres villes de campagne à l'époque, possédait une station de radio avec une longue tradition de diffusion de musique « hillbilly » aux petites heures du matin.

Dans les années 1950, des artistes locaux comme Buddy Bishop avec la chanson "Barn Yard Yodel" qui fut un grand succès en 1950, et plus tard d'autres dont  Geoff Brown dans les années 50 et 60, avaient créé et maintenu une scène country active quoique relativement petite à Tamworth.

À la fin des années 1960, la branche locale de la Modern Country Music Association, basée dans le Queensland, qui est devenue plus tard la CCMA, a commencé à organiser une quête de talents à Tamworth. 

Depuis la fin des années 1950, pendant près d'une décennie, seuls quelques artistes de renommée nationale, comme Slim Dusty, Rick & Thel et Buddy Williams, ont persévéré, parcourant les routes poussiéreuses de campagne, préservant les traditions de la musique country australienne.

Mais l'histoire moderne de la country et la naissance de Tamworth en tant que capitale de la musique country ne commencent que dans la seconde moitié des années 1960. A cette époque, la radio commerciale souffrait de l'introduction de la télévision (la télévision est arrivée dans la brousse plus tard que dans les villes - dans le cas de Tamworth, le 10 avril 1965). L'audience de la radio en soirée a été décimée, mais à Tamworth, la station locale 2TM a riposté en diffusant des programmes spécialisés tels que des drames, du jazz, de la musique folk et même de la musique « country et western » dans les créneaux nocturnes.

À la stupéfaction générale, la réaction des auditeurs au programme de musique country de 2TM, lancé en 1965, a été énorme. La station de radio avait (et a toujours) une fréquence de transmission claire qu'elle ne partageait pas avec d'autres stations ailleurs et la nuit, son signal pouvait être entendu dans tout l'est de l'Australie.

De nombreux festivals se tiennent tout au long de l’année dans différents endroits en Australie comme les festivals de Mildura, de Hunter, du Grabine Music Muster Festival, de Canberra .... et le plus connu d’entre eux celui de Tamworth en janvier tous les ans.

 

Tcmf 2023   Tamworth est la capitale de la Country Music en Australie, toute proportion gardée avec Nashville.

 

Une chaîne télévisée country, la CMC (Country Music Channel) peut être captée sur Foxtel et Austar. Elle décerne tous les ans au festival de Tamworth les fameux « Golden Guitar Awards ».

 

                                                                               

 

                         18 37                             19 32                             20 33

 

Le Tamworth Country Music Festival est en effet un festival annuel de musique country organisé à Tamworth, en Nouvelle-Galles du Sud, la capitale de la musique country de l'Australie.

Il célèbre la culture et l'héritage de la musique country australienne. Pendant le festival, la "Country Music Association of Australia" organise la cérémonie des Country Music Awards of Australia remettant les trophées des Golden Guitar et la Tamworth Songwriters Association accueille chaque année les "Tamworth Songwriters Association Songwriting Awards".

Le Festival de Tamworth a toujours été promu strictement comme un événement de musique country AUSTRALIENNE et, même si de grands artistes étrangers étaient encouragés à s'y rendre, ils étaient découragés à se produire. En effet, 2TM pensait que son rôle était d'encourager uniquement la musique country australienne. Ayant compté sur le soutien continu d'artistes australiens tels que Slim Dusty pour lancer le concept, 2TM a estimé avoir gagné le droit d'être en tête d'affiche du Festival. Évidemment, cette approche a fonctionné parce que les foules reviennent sans cesse pour écouter de la musique et les artistes australiens.

Jusqu'en 1994, 2TM assumait l'entièreté de la promotion du Festival à ses propres frais, mettant en place et exploitant l'activité globale comme une importante promotion des ventes, soutenue par de nombreux sponsors nationaux majeurs tels que la Commonwealth Bank, Wrangler Jeans, Goodyear, Volvo International, Grace Bros, Carlton United et bien d’autres. Jusqu'en 2005, les prix étaient sponsorisés par Toyota. Jayco a repris le parrainage des prix en 2007. L'ensemble du festival est parrainé par TOYOTA avec des dizaines d'autres sponsors majeurs également impliqués.

En 1980, les Awards ont été déplacés de l'hôtel de ville de Tamworth, toujours complet, vers un gigantesque chapiteau de cirque pouvant accueillir plus de 4 000 personnes. Immédiatement, avec des milliers de billets à vendre, la machine promotionnelle 2TM est passée à la vitesse supérieure et l'événement a atteint un nouveau niveau d'activité avec une fréquentation du Festival atteignant environ 30 à 40 000 visiteurs.

 

                                                                           

 

Jusqu'au milieu des années 1980, le Festival des récompenses a continué de consolider sa position comme l'une des activités de ce type les plus importantes et les plus réussies en Australie. Le fondement et pilier de la célébration,les Awards, a été organisé trois fois "sous le chapiteau" avant de déménager à "la Jakab Music Factory" (une immense usine de construction de véhicules reconvertie) en 1983. Ce lieu n'a été utilisé que pendant deux ans après une forte tempête de pluie en 1984 qui a gravement affecté l'acoustique.

Pendant le reste des années 1980, les prix se sont déroulés dans un certain nombre de salles plus petites de la ville, ne pouvant accueillir qu'un millier de personnes, limitant le public à un simple rassemblement industriel et refusant l'accès aux milliers de spectateurs. 

En 1992, incapables d'attirer des sponsors, les organisateurs des prix ont modifié le format du gala en remettant les prix dans plusieurs lieux différents pendant les 10 jours du festival.

Les Golden Guitar Awards sont devenus la base du festival de Tamworth créés autour de l'événement principal au cours des 49 dernières années.

Depuis que Joy McKean a remporté le premier trophée en 1973 (pour sa chanson de l'année « Lights On The Hill »), des centaines de guitares dorées ont été présentées.

 

Slimdusty     Le regretté Slim Dusty et Lee Kernaghan ont 38 Golden Guitars à leur actif,

                                              suivis de près par Troy Cassar-Daley avec 37 et John Williamson avec 27.  

 

207 2      La Golden Guitar est désormais reproduite sous de nombreuses formes,

 

depuis la réplique géante de 12 mètres de haut à l'extérieur du centre touristique "Golden Guitar" à Tamworth.  

       La musique country autochtone est à l’honneur lors des Deadly Awards, une célébration des musiciens autochtones et de leur musique.

Tamworth est d’ailleur le deuxième plus grand festival de Country Music dans le monde après Nashville.

Le festival de Tamworth s’échelonne sur 10 jours avec environ 700 artistes Country, 2800 concerts et performances live et plus de 60 000 visiteurs fans de Country Music venus d’Australie et de tout le monde et qui doublent la population de la ville.

C’est vraiment une célébration de la culture et de l’héritage de la scène de la Country Music Australienne.

 

    

 

TAMWORTH FESTIVAL en 2024 

Au festival de TAMWORTH en 2024, les Wolfe Brothers, Felicity Urquhart, Josh Cunningham et Brad Cox sont en tête de la soirée, remportant chacun trois Golden Guitar Awards. Kaylee Bell nommée Artiste féminine de l'année ; Max Jackson a remporté sa toute première guitare d'or nommé nouveau talent de l'année.

 

Golden guitars    Les Toyota Golden Guitar Awards sont le programme de récompenses musicales le plus ancien d'Australie.

 

 qui en est en 2024 à sa 52e année et sont présentés chaque année par le Conseil régional de Tamworth et la Country Music Association of Australia (CMAA).

Tout en reconnaissant et en célébrant le succès des meilleurs artistes et des talents émergents de l'industrie, les Toyota 52nd Golden Guitar Awards ont également été l'occasion d'honorer et de reconnaître l'un des auteurs-compositeurs les plus enregistrés d'Australie, Allan Caswell, qui a été annoncé comme l'intronisé 2024 au sein de l'Australasian Country Music Roll of Renown (Temple de la renommée de la musique country).

Allan Caswell rejoint les précédents intronisés Beccy Cole, Kasey Chambers, Lee Kernaghan, Slim Dusty et John Williamson. Il a remporté un total de huit Golden Guitars, 14 prix TSA, un ARIA, un APRA et deux singles d'or au cours de ses 53 ans de carrière musicale.

La soirée comprenait également des performances des meilleurs nominés et gagnants de cette année notamment : Travis Collins, James Johnston qui sont montés sur scène avec Zac et George, ainsi que Brooke McClymont et Adam Eckersley, Fanny Lumsden, Max Jackson, SToReR, Allan Caswell, The Pleasures, Troy Cassar-Daley qui a chanté sa nouvelle chanson "Let's Ride", tandis que Luke O'Shea a interprété une chanson rendant hommage à la regrettée Joy McKean.
 

229 2                                  226 2                                224 2

220 2                           222 2                                  219 2

 

                                                                            

 

Tamworth est une ville d’environ 43000 habitants de la Nouvelle-Galles du Sud à 420 kilomètres au nord de Sydney, sur la Peel River et sur le versant ouest de la Cordillère australienne.

La ville est également célèbre pour ses élevages de chevaux et pour son éclairage public le plus ancien d'Australie.

Les Aborigènes Kamilaroi habitèrent la région avant l'arrivée des Européens.

En 1818, l'explorateur John Oxley traversa la région et donna à la rivière le nom de Peel en l'honneur du premier ministre britannique de l'époque, Robert Peel.

En 1831, les premiers colons éleveurs de moutons s'y installèrent.

En 1850, la ville prit le nom de Tamworth, du nom de la ville anglaise dont Robert Peel était le député.

En 1946, la ville devint une « city ».

                   227 2                  1 55                 3 52

 

Les Country Music Awards of Australia (CMAA) sont attribués au Centre régional de Tamworth Entertainment (TRECC) lors d’une cérémonie de remise des prix annuellement en janvier lors du Festival de Country Music de Tamworth pour célébrer les meilleurs enregistrements de musique country australienne.

Cette cérémonie a lieu chaque année depuis 1973.

 

                                                                            

 

A 4                                                      207 2                                                     211 2

 

                             

 

                            D'AUTRES FESTIVALS COUNTRY EN AUSTRALIE : 

 

D'autres festivals de musique country importants incluent :

le Mildura Country Music Festival, le Whittlesea Country Music Festival organisé au nord de Melbourne en février, le Boyup Brook Country Music Festival organisé en Australie occidentale en février, le Bamera Country Music Festival organisé en Australie du Sud en juin, le National Country Muster organisé à Gympie en août et le Canberra Country Music Festival organisé dans la capitale nationale en novembre. Certains festivals sont assez uniques par leur emplacement : le Groundwater Country Music Festival se tient en bord de mer à Broadbeach. 

Le festival Country de Roma (Queensland) est également très apprécié.

Le Parc d'État de Grabine Lakeside en Nouvelle-Galles du Sud est réputé au niveau de la musique country australienne à travers son festival annuel :  le Grabine Music Muster Festival.

 

            Le festival Country de MILDURA (Victoria) 

   

Le Mildura Country Music Festival célèbre chaque année en octobre les "Australian Independent Country Music Awards".                                                                                                                                                                                      

Ce festival est un des plus grands festivals country d’Australie après Tamworth et le rassemblement de Gympie.

Le festival annuel de musique country de Mildura, qui existe depuis une trentaine d’années,  offre un panel exceptionnel de concerts par des artistes professionnels indépendants non liés à des labels et qui représentent environ 95% des interprètes Country en Australie.

En 2017, plus de 70 différents artistes et groupes ont animé ce festival pendant dix jours pour célébrer la 31ème année du festival.

 

                                                                           

 

210 2                     223 2                      209 2 

 

                                                                

 

L'AUSTRALIE AU CMA FESTIVAL DE NASHVILLE : 


Lors de différents CMA festival (fan fair) de Nashville on peut écouter une brochette d’artistes country australiens comme en juin 2008 où j’ai pu voir et entendre au fameux Stage On Brodway des chanteurs australiens (et aussi Canadiens) comme :

 

179      The McClymonts, de charmantes australiennes     180

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               et moi-même. 

Photo 24 nashville copie    Troy Cassar Daley, ce super chanteur très sympa.

 

Shea fischer    Shea  Fisher qui chanta très bien.

 

Photo 26 nashville copie 1     Adam Harvey accompagné d’une guitare seulement, une merveille, mon chanteur australien préféré.

 

                                                                            

      

P1030244    Felicity Urquart chanteuse australienne bien connue et Mark Wells.

 

En 2012, au CMA Festival et dans les mêmes honky Tonk à Brodway Nashville se produisirent sur scène les artistes country australiens comme :

 

29 22     O’Shea / Une musique très moderne, bien, mais que moyennement country.

 

30 23     Joe Robinson / Un grand solo de guitare et de la musique plutôt jazzy que country,

36 21      Morgan Evans / un très gros succès, il a été N°1 en Australie.

 

 

L’idole de la Country Music australienne est : 

 

Capture d e cran 2017 07 01 a 14 00 50 1       SLIM  DUSTY (1927 – 2003) 

 

 

Slim Dusty (1927-2003) était connu comme le « roi de la musique country australienne » et a contribué à populariser la ballade du bush australien. Sa carrière réussie a duré près de six décennies et son tube de 1957 "A Pub With No Beer" était le disque le plus vendu par un Australien à cette époque, le premier single australien à remporter l'or et le premier et le seul disque 78 tours à être récompensé d'un disque d'or.

Dusty reste l'artiste australien le plus titré et le plus prolifique et a remporté plus d'albums d'or et de platine que tout autre artiste australien. Dusty a enregistré et sorti son centième album en 2000, a vendu plus de 7 millions de disques en Australie et a eu l'honneur de chanter "Waltzing Matilda" lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Sydney en 2000.

Dusty a eu droit à des funérailles nationales à sa mort.

 

SA VIE SA CARRIERE

1927 -  Slim Dusty est né le 13 juin 1927 à Kempsey, de son vrai nom David Gordon Kirkpatrick.

1937 - A 10 ans, il écrit sa première chanson « The Way The Cowboy Dies ».

1938 - Il prend son pseudo de Slim Dusty

1942 - Il enregistre son premier disque « Song For The Aussies » et « My Final Song »

1945 - Il écrit sa première chanson country

1946 - Il signe son premier contrat avec Columbia Graphophone

1951 - Il se marie avec la songwriter Joy McKean

1952 - Naissance de sa fille Anne Kirkpatrick

1954 - Il commence sa carrière par une tournée : le Slim Dusty Show

1957 - Il enregistre « A Pub With No Beer » la plus grande vente de disques en Australie

1958 - Naissance de son fils David, il reçoit le premier disque d’or distribué en Australie

1960 - Il sort son premier album « Slim Dusty Sings »

1963 - Il termine sa relation-partenaire avec Frankie Foster

1964 - Il entame une tournée en Australie de 30 0000 miles sur 10 mois

1969 - Tournée hors Australie, Nouvelle Zelande, Nouvelle Guinée et Iles Salomon

1973 - Il reçoit 3 awards aux premiers country music awards de Tamworth

1978 - Premier concert à l’Opera House de Sydney

1979 - Il publie son autobiographie « Walk A Country Mile » 

1980 - Son super hit “Duncan” est disque d’or

1981 - Il sort son 50ème album «  The Golden Anniversary Album », multi platinium

1984 - Sortie d’une vidéo et un film « The Slim Dusty Movie »

1985 - Double awards à Tamworth

1986 - Il fête ses 40 ans de carrière commerciale avec le label EMI Australia, dîner avec 350 invités

 

                                                   

 

1987 - Bicentenaire de l’Australie, tournée avec le plus grand show country du pays

1990 - On le voit en Papouasie Nouvelle Guinée à la célébration de l’indépendance

           Il sort un double album « Coming Home »

1991 - Il sort un album duo « Two Singers,One Song » avec un Award à Tamworth

1993 - Il célèbre le 50ème anniversaire d’enregistrement en Australie avec comme invité le band aborigène Yoyhu Yindi avec une tournée dans les                      Northern Territory

1994 - Il gagne la guitare d’or avec Lee Kernaghan en duo

1995 - La « Slim Dusty Exhibition » est ouverte à la fondation australienne de country  music à Tamworth

1996 - Il sort son 91ème album accompagné d’une vidéo

1997 - Gold guitare Award pour « Bush Ballad Of The Year» et « Heritage Song Of The Year » avec sortie de l’album “ A Time To Remember” on le voit  au Ole Opry à Nashville, invité par la CMA américaine

1998 - Honiara (Iles Salomon) : open air festival avec 30 000 spectateurs

1999 - Il n’est pas présent aux Awards à Tamworth, la cause : une opération chirurgicale cardiaque.                                                                                             Il sort par la suite son 99ème album nommé « 99 »

2000 - Awards au festival de Tamworth, la poste sort un timbre à son effigie. Columbia Lane Studios sort son 100ème album « Lookong Forward, Looking Back”.  

 Le 1er octobre, il participe à la clôture de la cérémonie des jeux olympiques de Sydney en chantant Walzing Matilda devant 100 000 spectateurs                    

2001 - Il gagna 3 Golden Guitar Awards et devient président honoraire de la CMAA ‘(Country Music Association of Australie)

2002 - 35ème Golden Guitar à Tamworth pour “West Of Winton”. Il a vendu le plus grand nombre de disques en Australie avec plus de 5 millions.

2003 - Slim décède le 19 septembre 2003 dans sa maison de Sydney.

 

                                       Capture d e cran 2017 07 01 a 14 01 03 1                                                              225 2

 

La chanteuse australienne Anne Kirkpatrick (née le 4 juillet 1952)  est la fille des chanteurs country Slim Dusty et Joy McKean.

 

                                                                            

 

La  New Country australienne est en général beaucoup plus soft et plus country qu’aux USA.

La pop music ne s’est fait sentir modérément dans la country australienne que dans un passé récent.

 

Voici quelques principaux artistes Country australiens : 

Sherrié Austin, James Blundell, Adam Brand, Harmony James, Amber Lawrence, Catherine Britt, Kev Carmody, Troy Cassar-Daley, Kasey Chambers, Bill Chambers, Beccy Cole, Graeme Connors,Tracy Coster, Davidson Brothers, Smoky Dawson, Slim Dusty, Shea Fisher, Steve Grace, Adam Harvey, Wayne Horsburgh, Natalie Howard, Jedd Hughes, Gina Jeffreys, Gay Kayler, Lee Kernaghan et sa sœur Tania Kernaghan, Sean Hampsey, Anne Kirkpatrick, Joy McKean, Chad Morgan, Amos Morris, Olivia Newton-John, Shane Nicholson, Jamie O'Neal, Steve Passfield, Dean Perrett, Wayne Pride, Jasmine Rae, Archie Roach, Melinda Schneider, Aleyce Simmonds, Jean Stafford, Sara Storer et son frère Doug Storer,, Keith Urban, Doug Bruce, John Williamson, Felicity Urquhart, Shannon Noll, Tracy Coster, Travis Collins, Billy Bridge, Travis Sinclair, Tom Curtain, the Woodpickers, Arthur Blanch, Jake Nikolai, Karl Broadie, Harley Smith, Luke O'Shea, Ronni Rae Rivers, Darren Coggan, Colin Buchanan, Brendon Walmsley, Graham Rodger, Lyn Bowtell, Danielle Blakey, Josh Arnold, Dallas Steele, T-Bones, Pixie Jenkins, the Bushwackers et Steve Forde & The Flange.

 

Et d'autres artistes plus contemporains comme :                                            

 

Alice Benfer, Craig Lloyd, Angus Gill, Lloyd Back, Shelley Jones Band, Max Jackson, John O'Dea, Ann Faser, Linsay Waddington, Dean Perrett,  Rob Breeze, Brendan Mc Mahon, Highway 95, Sandy Summers, Dianne Coobes, Sandy Louise, Hudson Rose ....

 

                                              

                                                                                                                                      

 

Et des groupes ou duos comme : 

The Bushwackers, Carter & Carter, The Donovans, The Flood, The McClymonts, The Robertson Brothers, The Sunny Cowgirls, The Wolfe Brothers, O'Shea, Jetty Road, McAlister Kemp, The Weeping Willows ....

 

Leurs CD’s  sont en général disponibles, non seulement dans les magasins de disques, mais aussi dans les supermarchés et les stations services, mélangés avec les chanteurs country américains.

Il existe des radios Country, surtout dans l’Outback du Queensland, du Victoria et du New South Wales, dans les régions d’élevage, mais très peu dans les grandes villes.

Par contre, à Alice Springs dans le centre rouge, on peut écouter une radio country communautaire gérée en commun par les blancs et les Aborigènes.

L’Australie possède également une chaîne télévisée consacrée à la musique country, la CMC (Country Music Channel).

On peut trouver des Clubs de Country dans des grandes villes comme Sydney, Brisbane ou Adelaide.

La Country Music est en pleine expansion en Australie comme un peu partout dans le monde et les soirées, les week-ends, les festivals se multiplient à grande vitesse.

 

                                                 

 

        BIOGRAPHIES 

Cliquez sur les artistes Country australiens ci-dessous pour voir leur biographie  :

 

P1040208     KEITH URBAN                                                 2 43      TROY CASSAR-DALEY 

Photo8 4       LEE KERNAGHAN                                                                      Dscn9061      ADAM HARVEY 

 

                                                                             Tania & Lee Kernaghan

 

                                             

 

 

Flag           Flag           Flag           Flag          Flag           Flag           Flag           Flag         Flag

 

Capture d ecran 2017 08 06 a 11 14 01        JACKSON McKAY 

 

Notre chanteur Country alsacien et australien de coeur, Jackson Mackay, puise son inspiration pas mal dans la Country Music australienne.

Il s’est inspiré spécialement de Lee Kernaghan, mais il est aussi connu pour ses compositions personnelles, souvent de belles balades qui sentent bon le bush australien.

C’est Lee Kernaghan qui a fait de Jackson Mackay son invité international lors du festival Country de Tamworth, le « Bi-Centenial Park Festival » en janvier 2009.

Un agent artistique australien, qui avait entendu les CD’s de Jackson MacKay, les avait fait écouter à Lee Kernaghan.

Lors de la prestation de Jackson Mackay, plus de 20 000 personnes ont écouté ses compositions originales.

De part sa présence et les cadeaux qu’il a ramenés, il a contribué à faire connaître l’Alsace et ses traditions dans la lointaine Australie.

 

                                                                            

 

12 39        8 45        6 50

                                     

 

                                                                                                                                                                               Fini

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 05/03/2024